Enfants
1 avril 2015

Un an d’allaitement

Cela fait presque douze mois que nous nous connaissons peau à peau.

12 mois de câlins, de rencontres nocturnes.

12 mois de petits grognements, de sa tête bouclée qui se frotte contre moi.

Pour moi l’allaitement est avant tout le choix de la simplicité.

IMG_4326.JPG_effected IMG_4327.JPG_effected IMG_4339.JPG_effected IMG_4350.JPG_effected

La facilité de la rendormir la nuit en deux minutes, d’aller partout les mains dans les poches,

de la consoler, de la bercer et surtout de me sentir bien: sereine et apaisée.

A l’instant ou j’écris cela je réalise surtout, que je ne me suis pas posé de question et que j’ai allaité par envie et instinct.

Je ne dis surtout pas qu’il doit en être de même pour toutes, mais que c’est ainsi que Mia et moi avons trouvé notre bien être.

Cela fait aussi 7 mois que je continue de l’allaiter en ayant repris le travail.

Pour Jules et Lou, j’avais tout lu à ce propos, mais pour Mia c’est différent, forte de mes deux précédents bébés, j’ai laissé mon corps s’adapter de lui même.

Sans me poser de question, je suis partie travailler, elle a continué à téter matin et soir, et mon corps a pris ce nouveau rythme.

Je suis persuadée que le fait d’être sereine, m’a bien plus aidé que toutes les questions que j’ai pu me poser pour mes deux précédents bébés.

Aujourd’hui Mia n’a pas l’air prête à arrêter le sein, je pense que nos retrouvailles peau à peau vont durer encore un peu.

Et en y réfléchissant, je ne pouvais pas rêver mieux!

Sur ces photos, je porte une robe d’allaitement Milker, vous êtes nombreuses à me demander des astuces looks alors que vous aussi vous allaitez: voici pour moi le parfait intemporel à adopter dans votre garde robe!

Si vous avez des questions concernant l’allaitement, sachez que je répondrai à chaque commentaire!

Je vous embrasse fort, passez une belle soirée

Elisa

Ajouter un commentaire

55 commentaires

Et en plus, les photos sont superbes !
Bises
Laura

J’ai allaité mes deux filles près de deux ans et je ne regrette pas. Ces moments peau à peau que je les ai aimé. c’est surement ce qui me manque le plus de leur petite enfance. Et la petite main, qui te te touche le visage ou le cou, j’adore 😉

Merci pour ce témoignage – je me sens un peu moins seule ! tu avais allaité les deux autres longtemps ? J’ai allaité ma troisième plus de 15 mois, et j’ai seulement arrêté parce que j’ai du partir précipitamment pour un déplacement professionnel, sinon, je crois que je continuerai toujours (elle a 17 mois). Pour les deux autres, tout était très planifié, entre heures des tétés et durée de l’allaitement, là, ça s’est seulement passé comme ça et très bien. J’habite en Suède et l’allaitement est quasi obligatoire (ce qui est discutable sur plein de plans) mais passé un an, ça devient presque tabou. J’ai du le dire seulement à deux/trois copines 😉

2 ans pour ma dernière, un pur bonheur, merci de me rappeller ces bons souvenirs.

    Bonjour, vos photos sont magnifiques. Accepteriez vous de m’en procurer pour mon magazine? Merci de ma faire un courriel qu’on en discute! A bientôt!

