Humeurs
25 juillet 2016

15h13 à la Madeleine

J’étais là, assise depuis presque trois quarts d’heure. Elle avait été particulièrement désagréable avec moi à l’accueil, mais je n’y avais même pas vraiment, prêté attention.

Après tout, c’est le prix à payer pour récupérer un téléphone.

Parfois ces derniers temps, je me surprend à ne plus relever toutes ces incivilités, ces jours là je m’inquiète un peu, et je me dis que c’est le bon moment pour l’Ardèche.

Et puis, il est arrivé. Tout lent avec son nez un peu accusé et son ventre bien en avant. Devant aussi, sa sacoche et son téléphone tout neuf.

Il ne marche plus.

Le téléphone.

Blalbla, je vais prendre votre nom, blabla trois quarts d’heure (minimum) d’attente.

Elle ne le regarde même pas.

Je me demande si elle joue un rôle, si elle s’imagine qu’on l’observe.

Lui sourit, à bientôt quatre vingt ans, on s’amuse follement à regarder la jeunesse s’agiter.

Et Dieu qu’elle s’excite celle ci, chaque mouvement la rendant plus importante.

Alors il explique, il ne veut pas attendre, il veut que son téléphone tout neuf fonctionne.

Il attend un appel de sa fille, il veut juste entendre la sonnerie.

Elle n’appelle pas si souvent, pourtant elle y est accrochée à son téléphone.

Excédée, elle le regarde enfin et son engin avec.

Il est encore moins crédible avec ce téléphone qui ne sert qu’à appeler.

25072016-F92A5771 25072016-F92A5776

Puis tout s’arrête.

Elle rit,

Elle rit,

elle rit fort et sans retenue.

Je me dis qu’elle rit de tous ses rires retenus.

Elle rit, comme on se déshabille.

Elle rit en laissant de côté ce personnage désagréable.

Elle rit et elle se met à vivre.

Mais monsieur! Vous avez coupé la sonnerie!

Mon dieu comme elle est jolie, lorsqu’elle s’amuse, lui dit il.

Il est là avec tout son poids des ans

Il est là avec son téléphone qui ne sert qu’à attendre, les rares appels.

Là, avec cette sagesse qui nous dit à quel point on est bêtes de s’agiter ainsi .

ll est là et on rit tous avec lui.

On rit pour lui, on rit de la voir rire elle.

On rit parce qu’on en a envie.

Parce qu’on en a tellement besoin.

C’est aussi con que ça, il a coupé la sonnerie de son téléphone et nous on n’en peut plus d’attendre.

Il est 15h13 à la Madeleine, personne ne se connaît et on rit tous ensemble de l’absurdité de nos vies.

Merci petit monsieur.

Vous et votre ventre bien avant.

Et le sac par dessus aussi.

Merci pour votre rire et vos quatre vingt printemps…

Vous l’aurez compris, j’ai retrouvé mon téléphone aujourd’hui, et un appareil photo ce soir aussi.

Merci pour vos gentils mots hier soir

Je vous embrasse fort

 Elisa

Je vous laisse avec mes deux premiers clicks sur ce nouvel appareil.

Ajouter un commentaire

33 commentaires

Tant mieux si tu as déjà récupéré appareil et téléphone. Bon courage pour toutes les formalités, papier, assurances etc…

Chère Elisa,

Merci pour cet article. ♥

Je vous souhaite une bonne soirée, en espérant que vous retrouveriez petit à petit les objets que l’on vous a méchamment volé.

Bonne soirée. Marine.

Et merci à toi pour ta bonne humeur permanente et incomparable! et bon courage pour tout le reste, paperasse, etc

Waou tu as retrouvé ton tel ?
Alors soit tu un une mega bonne étoile
Ou tu as vécu une « aventure extraordinaire  » et je suis bien curieuse de savoir comment tu l’as retrouvé..?
Soit tu as des policiers enquêteurs géniaux dans ton quartiers mmh mmh
Ou soit on te l’avait pas vraiment volé , un peu comme ma sœur qui a « oublié » son sac dans le train et a dit à tout le monde qu’on lui avait volé lol
Ou comme ma copine qui a alerté la planète entière sur son tel volé qui en fait était dans son casier (joke)
Alors alors ??
Bises et contente pour toi
J’ai pas bien compris si ton tel était cassé au final ou si c’était celui de l’homme âgé qui avait juste désactivé sa sonnerie !

Si joliment raconté.
Bise

L’appareil à changé, certains modes sont sûrement encore à apprivoiser mais ton regard si tendre est toujours le même.

J’étais partie au pays des cigales chercher la douceur de vivre et je me suis surprise, la semaine dernière, à trouver les parisiens si prévenants. Peut-être devrais-je aller jusqu’en Ardèche, Cornouailles ou Nouvelle-Zélande ( renommée « le pays des bisounours » par mon fils ) ?

