Enfants
20 septembre 2016

Passer crème au mode pré ado

Tu sais que tu deviens la mère d’un collégien, quand ton quotidien se retrouve complètement chamboulé un matin de rentrée.

Nous étions quatre parents au coin du lycée, interdits de séjour devant la porte d’entrée.

Et depuis ce jour de septembre…je réapprends à être mère.

samedi1

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand la coiffure le matin s’est mis à durer plus longtemps que trois chansons

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il n’a plus voulu s’habiller qu’avec des jeans d’un certain bleu et des sweats d’un certain gris

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il s’est mis à marcher 300 m devant moi dans la rue

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand je n’ai plus connu le nom de tous ses copains

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand je l’ai entendu glousser pendant 20 minutes au téléphone

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai promis de l’amener au meet up de Cyprien

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand je me suis mise à regarder Natoo sur You Tube pour comprendre ses blagues

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand ses copines se sont mises à porter des sacs plus chouettes que les miens

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand je l’ai entendu dire que pour son anniversaire ce serait chouette de faire une burger party

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai compris que le petit Christopher, son ami de toujours, et qui était si mignon à la crèche disait « je m’en balek » (bas les cou…)

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand Minecraft est devenu le Big Brother de la maison

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il a émis le souhait de ne plus se nourrir que de Coca et de Oréos

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il m’a annoncé que plus tard il serait un gamer mondialement connu

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il a décrété qu’il ne se laverait pas ce soir, mais plutôt deux fois demain

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai tapé BTG dans Google pour comprendre ses sms

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai installé le contrôle parental

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai compris qu’il avait craké le code du contrôle parental

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il m’a demandé quand il pourrait se raser

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai arrêté de pouvoir l’aider avec ses maths

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand je n’ai même pas pu commencer à l’aider en physique

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand je me suis dit que le prof de sport était plutôt beau gosse

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand Julot m’a dit « quoi ce croulant de prof de sport?! »

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il a commencé à faire des blagues beaucoup plus fines que les miennes

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai commencé à lui demander le nom des groupes qu’il écoute

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il s’est mis à la guitare électrique

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand ses copains et lui ont parlé de former un groupe

J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand il a sauté au plafond en apprenant que l’on partait à New York

Notre vie depuis, est une aventure permanente. Je réapprends, je réinvente, je trébuche et me redresse. C’est moins facile parfois, c’est beaucoup plus drôle à d’autres moments, ce sont des échanges, des confrontations, des moments de doute et beaucoup de rires.

Finalement, depuis, je n’ai plus qu’une certitude: celle que je ne reviendrai en arrière pour rien au monde!

Et vous vous connaissez cela?

Je vous embrasse fort

Elisa

ps: « passer crème » en langage jeune signifie ça passe comme dans du beurre

Ajouter un commentaire

50 commentaires

Dans quelques temps, « flemme » sera son mot préféré… Quand on demande à notre ado si elle veut faire une sortie ou autre chose avec nous, elle nous dit souvent « flemme »… On doit trop la fatiguer quoique quand il est question de shopping elle dit « ouais » 😉

Ah les collégiens, je travaille avec eux..Moi ce serait plus, tu sais que tu vieillis quand tu ne comprends pas le langage des collégiens 🙂

BTG ?! Je vais devoir faire appel à Google aussi…
Ca donne plutôt envie d’avoir un fils adolescent !
Il est hyper drôle ton fils c’est fou (cf : les deux douches de demain, hu hu ;-))

oooh ça grandit trop vite. La mienne qui a douze ans me dit ce soir « Tu imagines ! Tout à l’heure en allant prendre le bus, Colin m’a dit « tu as un gros c…!!! Maman, il m’a choqué et deux fois : d’abord par ce qu’il a dit et ensuite ça voulait dire qu’il a regardé mon derrière »
Mais elle n’était pas choqué outre mesure.
Trop belles tes photos, comme toujours

J’adore! C’est sur c’est le grand changement l’entrée au college. Tu racontes tout ça avant beaucoup de tendresse c’est tres touchant

oui oui oui mais version féminine… le bleu des jeans, les gris des sweats… les gloussements… oui oui

Le joies de l’adolescence..!!.Vous le racontez avec beaucoup d’humour et de sincérité..!!.

C’est drôle et touchant.
Mes miens, ils ont 3 ans et 10 mois. JAMAIS ils ne seront adolescents. Jamais.