Bonjour, j’ai un petit garçon qui a 2 ans maintenant, que j’ai allaité durant 6mois pleinement et 9 mois en mixte (avec toutes sortes de commentaires à la clef, merci…:) et pourtant, le début fut un véritable calvaire, j’en pleure presque en y repensant… J’ai été terriblement mal conseillée et l’épuisement ajouté à cela m’a presque fait tout arrêté tant la douleur était insoutenable, je repoussais mon bébé… Je ne sais pas si votre premier allaitement a été difficile mais si tel a été le cas, la deuxième fois était-ce plus facile? plus difficile pour vous? Différent? J’attends un second enfant, compte bien l’allaiter, ai lu et entendu bcp de choses et attends sereinement le bonheur de serrer mon bébé contre moi mais, si vous avez le temps avoir votre avis sur vos allaitement successif! Merci! Belle soirée,
Marie*

    Chère Marie, c’est terrible de voir à quel point on peut être mal conseillée en France pour l’allaitement! Rassure toi pour le deuxième, c’est bien plus simple: ta première expérience va bcp te servir. On peut allaiter sans souffrir et sans être épuisée, les berceaux cododo et les cocconababy posés juste à côté de toi peuvent déjà être d’une grande aide pour la nuit. Un bon positionnement de ton bébé lors de la tétée peuvent t’éviter les coliques et les douleurs aux seins. Il faut faire appele à qqu’un de confirmé et de bienveillant pour te guider: une sage femme, une doula ou une amie. Ne t’inquiète pas, je suis sûre que cela va bien se passer!

Bonjour,
j’allaite ma fille depuis 5 mois maintenant et je reprends le travail dans 2 mois.Je suis épuisée…(j’ai une autre fille de 29 mois).Elle me réveille 2à3 fois par nuit et je me demande si elle aura ce rythme quand je vais reprendre le travail…j’ai peur de ne pas tenir.Mia tête-t-elle encore la nuit?(Si oui combien de fois?).Je précise qu’elle dort très peu en journée et donc j’ai du mal à me reposer et à récuperer.Tous vos conseils sont les bienvenus!
Je vous lis depuis octobre 2014 et j’adore vous lire!Vous avez une bien belle famille!
Bonne soirée et merci encore pour tous ces partages…
PS:J’attends vos conseils avec impatience!

    Bonsoir,
    Pour répondre dans l’ordre à tes interrogations:
    – tu reprends dans deux mois, pour te rassurer c’est très peu pour toi, mais il peut y avoir de très grands changements qui s’opèrent pendant cette période, sur le rythme de ton bébé: je suis sûre que ce sera plus simple dans quelques semaines. C’est très dur au début , on ne le dit jamais assez mais rien n’est immuable: cela s’arrange, le sommeil s’installe. Le sommeil s’apprend chez lez bébés, la nuit et le jour. Si tu pouvais avoir de l’aide pour te reposer ce serait idéal, n’hésite pas à zapper le ménage etc…pour prendre du temps pour toi avant ta reprise. Mia ne tête plus la nuit (ou alors exceptionnellement si elle est souffrante) mais elle le faisait encore lors de ma reprise. C’est une période très fatigante mais aussi très courte et cela ne fait que s’arranger. Je la faisais dormir à côté de moi pour ne pas avoir à me lever la nuit.
    Enfin je ne te dirai JAMAIS d’allaiter coûte que coûte si tu es trop épuisée, attends de voir comment cela va se passer et je suis certaine que vous trouverez ensemble votre rythme.
    Je suis là si tu souhaites en discuter à l’avenir.

C’est très beau une Femme qui allaite son enfant,la 2éme photo est vraiment sublime,votre Regard et Mia avec sa petite main qui touche votre cou..!!.On sent que vous etes en totale Harmonie avec votre Fille et que c’est votre moment à toutes les Deux,d’ailleurs vous nous l’expliquer vraiment bien et si je devait choisir entre: Le biberon ou L’allaitement pour l’instant je ne sais vraiment pas mais j’aimerai connaitre ce moment là avec mon futur baby un jours..!!.En tout cas vous me donnez l’envie et sa parait tellement facile et c’est toujours mieux le lait naturel..Merçi pour se beau partage de Vie..!!.
Bonne Soirée..