Tes mots sont si doux et pleins d’empathie, merci !

Merci de nous raconter ce joli moment. On a bien besoin, en ce moment, d’un peu de rire et d’humanité… D’un peu de « lien social » comme on dit, même si c’est le temps d’un instant dans une boutique de téléphonie.

Oh quel joli bout de vie! Merci

Plein d’encouragements Elisa! Bonne nuit.

Tu racontes si bien, un simple instant de vie. Dès le matin, c’est vraiment sympathique.
Tes photos sont toujours aussi belles, tu mets en valeur tes filles et vice versa.
Belle journée.

Je travaille avec des personnes-âgées qui ont des troubles cognitifs. Ils me ramènent tous les jours à l’essentiel. Vivre et profiter des miens;) Tes deux premiers clic sont magnifiques!!

Tu écris comme on caresse …

Je ne l’explique pas vraiment mais ton article m’a mis les larmes aux yeux. Sans doute parce que toute cette histoire était un peu comme un arc en ciel au milieu de toute cette actualité bien trop grise.
Merci Elisa pour ce joli moment de vie partagé

On devrait rire une fois par jour!!! au minimum!!Parfois au lit je me pose cette question!aujourd’hui, est -ce que j’ai rigolé ?

Besos Elisa

Bravo pour ton talent de relever et de raconter ces petits moments de la vie, c’est précieux… d’être là dans le moment présent avec tous les gens autour…tous mes amis qui se sont parisiannisés se sont tous, à un degré différent, « blasés », « blindés » , sur tellement de trucs…

Bises.

Super article! Merci pour cette bonne dose de bonne humeur qui nous est contagieux et qui fait tellement de bien! Garder le sens de l’humour malgré ce vol de sac et de tous vos biens précieux.
Comme quoi, des fois, un bon fou rire et on repart de plus belle!
Très belle journée à vous!
Ps : très belles photos de vos petites beautées ! Comme d’hab! 😉

C’est tellement dramatique et humain ce que tu as écrit… ça m’a beaucoup touchée, j’en ai les larmes aux yeux. J’imagine tout à fait mon vieux papa dans cette situation aussi. Retourner un caillou tout gris et trouver la vie dessous parfois, un petit miracle:-)

J’en ai les larmes aux yeux car j’imagine ce papi qui attend qu’on l’appelle et qui désespère d’entendre ses proches, j’aurais bien sûr rit avec vous si j’avais été là 😉 c’est ce genre de petits moments qui illumine une journée et nous font voir la vie sous son meilleur jour. Merci Elisa pour cette si belle histoire <3

Ce texte pourrait être publié. Vraiment. Penses-y. C’est un talent que tu as là.

tu as un don pour raconter ces petits riens…

Elisa, je t’ai déjà dit que tu progressais incroyablement en photo… Mais là ces derniers temps je trouve ton blog encore mieux qu’avant (et ça fait un bail que je le suis !). On est presque dans le reportage, manque plus que la photo du petit vieux. C’est ta prochaine étape, non ? 😉 Belle journée

Beau moment partagé et tellement bien raconté! Merci!

Ça n’est pas l’appareil qui fait la photo ! Toujours aussi jolis tes clichés.
Bises

Très très joli texte.
merci ! (et merci aussi de nous rappeler qu’on est plus jolis quand on rit !)

Qu’est ce que j’aime votre oeil sur la vie les gens votre famille le quotidien !
Et votre façon de raconter les choses fait rentrer la lumiere dans chaque moment banal .
Vous êtes une magicienne des mots et la magie prend vie dans vos photos .
Pour moi votre blog est un vrai soleil .
J’aime observer les gens moi aussi et percevoir de l’extraordinaire dans l’ordinaire comme vous le faite mais je ne sais pas le transmettre alors souvent je souris toute seule . (Ce qui est déjà pas mal en soi hihi)
Gardez ce précieux talent et merci .
Ps : je suis bien désolée qu’on vous ai volé votre sac les formalités c’est la plaie !!

Merci pour ces jolis mots, et cette vision positive de la vie. C’est une belle leçon de vous lire.
Belle soirée à vous

Tellement bien écrit..!!.Trés belle photo de vos Filles avec votre nouvelle appareil photo..!!. Vous avez du être soulagé d’avoir retrouvé votre téléphone et bon courage pour les papiers administratif..!!.Bonne Soirée..

Tout est beau, tes photos, cette histoire qui moi aussi m’émeut, ton regard sur le monde surtout…
<3

Elisa, je n’ose jamais commenter, mais je suis si souvent touchée par tes articles, et celui-ci particulièrement. Merci pour tes mots toujours si puissants, par leur tendresse et leur sincérité. Passez de belles vacances, les petits verres de rosé vous attendent, et ils méritent d’être finis!

Ajouter un commentaire