Humeurs
26 septembre 2016

Chère Elisa…D’une génération à une autre

Très chère Elisa,

Je m’appelle Odette, j’ai soixante treize ans. Je suis issue d’une génération, bien différente de la vôtre. A mon époque, au delà du fait de ne pas avoir internet, nous vivions autrement notre rapport au travail et à la maternité. J’ai gardé le même travail toute ma vie, dans une usine textile. Toutes mes amies travaillaient dans le même atelier que moi, elles étaient ma famille de coeur aussi bien que mes compagnes de bonne ou mauvaise fortune. Bien souvent nous rêvions d’une autre vie, ou de métiers plus faciles, mais on nous avait enseigné qu’une entreprise solide comme la nôtre et un travail étaient des chances dont on ne se complaignait pas. J’ai travaillé dur toute ma vie, dans un horizon étriqué, je n’ai jamais voyagé, je n’ai eu qu’un (bien mauvais) mari. Il y a bien eu cette main tenue et ce baiser volé un soir après un cinéma avec un camarade de l’atelier, mais je n’ai jamais osé aller plus de l’avant. Mes trois enfants: Paul, Henri et Nadine ont été ma plus grande joie, mon chemin de vie, ce qui m’a aidée à me lever chaque matin. Mon mari est parti un peu trop tôt d’avoir beaucoup fumé et la maison est devenue vide, si vide et puis il y a eu cette maudite retraite et toutes mes amies que je n’ai plus vu. Aujourd’hui, je revis grâce à mes petits enfants et à la joie de vivre de ma belle fille Christine. C’est elle qui m’a appris à utiliser internet, en m’aidant à trouver un forum de discussion autour des livres, je m’y suis fait de nouvelles amies. Quel formidable outil, quelle liberté pour tous! Et puis un jour, j’ai découvert par dessus son épaule votre blog, c’était il y a six mois. Vous êtes devenue ma fenêtre et ma bouffée d’air frais. J’ai tout relu depuis vos débuts, j’ai vu vos photos et vos textes gagner en qualité. J’ai appris à vous connaître à travers ces belles phrases et je me suis dit « quelle merveilleuse jeune femme ». Je suis si heureuse de pouvoir découvrir, à travers vous, ce que peuvent être les jeunes femmes et les mères d’aujourd’hui. Alors à travers des visages comme le vôtre, à travers cette merveilleuse aventurière de la vie que vous êtes, je me dis qu’il n’y a rien de plus réjouissant pour des générations comme les nôtres que d’avoir pu engendrer des générations comme la vôtre. Je salue ce soir toutes les mères modernes courageuses, combatives mais aussi aimantes et amantes que vous êtes vous et vos lectrices, et la vieille femme que je suis continuera de suivre vos belles aventures avec le coeur d’une midinette.

Je finirai en vous disant que je lis vos inquiétudes et vos interrogations à toutes, sachez que vous vivez vos plus belles années: dures, intenses certes mais vous les regretterez plus vieille. profitez en, savourez!

Vous êtes une belle âme, merci pour cette générosité qui explose derrière mon écran.

Je vous embrasse sincèrement chère Elisa, et je souhaite que le reste de votre vie soit aussi riche que tout ce qui vous est déjà arrivé.

Odette.

2-2 2-3 2-4 2-5 2-6 2-8 2-9 2

Très chère Odette,

Merci pour ce mot et toutes ces attentions que vous me portez.

Ce soir Odette, je suis ravie  de vous lire et de constater que vous n’avez pas besoin de mes mots, alors je vais prendre les vôtres et les savourer.

Je vous avoue que depuis quelques jours, la léthargie de l’automne m’atteint, et que je connais, comme chaque année aux premières feuilles tombées, cette envie de me glisser sous une couette et de dormir pendant une semaine!

Je réalise la chance que j’ai d’être une femme vivant à notre époque, avec la possibilité de choisir ou de changer de travail, celle d’avoir aimé plusieurs fois, celle de voyager et d’avoir le choix.

Merci à vous et toutes celles qui m’ont créé cet avenir.

Je vous embrasse tendrement.

Elisa

Ajouter un commentaire

82 commentaires

Le texte d’Odette est magnifique, il m’a émue aux larmes. Et je comprends totalement ce qu’elle a pu ressentir pour vous Elisa. Deux belles personnes.

