Humeurs
4 avril 2016

Etre différent.

IMG_8984.jpg_effected

– Tu sais mon cousin Paul il est différent.

– Différent de qui? On est tous différents non chéri?

– Il est différent de nous tous..

– Pourquoi?

– Parfois il a peur de choses qui ne font pas peur. Par exemple, il ne vient plus aux anniversaires parce qu’il y a des ballons.

– Le pauvre…Et si on décidait de faire des anniversaires sans ballon par exemple?

– Ben non tu sais c’est pas trop possible. Et puis il a pas trop de copains non plus

– Pourquoi?

– Les autres le trouvent bizarre, il fait des choses que nous on ne fait pas, tu vois?

– Tu te souviens chéri quand tu as dessiné sur les murs de ton école?

– Oui…

– Tu t’es fait gronder et tu n’as pas compris. Un mur c’est beaucoup plus joli avec un dessin dessus.

– Oui!

– Et quand tes copains se sont moqué de toi parce que tu portais des lunettes et eux non?

– Oui, c’était dur

– Et tu te souviens que personne ne comprenait pourquoi tu n’aimais pas jouer au foot?

– Oui

– Tout ces moments où tu n’as pas compris pourquoi on te jugeait alors que tu étais « différent » des autres

– Oui.

– Qu’est ce qui était dur?

– Etre seul sans copains

– Est ce que à ce moment là tu aurais voulu devenir comme les autres? Changer qui tu étais? Faire du foot alors que tu n’aimes pas cela?

– Non!

– Qu’est ce que tu aurais aimé?

– Que les autres m’acceptent comme j’étais….

…..

– Maman?!

– Oui mon chéri?

– Tu sais, à mon prochain anniversaire, on pourrait ne pas mettre de ballon et puis on inviterait Paul?

L’autisme touche un enfant sur cent.

Cet enfant là pourrait être le mien, le vôtre, un enfant que l’on aimerait voir grandir dans un monde qui l’accepte avec sa différence.

Ne l’oublions pas.

Je vous souhaite une belle soirée

Elisa

Ce billet est écrit en collaboration avec le ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Je vous invite à découvrir l’expérience digitale immersive (http://www.dismoiElliot.fr.) créée pour l’occasion ainsi que le spot cinéma (Dis moi Elliot)

Ajouter un commentaire

25 commentaires

Merci pour cet article, merci de faire connaître cet handicap, et merci Julot d’être tolérant et de comprendre que la différence c’est un atout, une ririchesse. Cette vidéo est touchante je l’avais pas encore vue
Belle soirée

Merci Elisa pour ce bel article. En effet l’enfant différent cela peut être le nôtre demain. Parfois je me dis aussi que nous pouvons aussi devenir un adulte différent, porteur d’un handicap un jour. Bref, cela n’arrive pas qu’aux autres. Je crois que la différence fait peur, comment entrer en contact avec ces personnes qui ne communiquent pas exactement comme nous…cela demande au départ de sortir de ses frontières, de sa zone de confort mais cela en vaut la peine. J’ai passé ma petite enfance entourée de Gauthier, l’enfant trisomique des amis de mes parents. Je me rappelle un peu qu’au début nous ne voulions pas de lui, dans nos jeux, trop compliqué, trop imprévisible, et puis….le coup de foudre pour ce petit garçon tendre et affectueux. Je ne l’ai pas vu depuis des années, et aujourd’hui je me souviens surtout de ses yeux. Ses yeux qui disaient sûrement « je me comporte différemment, mais mon âme est aussi belle que la votre ».

Et surtout, tous les enfants ont le droit de profiter de la même scolarité. Il reste tant de chemin à faire pour cultiver ensemble la richesse de nos différences.

    Je suis d’accord l’école publique n’est pas encore accessible pour tous nos enfants et c’est bien dommage…

    Je n’ose imaginer le parcours du combattant que vivent certains parents.

    x LiLi Confetti x

Chère Elisa,
Je vous lis en mode « discrétion totale » depuis 3 ans je crois…chaque soir j’aime aller lire vos posts qui dégagent beaucoup de vérité et du bonheur à l’état brut, avec un brin de poésie et de sérénité qui me font du bien!
Ce soir j’ose vous laisser ce commentaire en forme de MERCI. Merci pour ce petit clin d’oeil pour cette journée de l’autisme…journée que j’ai passée à me démener pour que mon fils Benjamin puisse vivre une scolarité normale et apaisante…et du coup j’en ai même complètement oublié qu’on était le 4 avril, journée de l’autisme! C’est votre post qui me l’a rappelé, avec beaucoup d’émotion! Benjamin est autiste Asperger, il a 9 ans. Il est différent et sa vision du monde est à la fois mystérieuse et incroyable!
Merci pour ce film que j’ai regardé les larmes aux yeux…même si c’est dur, cela me redonne les forces pour continuer à faire tout mon possible pour que Benjamin s’épanouisse de la plus belle des façons!
Benjamin a aussi peur des ballons qui claquent, il mange presque toujours la même chose car il peur de goûter quelque chose de nouveau,il n’aime pas porter des jeans car « ça gratte trop », il ne regarde pas toujours dans les yeux et il parle sans filtre (attention parfois ça déménage!), il bat des mains et des pieds quand il est content, fait des grosses crises quand tout en lui le submerge… mais il dessine incroyablement bien, c’est un ami fidèle et loyal, d’une grande honnêteté. Un garçon terriblement attachant avec un humour bien trempé qui a tellement à offrir ! Nous les « neurotypiques » avons tout à gagner à enlever nos oeilllères sur la façon de voir le monde!
Merci Elisa, et merci Lou et Mia pour vos petits coeurs trop rigolos 🙂
Elodie

l’enfant différent c’est mon neveu … et je l’aime… merci élisa pour ce bel article

Bon pour la date je me suis trompée…c’était le 2 avril ! complètement à l’ouest en ce moment !;)

Très belle conversation. Cultivons nos différences, elles sont notre richesse.