Magnifiques photos et beau témoignage! Tu réponds en effet aux commentaires et même aux mails, merci pour ton soutien. Pour moi aussi, l’allaitement est tellement simple pour la maman peu organisée que je suis 🙂 On en est à 6 mois avec ma belle Romy, j’espère continuer encore très longtemps (27 mois comme pour sa soeur au moins…). Merci Elisa

J’aime beaucoup ton discours, l’important c’est bel et bien de faire comme on le ressens et de se sentir bien. Pour toi c’était ainsi, pour moi c’était avec un biberon, je ne me suis pas sentie bien en allaitant. Mais l’important n’est pas dans le biberon ou dans le sein, mais dans le bien être de la maman et du bébé. Je suis ravie de voir ce bel allaitement, et j’aimerais être une petite souris pour assister à vos moments câlins de la nuit. Tes mots sont si tendres, j’espère que cet allaitement durera aussi longtemps que vous le souhaiterez toutes les deux 🙂

Bonsoir Elisa,
Pas de question mais un grand sourire à la lecture de ce billet 🙂 J’allaite encore ma Blanche de quinze mois, comme j’ai allaité longtemps mon grand garçon, avec la reprise mais surtout en ayant confiance en moi et en eux et ce sont deux tendres aventures et une incroyable complicité. Belle continuation à votre allaitement, ces photos sont super chouettes. Vous êtes belles, toutes les deux.

Pas de question mais juste wouah ! Que vous êtes belles toutes les deux, et la sérénité dont tu parles, je la ressens à travers ces photos !

Bonjour Élisa
Si tu savais comme ton article me fait envie! J’ai essayé d’allaiter ma fille (qui a aujourd’hui 13 mois) mais suite à la césarienne et à une grippe attrapée des mon retour de la mat je n’ai pu allaiter que 10 jours. Cet allaitement beaucoup trop court me laisse un gout amer: Quel regret!
J’espère pouvoir allaiter mon deuxième et je voulais savoir si tu avais des conseils pour réussir cet allaitement car mes qq jours d’allaitement ont été très très douloureux, je redoutais chaque mise au sein et j’avais peu de lait et un bébé affamé (peut être à cause de la césarienne?) bref j’aimerai tellement réussir le deuxième allaitement que tous les conseils sont les bienvenus,
Merci d’avance et merci pour ton blog, tes articles me touchent à tous les coups!
Bonne soirée à toi et à ta famille

    Bonjour Sara, l’allaitement est assez douloureux au début , je me rappelle pour mon premier enfant avoir eu mal en début de tétée à un sein pendant un mois. Pour le second, je ne m’en rappelle plus, donc je pense que non. Ensuite, concernant le peu de lait , sache que je n’avais que 60 ml de lait dans un sein, et cela suffisait pour nourrir mes enfants, et d’autres mamans remplissent un grand verre, donc je ne suis pas d’accord quand on dit qu’on n’a pas trop de lait, même si le bébé tète beaucoup (toutes les 2 heures pour mon ainé et 3h pour le second). Là où il faut s’inquièter c’est quand le bébé ne grossit pas ou perd du poids. Et même dans ces cas là, continuer l’allaitement en complèment du biberon, pour stimuler le sein et pour le plaisir. Concernant ta grippe, sache qu’à la maternité j’ai dû stopper l’allaitement pour cause de streptocoque A, mais j’ai été super bien accompagnée. Je tirais mon lait toutes les 3h, et une fois dans la nuit et le jetait ( car médicaments incompatibles avec bébé) et nourrissait mon bébé au biberon. J’ai donc pu reprendre mon allaitement sans problème…..
    Il est important de bien faire comprendre à l’équipe de la maternité que tu veux absolument allaiter et n’hésites pas à les solliciter. Ensuite, une fois sortie, tu as la puéricultrice de la PMI que tu peux voir régulièrement et poser toutes les questions.
    Bon courage te fais toi confiance!

