Humeurs
21 octobre 2014

Un mois et demi et un jour

IMG_7868.JPG_effected IMG_7870.JPG_effected IMG_7893.JPG_effected IMG_7915.JPG_effectedCela fait un mois et demi et un jour que j’ai repris le travail.

Une éternité.

Un nouveau quotidien s’est installé pour nous tous, et heureusement tout le monde s’y est bien fait.

Il y a eu quelques jours difficiles: trois ou quatre, guère plus, ou entre trois tétées par nuit, une énorme angine et la reprise d’un travail physiquement très éprouvant, j’ai un peu souffert.

Je me suis dit tiens bon, j’ai taché de ne rien laissé paraître et tout s’est remis dans l’ordre.

Je crois qu’il fallait juste que mon corps se remette en route.

J’ai retrouvé mes moments seule, ceux que j’aimais tant: les livres que je dévore à ma pause déjeuner sans lever le nez, les trajets à pied pour éviter à tout prix le métro. Quarante minutes de marche aller à vive allure sans regarder la route ,que je connais par coeur. J’ai retrouvé les coups de fils à ma soeur, ma confidente. Il y a eu les mots doux de celles qui se sont dit que cela ne devait pas être facile. Il y a eu mon chéri qui a fait en sorte que la reprise soit douce.

J’ai retrouvé la douceur des pauses en famille, des enfants heureux que l’on s’arrête pour eux.

J’ai retrouvé les enfants du soir, petits greffons, qui m’expliquent le bonheur d’être à nouveau serrés.

La plupart du temps, les journées filent à toute allure, je n’ai pas le temps de penser. mais lorsque je me pose cinq minutes, c’est en souriant que je me mets à rêver, et là ça se bouscule…

J’ai repris le travail depuis un mois et demi et un jour mais j’ai aussi retrouvé une idée qui a depuis bien germé.

Une idée qui changerait ce rythme certes très chouette mais parfois un peu trop soutenu.

Alors je relève la tête et retourne à mon rythme fou, je retourne à ce travail ou je suis la seule à avoir des enfants, presque la seule à avoir plus de trente ans…

Et lorsque l’on me demande si ça va, je souris en pensant à bientôt!

Une pensée à toutes celles qui comme moi on un rythme si fou!

Une pensée pour ma petite soeur Eugénie.

Je vous embrasse 

Elisa

 

 

Ajouter un commentaire

25 commentaires

C’est vrai que s’engager dans un nouvel emploi, formation, projet pro sans enfants c’est un luxe. Et en plus avoir un homme à ses petits soins, la cerise sur le gâteau. Je suis très impressionnée par mes collègues qui ont 3 ou 4 journées dans une journée. Quelle énergie.
J’espère un jour pouvoir relever ce défi baigné d’amour.
Tu es belle, j’adore ta tenue. C’est chic. Tes chaussures c’est comme Eve toujours canon.

Bonsoir chère Elisa,
C’est toujours agréable de te lire et apaisant la force tranquille qui émane de toi. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis. J’ai 37 ans ( bientôt 38 !!), une aînée de 8ans et demi et une puce qui va avoir bientôt 2 mois et tes conseils sont toujours bien précieux.
Je te souhaite bon courage pour tes projets futurs, professeur des écoles je crois, ce que je suis mais j’aimerais aller vers une autre voie.. Je te conseille d’ailleurs le blog de Lucien Marboeuf  » L’instit ‘ humeurs » qui parle d’ailleurs dans son dernier post des personnes qui se sont reconvertis pour devenir professeur des écoles.
Je te souhaite une douce nuit à toi et aux tiens.
Marine

Je pense fort a toi, aux rythmes de fous, a nos enfants. Mille bisous!
Ps: c’est quelle marque tes chaussures? J’adore! 😉