Merci Odette de nous rappeler que nous avons de la chance. Ce soir j’étais en colère parce que je suis (encore) rentrée du travail trop tard pour voir ma fille de 2 ans plus de 15 minutes et expédier des pâtes dans le gosier de mon grand… Mais en vous lisant Odette je me dis que vous avez raison, nos plus belles années c’est maintenant ! Note à moi-même : changer de travail, faire quelque chose qui me plait pour que ne pas voir assez mes enfants ne soit pas (trop) douloureux.
Et merci à toi Elisa, pour ce blog que je lis depuis (seulement) 2 ans, et qui à force de te lire me donne envie de faire mieux. Bon parfois je suis jalousie tellement tu es la maman que j’aurais aimé être – mais que tu es inspirante !
Alors Odette, Elisa, merci !

Que d’émotions en lisant le texte d’Odette, moi aussi j’ai eu les larmes aux yeux. Odette, j’aimerais vous connaître, vous serrez dans mes bras et vous écoutez me raconter votre vie et vos expériences pendant des heures. Vos enfants et petits-enfants doivent être heureux de vivre près de vous.

oooohhhhh Odette, merci c’est très émouvant, des conseils et témoignages précieux, MERCI!

Wow, c’est le message le plus touchant que j’ai lu !

Merci Odette pour ces quelques lignes, je suis moi aussi émue. Merci pour cette mise en perspective, à l’échelle d’une vie, à l’échelle de plusieurs générations.

C’etait une lettre magnifique. Odette a raison nous avons une chance que nous ne savons pas toujours apprécier à sa juste valeur

Les larmes qui coulent toutes seules après avoir lu ce joli message d’Odette..
Les femmes comme vous, Madame, on fait la génération libre que nous sommes. Aimez, voyagez, vivez Odette, vivez votre retraite avec fougue.
Merci à vous & merci du fond du coeur à Élisa pour ce blog rempli de jolies témoignages de vie

Magnifique texte… Elle a sû exprimer ce que je ressens lors de la publication de chacune de vos photos: l’amour de la vie.
C’est un réel plaisir de vous voir et de vous lire! Vraiment Merci! Et j’espère qu’un jour, je parviendrai à en profiter tout autant 😉

Merci odette pour ce merveilleux texte! C’est que l’on a de la chance, la chance de vivre a pleine dent tous ce qu’on a la possibilité de vivre: Travail, amour, famille, vacances, voyage! Tous cela que nos grands parents n’ont pas pu vivre ou si peu…
Merci à vous odette continuez comme vous êtes car à 73 ans maitriser internet aussi bien c’est une sacrée aventure!

quel joli texte Odette. j’en ai les larmes aux yeux. merci de nous rappeler aussi simplement de profiter de la vie. merci

Merci Odette de nous transmettre toute cette énergie pour nous aider à relativiser les petits tracas du quotidien. Mais si notre vie est aussi riche aujourd’hui, c’est uniquement parce que les générations de nos mères et grands-mères se sont battues pour nos droits, pour qu’on ait la chance de rêver nos vies et avoir les mêmes chances que les hommes.

Je garde précieusement votre texte en tête pour tous ces « jours sans », quand la valse de la vie bat la mesure un peu trop vite à mon goût. Soyez heureuse, profitez de tous ces instants !

Odette, merci à vous ! Je suis sûre que vous aussi êtes une bien belle jeune femme. C’est grâce aux personnes comme vous que nous en sommes là aujourd’hui. Vivez, voyagez vous aussi vous avez encore de la vie devant vous. Douce soirée Odette et à toutes les lectrices d’Elisa. Ps : la dose d’amour qui annonce une bonne nuit

Superbe message d’Odette ! Belle soirée, Anne-Claire.

Très belle lettre de Odette, très touchante..!!.Merci Elisa et Odette..

Bonsoir Odette,
Merci pour votre jolie lettre, merci de rappeler quel fut le chemin de mes tantes, ouvrières, femmes de ménage, mal mariées ou veuves jeunes, de ma mère qui ne travaillait pas et en restera amère jusque dans la tombe. Mais si difficile fut-il, ce chemin a façonné le caractère des filles de maintenant, libres et responsables de leurs choix, de leurs envies, de leurs erreurs aussi. Vous y êtes pour quelquechose. Votre amour, votre travail et votre vie simple nous ont poussé en avant. J’espère que mes enfants se sentiront autant entourés que je l’ai été dans leurs bras aimants. Je vous embrasse Odette.