    Chère Sara, pour le premier enfant, on a souvent mal aux seins car la peau des tétons est très tendre et n’a pas connu la succion. Il s’ensuit parfois des crevasses si douloureuses qu’elles peuvent te faire pleurer. Pour le deuxième enfant, je te rassure la peau est moins fragile, tu peux également te soulager avec des crèmes à la lanonine ou encore en mettant ton propre lait en prévention ou en curatif: le pouvoir cicatrisant du lait maternel est incroyable! C’est normal que les bébés qui viennent de naître paraissent affamés, ils le sont souvent et il ne faut pas hésiter à les mettre au sein le plus souvent possible. Cela permettra à ta lactation de se mettre en place. Tu auras assez de lait pour ton enfant c’est une certitude! Profites de ces moments au sein pour te reposer surtout. Demande aussi toute l’aide dont tu peux bénéficier pour le ménage etc…Ne fais pas la cuisine, ne range pas! Appelle tes proches, tes amies, ta famille. Concentre toi sur ton bébé et toi et laisse les autres te soulager! et surtout si tu souhaites en parler je suis là

      Bonjour,
      Je me permets d’ajouter mon astuce contre les crevasses: les « copettes » en argent. Ce sont des cupules en argent que l’on glisse dans son soutien-gorge. L’argent ayant un pouvoir cicatrisant très efficace, cela prévient et soigne très bien les crevasses. J’avais énormément souffert pour mon premier allaitement (effectivement, je pleurais en mettant mon fils au sein), et ma sage-femme m’a conseillé ces « copettes » pour ma deuxième: miraculeux. J’ai trouvé ça sur le net (un site suisse, mais je suis persuadée que ça se trouve partout). Il me semble que c’est assez peu connu, alors je me suis dit que c’était bien de passer le mot en profitant de ces magnifiques photos!
      Ton blog est vraiment très joli, Elisa. Merci pour tout ça.

Quel beau témoignage avec des photos pleines de douceur. J’allaite encore ma fille qui elle aussi va avoir un an… et je n’en parle pas spécialement autour de moi, sauf si on me pose directement la question. Je trouve que c’est tellement intime, je n’ai pas envie de me « justifier » auprès des personnes qui ne comprennent pas mon choix et qui trouvent que c’est trop long… En tout cas, ces moments de tendresse tellement naturels et spontanés vont me manquer quand l’allaitement sera terminé.

    tu as bien raison de le garder pour toi, si tu n’as pas envie de justifier ton choix, je vois très bien de quoi tu parles! je te souhaite une belle soirée

Vous êtes sublimes ❤️ et je suis tellement fan de ta Mia qui est à croquer. Je te souhaite encore pleins de jolis moments comme celui-ci.

J’allaite ma Douce qui a 5 mois un vrai bonheur, je ne me vois pas arrêter maintenant et je crois qu’elle non plus. Ce sont nos petits moments à nous, on se regarde, je lui caresse sa petite tête, elle m’attrappe, on se sourit ou on reste seulement silencieuse, ces moments je les aime (même notre tête à tête de 3h30 du mat je l’aime☺️).

Par contre je n’arrive pas à allaiter dans des lieux publics, je suis pudique, une impression d’être observée sûrement un peu parano et un peu peur d’avoir une réflexion… Je m’arrange toujours pour être à un endroit où je sais que je serais tranquille mais j’aimerais pouvoir le faire n’importe où sans me soucier du regards des autres. J’admire les mamans qui comme toi arrivez à allaiter quand vous le souhaitez.

Je voulais savoir quand ta Mia n’est pas avec toi comme à la crèche par exemple, elle prend quoi ? Tu tires ton lait ? Du lait infantile ? Des yaourts « normaux » ou petits Suisse ? J’ai repris le travail il y a un mois et je fais du télétravail 2 à 3 fois dans la semaine pour être avec elle et sa grande sœur. Les jours où je dois m’absenter je tire mon lait mais j’avoue que ça me soule et en plus je n’arrive pas à avoir une quantité suffisante, ma SF dit que c’est psychologique puisque que j’ai largement ce qu’il faut… On a essayé d’introduire le lait infantile mais sans grand succès pour l’instant, j’essaie de trouver d’autres solutions.

