Hope Souris
19 mars 2020

Pour Greg.

Bravement Tom s’exclama: « nous ne pouvons pas attendre cette catastrophe, nous devons agir! Si son éminence ne veut pas nous écouter nous irons frapper à chaque porte et prévenir tout le monde! »

Papa Léon et Maman Simone échangèrent un sourire de fierté. « Oui dès demain, nous irons tous! Nous irons prévenir le monde des souris du danger qui les menace! »

Le matin, Tom et Léa se levèrent de bonne heure. Ils avaient eu du mal à dormir se répétant sans relâche, la façon dont ils iraient alerter le reste de la ville. Déterminées les deux petites souris, sortirent de la maison, leur sac sur le dos prêtes à affronter le reste du monde.

Elles avaient tracé sur une carte, l’itinéraire de leur journée, elle commenceraient par intervenir près du port, là oùu les gens étaient le plus susceptible d’être touchés par la grande vague.

Au bout de trois portes, leur énergie retomba, à chaque fois, les petites souris s’étaient heurtées au refus d’écouter. Tous pensaient qu’elles ne cherchaient qu’à leur vendre quelque chose ou à leur raconter des carabistouilles…

A la quatrième, elles reprirent espoir, en effet c’est la maman de leur amie Estelle qui leur ouvrit la porte. Cette dame Souris avait grise mine et des yeux fatigués d’avoir trop pleuré….Après quelques mots échangés, les petites souris se regardèrent inquiètes, elles avaient soudain compris que leur amie venait d’être touchée par la maladie.

Les inquiétudes de l’oncle Néo s’étaient révélées exactes et la maladie s’était propagée plus vite que prévu.

Estelle gisait sur son lit fiévreuse, éprouvant des difficultés à respirer, rien depuis deux jours ne parvenait à la soigner.

Le frère et la soeur coururent ventre à terre à la maison afin de tout raconter à leur oncle.

Celui ci regarda ses pattes gravement, « voilà ce qu’il advient lorsque nos éminences ne veulent pas écouter la voix de la raison ».

L’air se fit plus lourd, les souris se regardèrent entre elles, l’heure n’était plus à la prévention mais à l’action.

C’était désormais inéluctable: une nouvelle aventure les attendait.

Cet épisode est écrit pour mon ami Greg, en réanimation depuis hier. Greg est un ami cher, sincère et drôle et en pleine santé. Greg est un grand coeur à l’âme d’enfant. Je pense à lui.

Je vous embrasse

Elisa

 

Ajouter un commentaire

5 commentaires

Merci Elisa, c’est si bon ce petit rendez-vous quotidien ! Des pensées pour ton ami, Anne

De douces pensées pour ton ami …

Tu n’aurai pas pu lui faire une plus belle dédicace. C’est superbe Élisa.

Comment va ton ami Elise? Il s’est finalement remis?

Ajouter un commentaire

  • Top Tags