    Magnifique commentaire, merci Sophie, c’est exactement ce que j’aurais voulu répondre…. Douce soirée Odette, merci Elisa!

Odette a su trouvé les mots pour me donner de l’énergie pour ces 10 prochaines années!
Wouah! Merci!
Et merci Elisa d’avoir partagé ces mots avec nous.
Bises
Virginie

Merci Odette, je suis vraiment touchée par vos mots et je réalise combien plus d’ échanges intergénérationnels nous ferait du bien … Merci Elisa pour ces petits liens créés !
Je vous embrasse toutes les deux … Et toutes les autres, tiens !

Merci Élisa de partager avec nous cette lettre d’Odette .
Odette, vous devez être une belle personne, aussi belle qu’Élisa. Je vous remercie de nous rappeler et/ou de nous faire prendre conscience que notre vie bien remplie de femme active représente nos meilleurs années et qu’il faut en profiter plutôt que de se stresser ou de courir après le temps que nous jugeons passer trop vite. Votre lettre ce soir fait du bien au moral. Je vais aller me coucher en pensant à toutes les 2 ainsi qu’aux amours de ma vie.
Belle nuit à toutes les lectrices de ce blog.

Merci Odette et nous sommes bien d’accord pour dire que les paroles et photos d’Elisa sont un bonheur au quotidien !

Quel doux texte qui m’a ému aux larmes car reçu en plein coeur après une journée dans le tourbillon de la vie d’une femme active avec 2 enfants (et peut être 3) … merci Odette !

Merci Odette! Et n hésitez pas à écrire encore!!!

Merci Odette et Élisa pour ces jolis mots!
Malgré le tourbillon de nos jeunes vies, on se bat pour nos enfants pour notre couple parfois… Mais je crois profondément que nous vivons les meilleures années, celles où nos enfants sont petits… Après ce sera sûrement génial aussi mais différent…
Pourquoi pas un blog Odette, vous écrivez si bien?!
❤️

Il y a un deux ans, je me trouvais sur la plage. J’étais assise sur le bord de l’eau et je tenais ma petite fille de six mois dans les bras, mon grand garçon me montrait comment il glissait sur les vagues, et mon amoureux est venu s’assoir à côté de moi, il me caressait le bras. Le soleil commençait à se coucher. Tout était parfait. J’ai eu une grosse prise de conscience à ce moment là, vraiment, fortement, j’en ai même eu un peu le tourni en me disant que je vivais des années merveilleuses, les plus belles jusqu’à présent (même si je n’ai jamais été malheureuse). Depuis je suis trèèèès heureuse et je profite à fond. Je me sens souvent privilégier. Je relativise beaucoup les choses.Je savoure.
Merci Odette, merci mamie, maman, tata, merci à ces générations avant les nôtres qui ont permis que nous puissions nous réaliser comme bon nous semble.

La motivation, les mots dont j’avais besoin ce matin ! Merci Odette ! Je pense que par ces quelques mots, vous êtes aussi une merveilleuse Elisa aussi 🙂 Merci à vous deux !!!

Ps : j’ai besoin de le dire à quelqu’un, hier j’ai annoncé à ma directrice que j’étais enceinte de mon dernier enfant. Ça réaction m’a profondément choquée : elle m’a demandé si ce bébé était voulu. Elle aurait compris que ce soit un accident après un an d’entrée dans la boîte, mais un choix voulu, ce n’est, d’après mes employeurs, pas correcte. Les sentiments se mêlent en moi depuis hier. Mais Odette me rappelle que nous vivons à une époque où nous pouvons faire nos propres choix et tant pis pour les autres mal intentionnés ! Merci pour cette petite parenthèse ou j’ai pu glisser ces quelques mots. Belle journée

    Merci Odette pour ces mots magnifiques. Vous lire me donne les larmes aux yeux, votre sagesse me fait voir le tourbillon de ma vie d’un autre oeil. Vous qui aimez tant lire, vous devriez écrire, vous avez une si belle plume… Belle journée à vous et merci mille fois d’avoir ensoleillé la mienne.