Merci pour ta réponse et merci d’être aussi simple

    Chère Anel,
    J’étais comme toi pour l’allaitement en public et c’est vrai que peu à peu et après trois longs allaitements j’ai décidé de ne pas me gâcher ces moments pour le regard des autres. Les vêtements d’allaitement sont bien en cela qu’ils te permettent d’être très discrète. Je ne tire pas mon lait pour Mia, elle refuse catégoriquement le biberon depuis toujours. Et puis je travaille dans la vente, impossible pour moi de m’arrêter pour m’isoler et tirer mon lait. Même si légalement on a droit à une pause, la réalité du monde professionnel est tout autre. En accord avec notre pédiatre Mia remplace le biberon par un produit laitier lors de ses repas, elle s’est diversifiée tôt et cela se passe bien. Lorsque nous passons mes journées de repos ensemble, elle tête plus comme pour stimuler ma lactation . Cela fait maintenant 8 mois et cela se passe à merveille. J’espère que mon expérience pourra t’aider, je suis là si tu as d’autres questions. Bonne soirée

Bonsoir,
Après des débuts difficiles, j’ai allaité ma fille quatorze mois, avec beaucoup de difficultés pendant les six premiers mois. Mon petit garçon est né il y a quatre semaines et, pour lui aussi, le démarrage de l’allaitement est très pénible (son poids joue au yoyo et mon stress, lui, crève le plafond). Je serais plus que ravie de connaître vos astuces pour un allaitement serein !
Merci pour vos conseils. Bonne fin de semaine à vous et à votre jolie famille.
Marie

    Bonsoir, j’aimerais t’aider en te faisant part de mon vécu, mais peux tu m’en dire plus? Qu’est ce qui t’inquiète? la prise de poids de ton petit garçon? tu crains de ne pas avoir assez de lait? S’il te plaît explique moi et je tenterai de te répondre

j’ai adoré allaiter mes trois enfants et passer le cap de 1 an d’allaitement c’est aussi fait tout seul pour moi. Vers 14 mois c’est ma fille qui a décidé d’arrêter, et je me dis que j’aurais bien continué… surtout pour les moments si câlins, heureusement qu’il y en a plein d’autres ! Courage à toi, je sais qu’en travaillant, c’est un peu plus fatiguant …

Vos mots sont touchants.
Pour nous, l’allaitement aura duré un peu plus de 15 mois je crois, et c’est mademoiselle qui a décidé que c’était fini alors j’imagine que c’était le bon moment.
Le début a été difficile, douloureux, l’Amoureux a du interrompre l’allaitement pendant quelques jours afin de guérir, alors avec beaucoup de peine j’ai tiré mon lait pour lui donner, et puis, je crois que finalement ce fut la meilleure décision. J’ai pu guérir et reprendre un allaitement comme j’en avais envie, doux, agréable,… Cela a duré 7 mois le temps que je retourne au travail et puis nous avons diversifié un petit peu. Je crois que le plus fatiguant, ça a été de tirer mon lait plusieurs fois par jour, toujours entre deux réunions, deux thérapies ou deux entretiens dans de longues journées continues. Alors notre allaitement s’est de nouveau adapté, matin soir et week-end. Et puis, pour fêter la nouvelle année, ce fut la fin 🙂

Bonsoir, ces photos sont magnifiques…
J’ai allaité mon fils Jules jusqu’à ses 3 ans. C’est merveilleux. Aujourd’hui, il a 5 ans, il est câlin et ses mains vtrouvent naturellement le chemin jusqu’à ma proitrine… Il aimerait encore pouvoir téter.
Lorsque j’étais enceinte, je pensais essayer d’allaiter: si ça marchait, tant mieux, sinon, pas grave, biberon.
Nous avons pris notre temps pour nous adapter ( les tétées toutes les 2 heures au début, jour et nuit), ensuite, que du bonheur… Pas de biberon quand je m’absentais, yahourt et il a bu rapidement au verre.
Tu peux continuer longtemps comme ça.
Profites en bien.
Au plaisir de te lire.
Geraldine