Chère Elisa,
Continue à rêver, sois courageuse… Tu vas y arriver, je n’en doute pas une seconde. Je suis aussi professeur des écoles, en maternelle et même si ce n’est pas un boulot parfait (cela n’existe pas je crois), c’est un très beau métier… Aider les enfants à grandir, à s’épanouir, c’est super, fatiguant, mais avec un minimum d’organisation, tu y arriveras sans problème !! N’hésites pas à demander si tu as besoin… Et lorsque tu auras ton concours, si tu choisis maternelle, j’aurai plein de documents à partager avec toi et de sites super… Voilà, continue de nous faire rêver avec tes si beaux enfants… Embrasse Mia, j’espère que mon petit escargot veille bien sur elle … 😉

Je ne le connais que trop bien ce rythme fou où la vie va trop vite et où le temps manque même si en travaillant à la maison, je l’ai optimisé au maximum. Je te souhaite de trouver ton équlibre, votre équilibre. Des baisers doux.

Bravo Elisa pour tous ces mots doux que vous nous offrez tous les jours. Courage à vous, prenez soin de vous.

moi quand j’etais petite , les personnes que j’admirais le plus c’etait les mamans qui conciliaient vie de famille et professionnelle !Aujourd’hui j’ai 2 beaux enfants, un boulot, et un blog ! Ca se bouscule souvent dans ma tête mais au final j’aime ça !! A chacun de tes billets je me dis:waouh …..où va t elle chercher toute cette énergie ?? continue ma belle, tu es sur la bonne route 😉 c’est la tienne , la votre et ca te réussis bien….en tout cas on dirait 😉 c’est indiscret si je te demande ce que tu fais comme boulot ? LoL

Je ne loupe aucun post, chaque soir, avant de dormir je passe par ici. J’ai souvent l’impression que tu lis dans mes pensées ! J’ai aussi 3 enfants, un boulot passionnant mais prenant, et les journées qui passent trop vite … A quand les journées de 48 h !!
Bon courage à toi et ta jolie famille.

Bonjour ma jolie, tu es magnifique et toujours aussi élégante . Je pense tout le temps à toi et je te souffle des pensées en pensée, mais tu dois les entendre ….
Je suis si heureuse de ta complicité avec Eugénie, j’ai beau ne pas être  » objective  » mais plutôt inconditionnelle, je sais que vous êtes toutes deux, en plus de jolies, de belles personnes .
Alors en plus je suis fière .
Je t’embrasse doucement .

Je suis un peu curieuse mais quel est votre travail? Il m’intrigue!!! Merci pour ces jolis posts.
Marie*

Un rythme de fou mais une famille qui donne envie! De la vie de la joie des émotions des idées des rires des câlins….
Merci pour cette dose de peps au quotidien!
Maman d’un petit Arsène depuis samedi, Jai hate de puiser de l’inspiration dans vos posts!
Bon courage

Betty

bon courage Elisa !
On sent bien dans tes mots que pour toi c’est une situation qui ne peut être que provisoire..
comme je te comprends ! Vivre et travailler à paris et avoir des enfants c’est avoir une vie à une cadence folle..
j’espère que tout çà ne sera qu’éphémère.

gros bisous

http://www.myhappy-d.com/

Merci pour ce joli texte, je me retrouve pas mal dans l’état d’esprit de la reprise du boulot ^^
Pour ma part, j’étais un peu à côté de mes pompes et la tête dans les nuages à devoir me battre pour récupérer mes dossiers…
Je trouve qu’il est bénéfique et même sain de NE PAS REVENIR AU MÊME POSTE après un congé maternité. Ça permet à tout le monde de repartir à zéro.

Bon courage pour ton nouveau boulot ! Je pense que ce n’est pas un handicap que tu sois la seule à avoir des enfants. Les jeunes sont plutôt sympas et pour eux tu es une projection d’eux-mêmes dans pas si longtemps 😉

Je ne doute pas que ta créativité, ton énergie et ton envie d’entreprendre t’emmèneront bientôt vers de nouveaux horizons. Devenir maman nous change profondément et nous incite à redéfinir nos priorités et nos envies. ( la société aussi nous oblige à cela ) C’est drôle car j’ai ressenti aussi ce moment de flottement et d’urgence au moment de la reprise de l’activité pro où l’on fait les choses parce qu’il faut les faire, on les subit un peu en somme. Et puis peu à peu, notre esprit fait le tri, notre vision s’éclaircit et on sait vers quoi nous devons aller. Bonne chance pour la suite alors, on a hâte que tu nous en parles!