Merci Odette pour vos mots qui m’ont profondément touché… Ma grand-mère qui a elle, 95 ans, me tiens souvent le même discours, avec ses mots à elle… C’est vrai que la vie n’est pas rose tous les jours mais comme dit si bien Elisa nous avons le choix, le choix de changer de travail, de tomber amoureuse plusieurs fois, de changer de vie… et ce sont tous ces rebondissements, ces changements de routes qui nous rendent encore plus fortes et déterminées à se retrousser les manches et à croquer la vie à pleine dent…

Un très jolie texte… tellement touchant. Merci Elisa du partage
Belle journée à toutes

Ben alors je suis parfois émue en lisant ton blog, mais ce matin en lisant les jolis mots d’Odette j’ai les larmes aux yeux !! que c’est joli de se sentir aimées et portées par cette génération à laquelle nous devons tant !!! J’espère avoir autant de bienveillance quand j’aurai son âge et que je regarderai ma fille (et mes petites filles j’espère !!) . Merci Odette, et merci Elisa !

MERCI Odette pour ces mots bienveillants et encourageants., c’est très touchant. C’est la première fois, que je laisse un mot sur le magnifique blog d’Elisa que je suis depuis un bon moment et qui me donne l’envie de me dépasser de 1001 façons.. Alors, j’en profite pour dire MERCI à Elisa pour toute son énergie si communicative , de nous rappeler qu’on peut toujours choisir de mettre une touche de couleur dans notre quotidien parfois gris. Belle journée à toutes*

Je suis très émue ce matin par vos mots Odette… Ce témoignage poignant d’une vie entière qui me rappelle tant ma grand-mère adorée. Merci pour vos messages et vos conseils et merci pour tout ce que vous avez fait pour nous. Il y a encore du chemin et c’est aujourd’hui à nous de nous battre pour nos filles (et peut-être un jour petites filles). Le combat n’est pas terminé mais sans vous il n’aurait peut être jamais commencé… Je vous embrasse sincèrement Odette, j’en ai les larmes aux yeux 🙂 Et Merci à vous Elisa, du fond du coeur…

Odette, vous êtes une femme de soixante treize ans très moderne dans votre esprit, qu’on se le dise !

Merci Odette pour ce texte chargé d’émotions qui nous rappelle la chance que nous avons de pouvoir choisir d’être heureuse et épanouie même s’il faut toujours trouver le courage en soi et pour cela Élisa nous montre la voie.

Chère Odette! vous aurais soixante treize ans mais en vous lisant je trouve une jeune!! gardez cette esprit!!
Merci Odette pour ce petit rappel qui fait du bien , et un grand merci à Elise pour partager ces mots avec nous!!

Besos a las dos

Je partage le même avis qu’Odette, ce blog est ma bouffée d’air et de joie quotidienne.
Merci Odette pour ce message si touchant
Bonne journée Elisa
Chloé

Merci Odette, votre lettre m’a également émue aux larmes. Vous écrivez formidablement !

Merci Odette pour ces mots magnifiques. Vous lire me donne les larmes aux yeux, votre sagesse me fait voir le tourbillon de ma vie d’un autre oeil. Vous qui aimez tant lire, vous devriez écrire, vous avez une si belle plume… Belle journée à vous et merci mille fois d’avoir ensoleillé la mienne.

Merci à toutes les 2

Magnifique !
Quel joli moment de lecture et de partage! Merci Elisa.

Un bien joli texte Odette. Je pense aussi souvent à ma mamie et à toutes ces vies de femmes avant nous. Mais je pense aussi qu’il ne faut pas se reposer sur nos lauriers. L’égalité est encore loin. Et sur certains points le statut de la femme régresse (IVG, retour au foyer). C’est ainsi que j’élève mes trois filles, libres et fières.
Bises Elisa et Odette,
Marion