La semaine dernière il y a eu un très beau film sur la 2 qui parlait de l’autisme adapter du livre et de l’histoire de Francis Perrin et de sa femme..!!.J’ai été très émue par le petit garçon qui est autisme dans le film..!!.

Le texte est magnifique! Des mots simples mais efficaces, et la vidéo en dit long sur ce que peuvent vivre les parents au quotidien.
Un téléfilm diffusé dans les années 80, et traitant du sujet m’avait beaucoup marqué, et permis de discuter de l’autisme -mot que j’entendais pour la première fois, et de l’impact de cette différences avec mes parents, je souhaiterai le faire voir à ma fille dans quelques années (même si la fin est utopique car l’enfant guérit) mais je trouve que ça peut être une bonne approche, bref si quelqu’un l’a même en VHS je suis preneuse.
Bise

Merci pour cet article et cette vidéo Elisa… j’en avais les larmes aux yeux… je ne suis pas touchée par l’autisme, ni de près, ni de loin mais cette cause me touche car cela peut arriver à n’importe lequel d’entre nous… ne l’oublions pas… ne les oublions pas ces enfants qui méritent amour, et insertion dans notre société… et un regard neutre vis à vis d’eux… bises et bonne journée!

Merci Elisa. Cet enfant différent, autiste, c’est le mien. Esteban qui hasard de la vie est né un 2 avril, journée mondiale de l’Autisme… C’est un enfant très attachant, qui est passionné par les trains, mais qui est débordé par ses émotions et peut être violent envers les autres et lui même. C’est pas facile tous les jours mais le chemin sur lequel ce petit homme nous a mis, nous fait grandir de jour en jour.

Meci,
Mon enfant n’est pas autiste, mais la solitude dans la cour de récrée parce qu’il est différent (problème de langage) est son quotidien.
Et à 5 ans c’est pas toujours très simple.
C’est sans très utopique, mais je souhaite un monde où le handicap ne sera plus vu comme une « bizarrerie »
.

Et moi je pense à la maman de Paul … c’est dur …

mon petit (grand..il a 10 ans!) neveu est différent…,d’une certaine manière, comme il y en a tant…et j’ai peur pour lui et son avenir..j’ai peur qu’il souffre…qu’il soit rejeté pour cette différence…comme tes mots sonnent justes…encore une fois…et comme je pense à ma sœur chérie qui fait ce qu’elle peut chaque jour pour aider son fils et lui offrir le meilleur…et je les aime..si fort…
merci Elisa pour ce bel échange…ton fils a l’air si doux et gentil…comme toi!
Belle journée Elisa

J’aime beaucoup ce que tu écris, ton regard sur la vie, ta capacité à FAIRE, à agir sur ta vie. Ce billet-là, je trouve qu’il fait exploser ta générosité et ta sensibilité. Je suis heureuse de te « connaître ».

Cet article est magnifique ! Merci de nous avoir montré une façon simple d’expliquer à un enfant qu’on est tous différents mais que ça ne nous empêche en rien de vivre ensemble dans le bonheur. C’est très beau !

J’ai un petit Paul, il n’a pas de copains, ne va pas à l’école, mais on croise plein de gens qui acceptent qu’il soit différent… et plein d’autres aussi, mais les autres on s’en occupe pas.

Merci ! (Ce mot résume tout ce que je ressens).

Merci pour ce magnifique article, tant dans le fond que dans la forme, qui m’a émue aux larmes … juste parce que c’est un sujet auquel je suis particulièrement sensible. Je sors donc de l’ombre pour te remercier d’avoir pu le lire …
L

Ton magnifique dialogue et cette video, bon ben voilà, je chiale…

Mon Pti loup est polyhandicapé et je ne le vois pas comme différent. Jamais. Tout le monde est différent. Alors oui il ne rentre pas dans le moule, il a 8 ans ne parle pas, porte des couches, ne se nourrit pas seul etc… Mais il est beau si vous saviez! Il rit, il joue, il développe un talent incroyable pour communiquer, un seul de ses regards coquins et vous avez compris, et son sourire il illumine plus que le soleil.
je ne veux pas que son petit frère et sa petite sœur portent un regard différent sur, il est comme il est. Ce que je veux transmettre à mes enfants c’est que ce n’est ni triste, ni injuste, c’est comme ça. Que la beauté est partout, que la normalité n’est qu’une limite qu’on s’impose ou qu’on nous impose. Un jour je rêve qu’il n’y ai plus de « journée de », on aura fait un grand pas dans l’acceptation.
Alors certes mon titi n’est pas un enfant comme les autres, mais comme les autres c’est un enfant.

Moi aussi cet enfant différent c’est le mien, enfin la mienne… Eh ça fait du bien toute cette bienveillance de ceux qui pourtant ne sont pas touchés directement par le problème. Alors merci, pour votre sensibilité et votre délicatesse… Je crois qu’on arrivera, à force d’éducation et d’apprentissage de l’amour de l’autre, d’accepter une société moins uniforme, où chacun aurait sa place. J’ai envie d’y croire…:-)

Ajouter un commentaire

  • Top Tags