Bonsoir Elisa. Si tu savais comme ton témoignage sur l’allaitement est précieux pour moi. Je suis enceinte de 6 mois. Une petite fille. Mon premier bébé <3
L'allaitement est une évidence pour moi. Je serai vraiment très décue de ne pas y arriver. Cela me tient vraiment à coeur. Je sais que c'est ce qu'il y aura de mieux pour mon bébé. Après en avoir discuté avec des copines (qui n'ont jamais eu d'enfant, je précise) je me suis rendue compte que j'étais une des seule à "proner" l'allaitement. Elles, le voient plus comme une contrainte, elles ne m'en dissuadent pas, mais ne m'y encouragent pas non plus. J'en ai discuté avec mes collègues également, et elles, ont carrément fait le choix de ne jamais allaiter car , je cite: "avec le boulot ça ne serait pas possible"! Ma mère m'a allaité 1 mois, et elle a arreté car elle le vivait surtout comme une contrainte. Bref, j'ai peur de me laissé décourager aux premières difficultés, et de ne pas me sentir soutenue. Heureusement, j'ai ma cousine qui vient d'arreter après 1 an avec sa petite troisième. Elle m'a décrit les choses un peu comme toi tu en parles, sans prise de tête, en osmose avec son bébé, tout s'est passé à merveille, mais pour ses 2 premiers enfants, elle a du arreter rapidement à cause de mastites, et infections, et fièvres pour finir. Elle est consciente que c'est l'expérience qui a fait sa réussite. Je sais qu'elle au moins, elle sera une alliée, une "grande soeur". Elle est déja très à l'écoute et cela me rassure. Je ne pourrai allaiter pleinement que 3 mois maximum, car quand je reprendrai le boulot, je serai séparée de ma fille de 9h à 20h! Comme toi je travaille dans la vente, avec de très groooosses journées de boulot. Cela me fend déjà le coeur me dire que je devrai arreter à cause de mon travail, et non pas parce que je l'aurai décidé. Alors de lire que tu as pu garder la tétée du matin et celle du soir me donne beaucoup d'espoir, même si cela me parait aujourd'hui être un cas exeptionnel. J'espère de tout coeur y arriver.
Merci d'avoir pris le temps de me lire, et merci infiniment pour la merveille qu'est ton blog ^^

Bonjour, j’ai laissé un message un peu plus haut mais je suis ravie de voir tous ces témoignages…je me sens moins seule.Pour ma part pour mes 2 allaitements les seins ont été très très douloureux pendant le 1 er mois ,à chaque fois…j’ai cru que j’allais arrêter à cause de ça…Pour la première j’ai eu une césarienne en urgence et je ne l’ai eu au sein que quelques jours après(elle était en couveuse e on a commencé à lui donner mon lait à la seringue ).Mais ensuite elle a très bien pris mon sein! Elle a eu, à 6 semaines, une bronchiolite très grave et a été au service réanimation pendant 10 jours donc je me tirais le lait(elle était nourri par sonde).J’ai eu très peur qu’elle ne reprenne pas le sein surtout quand on m’a dit que pour elle cela serait comme un marathon de reprendre le sein….et bien elle l’a repris sans problème!!!Après elle souffrait de gros reflux et à 5 mois 1/2 elle ne prenait plus de poids et la pédiatre a pensé qu’elle fesait une allergie au lait,on est passé au bib…(maintenant avec le recul et en étant plus renseignée j’en doute…). Pour ma seconde fille, césarienne aussi mais on me l’a mise au sein entre le bloc et salle de reveil(que du bonheur…),ensuite mal aux seins pendant 1 mois.Mes 2 filles ont tété toutes les deux toutes les 2 ,3 heures.Pour la 2 eme cela se passe bien sauf qu’elle tète beaucoup la nuit et cela m’épuise!!Personne pour m’aider.Je reprends un commerce dans 2 mois et j’aimerais continuer à allaiter mais je vais travailler 6 jours/7 de 9 à 19 heures et si elle continue à téter la nuit j’ai peur!!!lol!!J’ai de la chance car le papa m’aide beaucoup et après une césarienne c’est très important !!!!!Donc si vous avez des conseils…je suis preneuse.Désolée pour le long message mais ça fait du bien de partager avec vous toutes!!Merci!