Chère Odette
Vos mots me touchent particulièrement…et résonnent au plus profond de moi.
Je sais la chance que j’ai d’avoir cette liberté qui vous a tant manquée…même si parfois j’ai l’impression d’en payer le prix au delà du raisonnable…ma maman va avoir 80 ans et me parle très souvent de son époque et de son histoire..bien personnelle comme celle de nous toutes…et à chaque fois je me dis que ce monde si critiqué, si diabolisé est aussi un monde où tout est possible, ou tout est imaginable…le pire comme le meilleur…mais ce soir je ne veux penser qu’au meilleur, moi la grande pessimiste…car comme vous je partage cette joie quotidienne de voir mes enfants grandir et je sais à quel point ces moments sont précieux …et que la vie est belle et qu’il faut en profiter et savourer chaque instant de bonheur…comme Elisa sait si bien le faire et si bien nous le montrer…
je vous embrasse Odette, vous qui avez le même prénom que ma grand-mère…partie à presque 101 ans, et qui n’a jamais cessé d’être curieuse et ouverte sur le monde.

Chère Odette,
quel texte magnifique. Je reçois plusieurs fois par an des lettres de mes grand-parents. J’habite en effet loin d’eux, en Autriche, et je ne les vois désormais plus autant qu’avant. Quelle joie et quelle émotion à chaque lettre reçue. Votre lettre déposée sur le blog d’Élisa m’a tout autant émue. Merci pour ces mots.
Je m’en vais écrire à ma famille,
Sylvaine

Boum le coeur, comme c’est doux & un peu amer à lire.
merci.

LOVE YOU ODETTE !!!! <3

Merci Odette pour ce beau texte qui m’émeut. Vos petits enfants et vos enfants ont beaucoup de chance de vous avoir!
belle journée à toutes et merci à Elisa pour cet espace de parole et de partage qui fait que de si jolis échanges peuvent avoir lieu

Merci Odette pour ces jolis mots.

Bisooooooooooous Odette!

Odette, votre texte est beau et touchant à la fois, les larmes me sont montées pendant la lecture.
Il est vrai que nos générations sont bien différentes de la vôtre. Mais que serions nous sans votre expérience ?
A mon sens nous ne prenons pas assez de temps pour profiter de ces moments de vie qui passent trop vite et qui nous échappent parfois !
Alors MERCI pour ce témoignage, MERCI pour votre regard sur les « femmes d’aujourd’hui » et MERCI à vous, à nos mamans, grand-mères, arrières grands-mères, tantes, … de nous avoir donné un peu plus de liberté à chaque fois…

Que d’émotions dans les mots d’Odette. Les larmes me viennent.
Merci pour ce regard bienveillant sur notre génération.

Hé bien voilà chère Odette
Il est 13h, je prends ma pause déjeuner, je vous lis, je suis un peu plus heureuse qu’il y a dix minutes et je pleure en souriant devant mon assiette …
Merci pour ces mots merveilleux.
Celia

Ô que vous avez l’air d’être une belle âme aussi Odette ! Merci pour vos mots tendres, réconfortants et lucides. J’ai pleuré aussi. Merci Elisa pour ce partage !

wouahou !!! c’est très beau cet échange, très touchant … c’est dans des moments comme celui-ci que ma maman me manque tellement ! merci Odette, pour ces mots qui résonnent si bien 🙂

Très belle lettre d’Odette, pleine de sagesse, de retenue et aussi de tendresse !
Merci Elisa de l’avoir partagée avec nous ! ♥
Christine

Je me disais que si mon deuxième enfant était une fille je l’appellerais Colette…
Ben j’ai une féroce envie de changer pour Odette !
🙂

Odette…merci pour ces mots qui m’ont touchés en plein cœur, votre témoignage, votre vie, votre bienveillance sur notre génération, votre histoire, tout m’a émue.
Ma grand mère fêtera ses 90 ans dans un peu plus d’un mois et comme vous elle a pris des cours d’informatique et d’internet il y a peine cinq ans, elle m’épate tous les jours en mettant un petit commentaire sur chaque photo de ses petits enfants que je poste de temps à autre sur un réseau social fort connu. Et quelle joie d’avoir une grand mère si moderne qui découvre les réseaux sociaux et qui peut ainsi voir grandir ses petits enfants à travers son écran ( à défaut de les voir en vrai car nous habitons loin l’une de l’autre).
Je vous souhaite de pouvoir profiter encore longtemps de vos enfants et petits enfants et merci à Elisa pour sa grande générosité qui effectivement transpire de tous ces textes et photos. Je vous embrasse fort toutes les deux ainsi que tous les lecteurs de ce blog.