je te comprends Elisa, nous sommes nombreuses dans ce cas. La vie de famille à combiner à la vie professionnelle n’est pas une mince affaire. Tu as raison, la vie ne changera du jour au lendemain mais la regarder sous un angle plus serein aide à mieux affronter les jours plus sombres.
Je m’octroie le droit d’être triste, frustrée et fatiguée car de toute façon, pas le choix, il faut avancer.
Je retourne au travail en te souhaitant de jolis moments au travail, seule et avec ta famille et tes amis.

Comme tu es jolie Elisa dans cette tenue , j’adore …
quel moment délicieux quand on rentre du boulot et qu’on entend notre petit crier : »voila maman » et puis qu’il nous saute au cou,fou de bonheur <3
Je ne sais pas ce que tu nous mijotes 🙂 mais je me réjouis de voir ^^ car je sais qu'avec ton imagination et ta créativité …ça devrait être chouette… parfois il faut un petit peu lever le pied …même si souvent la vie nous rattrape lol
en tout cas ,courage pour tes projets 🙂

Ohlala qu’est ce que je te comprends… J’ai un seul petiot (de presque 13 mois), ma propre entreprise avec une boutique physique (lacantatrice.com) et une boutique en ligne (e-shop.lacantatrice.com) tout ça près de Barcelone! Un mari qui fait de la recherche et travaille tout autant et même si je me dis que j’ai beaucoup de chance de mener à bien mes propres projets, parfois j’aspirerais à plus de temps libre, moins de pression et plus de « routine »… Peut-être que je ne suis jamais contente aussi ?
Des bises ensoleillées !

Bon courage pour la (suite de la) reprise ! Moi j’attends (impatiemment) de reprendre aussi !

Bonjour Elisa,

Merci pour ce post. Je vis aux USA et ici on ne souffle jamais. Que tu aies des enfants ou pas, on est logées toutes à la même ensigne: 2 semaines de vacs par an et 40h de travail par semaine au min. Mais cela te fait prendre conscience que les moments avec la famille snt excelusifs: pas de telephone ou d’internet pour nous, c’est la regle, à 100% avec Noah qui a 3 ans.

Bisous et merci encore pour tes recettes que j’adore!

Siheme

Tu es très courageuse!! C’est jamais facile la reprise, et surtout avec trois enfants (j’en sais quelquechose…) !!! Bonne continuation et peut-être une nouvelle aventure, à ce que j’ai compris…;) Emilie.

Quelle chance d’avoir cette belle idée, cette envie d’ailleurs à laquelle t’accrocher… !
La vie à cent à l’heure est tellement plus belle quand on arrive à s’en évader comme tu sembles réussir à le faire <3

Tes mots me parlent. Je viens de reprendre mon post après plusieurs mois de pause, de douceur, suite à la naissance de notre petite Romane. Cela ne fait que 15 jours et je pleurs souvent le soir. J’ai vraiment du mal avec cette course folle… J’aimerai que le temps s’arrête un peu!! Mais bon, je garde la cap et me dit que dans quelques mois nous serons tous habitués à ce rythme!!! Et je pourrai peut-être lâcher prise de temps en temps.Et même si je suis forte trouver du temps pour moi (j’y crois)? Et puis mon travail je l’aime, il m’enrichit (pas au niveau porte monnaie hein!), alors… Bonne folle journée Elisa.

C’est peut être idiot mais ca fait du bien de lire qu’on est pas seule à courir. Je suis seule avec ma fille la semaine et s’il y a des journées top il y a aussi des jours ou c’est épuisant de passer du métro à la crèche, de la crèche au Vélib, du Vélib au travail et courir courir courir toute la journée! Je vous embrasse les super mamans!

Camille (supercabane.blogspot.fr) mercredi 5 novembre - Répondre

Un rythme de fou mais comme tu le dis si bien des petits moments aussi à soi et ça fait du bien !

Ajouter un commentaire

  • Top Tags