Ha ha ha ha oh oui, je connais…le mien vient de passer en seconde et ce n’est pas fini! c’est différent mais c’est très chouette, tu verras, un peu comme des montagnes russes 😉

J aime bien cet entre 2 en début de college: plus si petit mais pas encore bien grand . En revanche je me dis que je dois être complètement dépassée : j ai cherché BTG et j ai eu du mal à comprendre… Mais ça y est j ai compris… Pffff… Il faut se rendre à l’ évidence je n ai plus 20 ans..mais presque son double.

AH AH AH

L’autre jour j’ai croisé un de mes voisins. En lui demandant des nouvelles de ses garçons, il m’a répondue d’un air dépité qu’il était tout comme toi parent d’un ado…

Des bisous

x LiLi Confetti x

Pas encore chez nous ! ouf 😉

Comme le début de chaque cycle, l’entrée au collège est une vrai bouleversement pour nos grands. Chez nous aussi, c’était passé crème, même si mon collégien avait choisit de partir en internat pour avoir un collège aux effectifs réduits et une pédagogie qui lui convienne.

Aujourd’hui, mon lycéen revenu à la maison épanoui et autonome, toujours féru de burgers partys et minecraft, mais surtout attentif, drôle et plein de tendresse pour son petit frère.

Mais alors, que veut dire BTG ? Je n’ai trouvé que le « bien ta grotte » des gamers mais ça ne m’avance guère.

Bienvenue dans le language Ado, sous tes mots, il devient drôle et élégant ! C’est toujours un plaisir de te lire chère Elisa. Tu vas voir, c’est comme des montagnes russes être Maman d’un preado ou ado, mais c’est aussi ça, l’aventure de parents. Doux Baisers chère Elisa.

Et puis ils dorment jusqu’à pas d’heure pour, à peine, réveillé, s’affaler sur le canapé avec le portable. Sans prendre la peine de faire un gros câlin à sa maman comme il aimait tant le faire… avant.

Je retrouve mon ado dans cette description, il est rentré aussi en 6ème cette année.
« Il a trop de la chance d’aller au meet up de Cyprien! » dixit Bastien….

ah ah!! Ici ça commence tout doucement doucement. Maxime a bientôt 10ans et je sens qu’il commence à mettre un petit orteil dans l’adolescence. Exemple il n’est jamais sale et ne transpire jamais donc la douche on pourrait la prendre demain, voir après-demain?
Il voudrait créer une chaine Youtube pour parler pokémon, magie… mais nooon!!! Il me fait un bisous le matin juste à côté de la porte de la garderie pour pas que ses copains nous voient (mais le soir non, il m’embrasse devant ses copains et je l’appelle même mon chat et ça ne lui fait rien. J’en profite donc car ça ne va pas durer). Son père lui a dit que si un jour il avait honte de lui devant ses copains, il viendrait le chercher à l’école déguisé en femme et qu’il aurait une vraie raison d’avoir honte!!!Ahah!! On se marre bien avec mon chéri 😉 enfin pur l’instant 😉

Ah le sweat gris… le pire dans l’histoire est que le fait d’être une mère de collégien fait qu’on ne va pas être fort longtemps mère de petite(s) fille(s), parce que côté gloussements avec les copines, sweat gris et minecraft ma 9 ans louche du côté de son frangin !! mais tu as raison que c’est émouvant de les voir grandir !!!

Pour l’instant moi j’ai que de petits…. j’espère que cela ne passe pas trop vite!! 🙂

C’est fou, mais j’ai l’impression d’avoir eu ce genre de comportement au lycée, pas au collège- ou en tout cas pas en 6ème…ces enfants grandissent trop vite!

Tes mots raisonnent toujours autant; c’est exactement ça le passage en 6ème, je trouve cela génial également ! Merci Elisa pour tes billets ….

La phase tragique des parents : la 6ème ! en janvier toute la classe fait sa grande mue. J’adorais observer les changements de looks opérés en un trimestre d’adaptation.

oh que je me marre en te lisant ce matin…!!! et merci pour la traduction de ton titre car je dois avouer que je ne le comprenais pas..!
mon ainé vient d’avoir 9 ans..et déjà je reconnais les signes de la pré adolescence qui s’installe sournoisement…l’air de rien..et ton post me conforte dans cette idée que oui, je ne m’étais pas trompée… il grandit mon tout petit…j’aurais du me méfier quand il m’a demandé d’acheter du gel pour mettre dans ses cheveux le matin….!!!
comme toi, je trébuche, je découvre, je tente, je me plante…mais qu’est qu’on rit aussi!!!
et qu’est ce que c’est bon , ces discussions, ces échanges encore naïfs et spontanés…où l’enfance est encore là (il n’hésite pas une seconde à regarder sam le pompier avec son petit frère si je propose un petit dessin animé..!!) mais où l’adolescent est tout près et ne demande qu’à s’exprimer…quelle merveilleuse aventure que celle d’être maman…Belle journée Elisa