Odette, Je suis émue aux larmes par la douceur de votre propos et de vos mots.
J’ai 38 ans, je suis maman d’un petit garçon de 2 ans, amoureuse de son papa, cadre administratif dans une grosse entreprise. Et plus tard, « quand je serai grande », je voudrais être comme vous Odette. Pleine de bienveillance, de recul, de sagesse, et continuer à accompagner la génération d’après à avancer. Merci à vous Odette, et vous Elisa, par vos mots si bien choisis et votre sens du partage, de nous aider à avancer.

Impossible de ne pas verser une larme en lisant ces mots…
Merci Odette pour ce témoignage si sincère et bienveillant. Vous semblez ne garder que le meilleur, comme Elisa, même si on ressent que la vie n’a pas été toujours tendre.
Merci Elisa de partager l’intime, le grave et le léger.
Enceinte de mon quatrième enfant, je me suis permise d’imprimer ce billet pour le livre de naissance de ma petite puce. Qu’elle trouve force et réconfort dans l’expérience de femmes passionnées.
Bisous à toutes les lectrices, porteuse de l’avenir!

merci Elisa d’avoir publié cette si belle lettre d’Odette. Je suis à la maternité avec mon petit bébé de 3 jours et les larmes ont roulé le long de mes joues. Quel beau texte Odette on devrait le garder précieusement dans un poche pour les jours sans. Merci de nous encourager nous les mamans d’aujourd’hui. Merci de nous dire de profiter. Vous allez faire parti des beaux moments de ma journée.

Odette, quelle lettre ! Merci
Et merci Elisa, pour tout.

Je ne sais pourquoi mais devant cette lettre les larmes montent. Je pense que j’ai eu l’impression que c’était ma grand-mère qui me murmurait ces mots à l’oreille. Merci Odette pour ce très joli message plein de nostalgie, d’amour et surtout de tendresse. Vraiment Merci.

Odette, j’en ai des frissons !
Je vous suis sur toute la ligne concernant ce que nous apporte Elisa.
Un concentré de bonheur, le vrai.
Merci pour votre partage <3
Xx

Quelle belle lettre!! Très touchante, elle m’a beaucoup émue. Merci Odette, vous devez être une bien belle personne… Gardez cette ouverture d’esprit et profitez à fond de ces belles années que vous vivez avec vos enfants et petits-enfants. Soyez heureuse!

Ce texte est adorable ! C’est très touchant !
Merci Elisa de partager avec nous le merveilleux texte d’Odette !

bonsoir Odette!

comme j’aimerai vous connaître…vous voir ..vous écouter..et vous embrasser…je me sens tellement attirée par votre profondeur d’ame…votre sagesse et …votre modernité…votre approche si vraie de la vie…
oui la vie peut-être grande…si on sait malgré les obstacles…vous en avez vécus…accepter…et continuer et..savourer…

merci..merci..merci…votre lettre est une véritable symphonie de vie..

oui décidément..j’ose vous embrasser!!! et surtout…surtout…écrivez encore…dites-nous encore… Michèle

Mille mercis à vous Odette pour votre joli texte. Comme beaucoup de femmes qui vous ont lues ce soir j’en suis très touchée. Et j’y puise de l’énergie pour continuer cette vie avec deux enfants petits, le courage de ralentir un peu et la sagesse de m’y tenir. Merci d’avoir pris le temps d’écrire à Elisa, et merci Elisa d’avoir publié.

Sacré Odette! Comme beaucoup de lectrices, je suis émue aux larmes…émue de ce témoignage de femme de poigne qui, comme Élisa, puise beaucoup de ses ressources dans les choses les plus simples…l amour de sa famille, le rire de ses enfants, l amitié qui peut naître à tout âge. Abreuvons nous de tout ce cocktail magnifiquement bon ! A la votre !

Quelle jolie lettre !!! Vos mots résonnent en chacune de nous Odette !
J’aimais beaucoup écouter ma grand-mère, ma fée, partie trop tôt et trop vite !
Comme beaucoup ici, vous rencontrer serait un réel plaisir !
Je vous souhaite de continuer à voir la vie en rose et à profiter de chaque instant avec les vôtres !
Je vous embrasse affectueusement.
Emilie

Bonjour Odette, et merci de rappeler tout ce que votre génération a fait pour que nous soyons aujourd’hui ces femmes libres, aimantes et libres. On vous embrasse toute affectueusement !

