Enfants
12 août 2015

aurevoir Julot

Je n’aurai pas beaucoup de mots ce soir.

Par ce que finalement il n’y a pas grand chose à dire.

Jules est parti.

Après trois semaines à plein temps, il a mis son sac à dos, son doudou dedans et ce même,si à 9 ans on n’en possède plus officiellement.

Il a pris l’avion seul comme un grand.

IMG_5512.JPG_effected

Il m’a dit je t’aime

et je n’ai pas voulu lui dire à quel point il allait me manquer.

Je ne veux pas l’alourdir avec mes peines de mère.

Amuse toi mon grand, c’était tellement chouette ce temps ensemble.

Je ne serai jamais une maman à mi temps, parfois j’enrage de voir que l’on se fait à tout et même à ce temps coupé en deux.

Parfois j’ai envie de tout casser et de t’avoir tout à moi.

Et puis je retrouve la raison, et me souviens à quel point tu es heureux de voir autant ton papa que ta maman.

Amuse toi et reviens moi heureux.

Parce que c’est bien la seule chose, qui compte à mes yeux.

Je t’aime 

maman

Ajouter un commentaire

27 commentaires

On vit la même chose ici aussi, mon grand est né d’une précédente union, l’été il part un mois, on se partage les autres vacances mais le reste de l’année il est avec nous (on habite e Belgique et son papa est resté en Suisse où nous habitions avant). On ne s’y fait pas mais on apprend à supporter ces moments 😉

Je t’embrasse jolie maman. Tout doucement.

Oh un vrai condensé d’amour dans ces mots et ces contradictions que tu éprouves 🙂

Bonjour et merci pour ces jolis mots et ces magnifiques photos. Je suis justement photographe et je voulais savoir si tu pouvais me dire quel boîtier utilises tu et quel objectif pour tes portraits si particuliers et si superbes? Merci beaucoup d’avance et longue route à ta jolie famille…

Votre article est super touchant j’en ai les larmes aux yeux. Mais le plus beau c’est de voir son enfant rempli de bonheur et d’amour.

Ton billet est très émouvant <3

Ohlalala tu m’as émue. Courage à toi, si jolie et si forte maman ❤

Bonjour, je n’ai jamais commenté, je ne vis pas cette situation ni l’es vécu enfant mais j’ai quand meme une larme qui a coulé en lisant tes mots tellement touchant et plein de raison, qui ont raisonnés dans mon coeur de maman.on sent l’amour pour ton enfant et a la fois la peine que genere cette situation. Tu es une maman formidable ca se lit dans les photos dans tes mots tout tout tout! bref je suis ta petite famille avec attention depuis des mois et j’adore! en plus je crois qu’on est presque voisine et j’espere toujours vous croisez quand je me balade dans le quartier pour voir en « vrai » cette si jolie tribu 🙂 alle je repars dans mon sous-marin! plein de bonne chose a vous et merci pour tout cet amour partagé!

Il reviendra vite !

Bons Baisers

Lisa

Tes mots sont si justes, on ne peut être mère à mi-temps…
Courage à ton cœur si plein d’eux, si plein de lui, je sais que tu trouveras la force…
Douces bisettes Elisa

Tu es forte Elisa. Certains super-héros ne portent décidément pas de cape.

C est ce que je vis depuis 4 ans. J ai tjs les larmes et tu partages mes mots.

Pas beaucoup de mots mais des mots qui prennent le ventre. Bisous et son retour ne sera que de joie

Les larmes coulent en te lisant. Je viens à l’instant d’avoir mon Jules au téléphone, il est parti depuis deux semaines, encore deux a l’attendre. C’est si dur lorsque je raccroche. Tellement de culpabilité de lui imposer cette vie hachée… Tes mots sont très beaux.

Tes mots sont tellement beaux… j’en suis toute émue !

« Je ne veux pas l’alourdir avec mes peines de mère »
Tu es une maman tellement bienveillante… Tes petits loups ont bien de la chance d’avoir une maman si louve…

Que d’émotions,vous etes une Maman touchante et émouvante..!!.

Bon courage, et tu as raison, l’essentiel c’est de les savoir heureux. Mais put*%@#, qu’est ce qu’on ne donnerait pas des fois pour hurler notre peine de maman!

…mi hai fatto piangere … per la meraviglia di queste parole ….. gran cuore il tuo Elisa. Complimenti !

C’est une boule dans le ventre que je lis ce billet. Je mesure ma chance et je t’en remercie.

Ton post m’a tiré les larmes des yeux car je suis aussi maman à mi-temps de ma fille aînée qui a 11 ans…
Comme toi, parfois je m’y « fais » et d’autres, j’ai envie de hurler que c’est trop difficile… Tout comme Julot, elle semble, elle, contente de ce temps parfaitement équitable entre père et mère…
Bon courage pour l’absence… (La mienne revient dimanche après 3 semaines mais seulement pour 5 jours…). Et bisous !

tout est dit comme d’habitude ………bravo
et la peine m’envahit aujourd’hui, mon « mi temps » forcé s’est fini aujourd’hui, la peine de voir ma mini de 4 ans et mon grand de 9 partir, mais penser à eux qui n’ont rien demandé……
belle et douce Soirée

Bonjour,

Merci pour cette article. C’est en larmes que j’écris ces quelques lignes. Le papa de mon bébé m’a quitté lorsque j’étais enceinte d’un mois.
Aujourd’hui, mon bébé à quatre mois et je sais qu’un jour elle partira elle aussi passer du temps avec son papa.
Je lis chacun de vos articles, ils m’aident à imaginer un futur meilleur, une vie amoureuse, des frères et sœurs pour mon bébé, un homme qui est là.
Merci de partager avec générosité vos petits moments de grâce et de bonheur qui traversent toute vie, même les plus compliquées.
Claire-Lise

Ajouter un commentaire