Ah ah ah
Ce matin je ris énormément en te lisant car je vis la même chose depuis quelques semaines…
Mon fils qui me semblait encore si petit fin août est devenu un ado en 2 jours début septembre…
Courage ! Pour ma part je trouve ça plutôt rigolo et c’est la suite logique…

Mon fils vient de rentrer en 6ème cette année, et c’est fou je nous retrouve dans la quasi-totalité de tes joyeux constats….. Donc tout va bien c’est normal ! Ouf…. Ou pas…..

Ici mon tout nouveau collégien est pareil que le tien!
Que ça m’exaspère le cou du « je me laverai demain, j’ai pas fait sport alors c’est bon!!! » Il me parle de Minecraft et moi je comprend rien, il me parle de ses copains (de 5eme??????) 3 semaines apres la rentrée et me répond « ba oui mes copains sont en 5eme pourquoi? » Mais a part ça je vois qu’il grandi et je sent que je le comprend (un peu) mieux.

Deja que j’ai parfois l’impression de vivre avec une ado de …. 4ans…..
Belle journee
Des bisous

Pareil ici.moi j’ai droit à « a cquip » pour a ce qui parait.

Pareil ici. Moi j’ai droit à « a cquip » pour a ce qui parait. Et j’ai aussi droit à la coiffure le matin. A j’ai rien à me mettre parce que qon tee shirt préféré est au sale et à la flemme du matin au soir.
J’ai eu aussi droit à un appel du cpe et à deux mots dans le cahier. A je suis grand mais aide moi pour mes devoirs et préparer mon qac quand même.
J’attends de voir la suite.
Par contre ici pas de minecraft mais des appels aux copains et des videos où il se bidonne tout seul et auxquelles je ne comprends rien.

Je retrouve un peu de mon collegien dans ton recit.
1er enfant et premiére année au collége franchement ça déstabilise.
Moi je peux dire je sais que je suis la mére d’un collégien depuis qu’il se reveille sans moi et surtout avant moi pour prendre son bus tout seul!!!
J’adore ton récit il est vraiment drôle et surtout trés parlant.
Bonne semaine à tous

Fabienne sacrée mamma mia sur insta mercredi 21 septembre - Répondre

Le pire étant quand ils commencent à s’intéresser aux filles…et que non, non…on reste persuadé qu’il n’est pas assez mature pour ça, et puis un jour on surprend une conversation avec ses potes ou des photos échangées et là c’est vraiment un choc ! Sa grande soeur m’avait pourtant mis en garde « Maman, il n’est pas si innocent que ça, je te dis ! » Je ne voulais pas y croire…jusqu’à avoir les « preuves »sous le nez !!!!

Tout pareil avec mon grand qui a maintenant 13 ans ! J’ajouterais « J’ai su que j’étais devenue la mère d’un collégien quand j’ai découvert les coups d’oeil que les filles de son âge lui lancent dans la rue… et qu’il fait mine n’ignorer royalement3 !!

J’ai bien ri ! Et du coup, j’ai cherché dans Google aussi !

Pour moi, ça a commencé aussi il y a 2 semaines… et je me retrouve dans plusieurs ( beaucoup?!!!) de tes remarques…
et j’ai compris que j’étais devenue la mère d’un collégien quand je me suis rendu compte qu’il avait détendu au maximum les bretelles de son sac à dos ( que j’avais pris le soin de lui régler le 31 aout au soir) afin de le porter sur une épaule et au ras des fesses…
je sens que c’est pas la dernière fois que je vais devoir ravaler ma salive….
continue à nous faire des posts sur la pré adolescence, on se sentira moins seule!!!