Chère Odette,
Votre lettre m’a profondément émue, vos mots si justes nous font prendre conscience de l’écart de « style de vie » entre nos générations, de la chance que nous avons de pouvoir nous émanciper, d' »oser » le changement bien plus facilement qu’avant. Cependant, je veux aussi vous dire qu’à 73 ans de nos jours, on est encore jeune, on peut encore faire plein de chose. Les femmes, qu’elles aient 25, 40 ou 73 ans de nos jours peuvent entreprendre les projets qu’elles souhaitent, ne vous laissez pas intimider par l’âge qui avance! Si vous le pouvez -et le souhaitez, pourquoi ne pas voyager, ne pas vous donner une chance de retrouver l’amour peut-être? Vous avez entrepris avec grand succès de maîtriser internet, de vous trouver un nouveau cercle amical… Tout le reste est possible!
Ma mère (69 ans) emménage ce mois-ci avec son nouvel amoureux, un coup de foudre d’il y a un an à peine après 9 ans de veuvage… Elle a visité la Chine, Hawaii et plusieurs autre pays ces dernières années. Quand je la vois, dynamique, optimiste, gaie et si sociable, je me dis qu’elle faisait bien plus vieille il y a 10 ans, quand elle vivait recluse par mon beau-père. La jeunesse est un état d’esprit!
Bien à vous,
Et merci Elisa de nous faire partager de si beaux témoignages.
Sabine

Moi aussi j’ai les yeux qui piquent en lisant Odette. Et un peu plus de courage pour le boulot, loin de ma poupée de trois mois et de mon petit prince de trois ans. Merci Odette, merci Elisa.

que c’est beau et pareil, ca me donne la larme à ‘oeil, comme souvent quand je lis tes articles…. merci Elisa de ces partages tous aussi intenses les un que les autres

Chère Odette,

Votre lettre me touche également beaucoup. Je vais la garder aussi précieusement. Je vous souhaite plein de jolies choses maintenant, tout de suite, car non, à 73 ans on n’est pas vieux aujourd’hui. J’aimerais bien que ma mère ait ce regard sur notre génération, quand elle me regarde je vois beaucoup d’incompréhension, peut-être parfois un peu de jalousie et j’en suis bien triste, cela crée un tel fossé entre nous. Je vous embrasse.

Lire cet article et avoir les larmes aux yeux. Je sais que ce ne sont pas les hormones de mon septième mois de grossesse qui y sont pour quelque chose.
Merci Odette pour cette belle piqûre de rappelle. Pour cette envie de manger la vie à pleine dent, et de savoir que quoiqu’il arrive mon tout petit premier sera bien entouré parce que la société a évolué.

Odette m’a bouleversée … comme Élisa me bouleverse aussi si souvent … comme toutes les courageuses qui ont saisi leur clavier pour écrire « chère Élisa… »
c’est magnifique
<3 merci et bravo et encore merciS <3

Odette vous êtes magnifique <3

Comme vous toutes je suis émue aux larmes par les mots d’Odette, et touchée comme souvent en venant ici..
Dieu que j’aime la force des femmes, leur sensibilité, leur générosité, leur âme.. toutes ces générations donnant le meilleur d’elle même pour la suivante, et l’amour toujours qui nous guide lorsqu’on veut bien l’écouter.

Merci Odette et merci à toi Elisa, de nous ouvrir ici cette belle fenêtre sur l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus beau.

Odette, j’ai envi de dire merci à votre belle fille, sans qui je n’aurais pas eu le plaisir de vous lire.

Quel jolie lettre, merci Odette! Et moi qui étais ce soir épuisée et du coup un peu tristounet, je vais me garder vos derniers mots bien au chaud en me disant que oui nous vivons de bien belles (et épuisantes!) années.

Beaucoup d’émotions dans ce beau texte, j’en ai les larmes aux yeux. J’aime l’idée que les différentes générations s’apprécient avec admiration.
Merci Odette.

Que les mots d’Odette sont forts….merci.
Transmission et partage, entre generations de femmes. C’est tres beau.

Ajouter un commentaire