Ahh ca c’est chouette, je suis contente de suivre un peu le parcours de Jules qui est au même niveau que mon fils, à lire tes anecdotes, j’en apprends aussi, même s’il ne connaît pas vraiment toutes ces expressions, je me dis que ca ne devrait pas tarder lol
Pour moi aussi ce sont des chamboulements assez bizarre, mais tellement essentiel aussi, faut s’adapter au mieux que l’on peut même si on a vécu la même chose à notre époque, c’est comme si c’était quelque chose de complètement nouveau pour nous parents aussi, c’est ca qui est étrange, comme un renouveau lol
Allez je me dis que tout ira bien, il n’y a pas de raison après tout ^^
Belle année à Jules

La moustache et les poils qui poussent (ou plutôt qui ne poussent pas assez vite à son goût) sont une question récurrente de mon pré-ado.
Il met des t-shirts (taille adulte XS- 3x trop longs) que je trouve hyper moches.
Il ne regarde pas encore beaucoup les filles, mais les filles le regardent (et il ne s’en rend pas compte).
Il est encore câlin avec moi et sa mamy pendant l’année scolaire, mais plus distant pendant les vacances.
Il me fait encore souvent la fête quand je vais le chercher à l’école. Je savoure.
Il ne marche pas devant moi dans la rue (plutôt derrière)
Minecraft et plus globalement la tablette sont effectivement ses occupations préférées pendant son temps libre.
Il est complètement geek.
Il est devenu accroc au Coca-Cola et à la malbouffe (pour la malbouffe, ça fait un moment déjà… pfff.), mais sa silhouette ne s’en ressent pas le moins du monde (re pffff…. si seulement, je pouvais être comme lui… ;-))
Il est de moins en moins souvent à la maison 🙁
J’apprécie quand il nous prépare à manger. Il ne veut toutefois pas en faire son métier.
Je crois qu’il ignore encore ce qu’est un gamer professionnel, mais s’il savait, c’est sûrement ce qu’il voudrait faire plus tard.
Pour l’instant, il parle juste de devenir inventeur et aimerait avoir sa chaîne YouTube.

Merci d’avoir enrichi mon vocabulaire jeune avec le BTG et le passer crème.
A la maison, on entendu beaucoup « ouaich mon frère » ou « ouaich ma mère » 🙂

Transformation in progress également mais je n’étais pas encore arrivée à BTG peut-être parce que c’est une fille ? 🙂

Oh la la, c’est presque comme à la maison !!
on s’y croirait !! et dire que le deuxième prend le même chemin !!

J’ai ri !!!! Et j’ai reconnu mon ado de presque 17 ans et moi dans presque toutes les situations…

Super cet article! oulàlàlà je n’ai pas du tout hâte de découvrir tous ces changements, argot de jeunesse et rituels de passage modernes. Parce que je suis larguée avec ce que tu connais déjà (minecraft-meet up-natoo), oups. Sympa le groupe en préparation.
On sent votre complicité évoluée alors ça me laisse de l’espoir, pour l’année prochaine…

Sous ta plume c’est drôle et plein de mystères !

Elisa,
Et oui je constate que nous avons toutes droit aux même répliques et aux même changements de comportement !!
Ma fille est elle toujours au collège et mon fils vient de rentrer au lycée et bien c’est encore autre chose !! patiente ton tour viendra !! Alors quand mes deux ados discutent ensemble j’ai l’impression de suivre une conversation en langue étrangère !! (bon j’exagère un peu mais on est pas loin !!) En plus ils se plaignent de reprendre les cours après les vacances alors que 5 minutes après avoir franchi les portes du collège ou du lycée on n’entends parler que de « la mère machin » ou « la meuf de telle classe » si bien que le soir on est contents mon mari et moi quand ils vont se coucher !! Pour les expression en ce moment je ne sais pas si c’est à la « mode » mais mon fils ce grand frère lycéen ne cesse t’appeler sa soeur « ma gueule » ça doit être le mot du moment !! en tout cas tous ça nous fait bien rire (la plupart du temps !!). au fait ca veut dire quoi « passer crème » il y a une signification particulière ?Bises

Et le mot « paouah » et « t es sérieuse!!!! » maman !!! j’en bave moi avec mon collégien, mais je l’aime

Merci merci Elisa pour ce super moment de sourires. Tu écris si bien ce que nous vivons. Par ici on donne dans le CP, CM2 et 4me… et jusqu’à preuve du contraire c’est carrément bon d’apprendre à être parents chaque jour ; à sans arrêt s’adapter à leur évolution. Quel régal ! Encore merci Elisa et tendresse à vous 5.

Je ne suis pas encore à ce stade mais un jour cela arrivera et j’espère que mon fils sera aussi drôle que le tien!

J’ai su que le collège c’était il y a vraiment longtemps quand j’ai tapé BTG dans Google pour comprendre… J’ai 25 ans et je suis déjà larguée !

ah ah ah ! Merci pour la traduction de j’m’en balek 🙂

HAHA oui nous avons aussi un pré-ado à la maison, en 5ème cette année, et c’est tout à fait ça !!!! 😉

Ajouter un commentaire