La simplicité, le côté hyper pratique, l’assurance que notre petit reçoit le meilleur en tout point…Des moments rien qu’à nous et toutes ces bouffées d’amour qui les accompagnent.!!
Vive les bébés et vive l’allaitement, on ne le dira jamais assez…:-)

Très beau témoignage ! Mon petit garçon est né il y a 10 jours et c’est mon premier allaitement. Tout se passe bien mis à part ces satanées crevasses !
Je ne connaissais pas la marque Milker (merci de nous la faire découvrir !) et je me commanderais bien 1 ou 2 robes. Quelle taille prends-tu toi ?
Merci !

Magnifiques photos et joli témoignage …
On arrive pas loin de la première année d’allaitement … et je ne voulais pas à la base!
Comme quoi!

Salut Elisa,

je trouve qu’allaiter est un bel acte pour son bebe. jai accouché il y a sept semaines et apres une tetée à la maternité, j’ai decide de donner le biberon sans culpabilité.
Je felicite toutes les mamans qui, malgré les difficultés du debut, parviennent à allaiter. Le principal est de prendre du plaisir à allaiter ces chérubins!

Quand j´ai accouché, je n´avais aucune idée sur l´allaitement… Je ne savais pas si je m´y mettrais ou pas… J´ai commencé, un jour après l´autre… Et finalement 14 mois pour Louise et 13 mois pour Jules, arreté à chaque fois à cause de (trop longs) déplacements professionnels… Malgré les nuits courtes, je garde un souvenir doux et tendre de ces periodes… Profite bien ! ^-^

Merci pour ton témoignage, je partage ta façon de voir les choses (simplicité, économie d’énergie, envie, mobilité)…
Un petit message pour témoigner aussi. J’ai vécu l’allaitement près d’un an pour ma première fille, avec des débuts un peu douloureux (quelques crevasses légères dues à de mauvaises positions liées au stress et à la fatigue des premiers temps) mais une belle suite. Je ne me souviens pas d’avoir subi de remarques négatives (je suis chanceuse). Il est important comme tu le dis de trouver une personne ressource à qui téléphoner en cas de moments douloureux (il existe des associations un peu partout, et beaucoup de maternités ont aussi des conseillères en lactation qui font un super boulot).
J’ai ensuite eu des jumeaux-un gars, une fille-, je ne savais pas s’il serait possible de les allaiter totalement, je ne m’étais pas mis la pression, et voilà, ils vont avoir 6 mois et ça roule ! Donc si certaines de tes lectrices ont des questions sur l’allaitement de jumeaux, je veux bien y répondre.
Bises

Très belles photos et joli témoignage 🙂 Nous sommes bientôt à 5 mois d’allaitement toutes les deux. Les débuts ont été difficiles, heureusement que le papa nous a soutenues. Les tétés sont toujours aussi fréquentes la journée (toutes les 2 heures) et la nuit 2h30-3h. Comme je ne travaille pas, j’essaie de me reposer un petit peu la journée mais ma petite princesse ne dort pratiquement pas alors je suis épuisée. Malgré la fatigue, nous continuons car nous aimons ces moments si particuliers ♥

Bonjour,je tenais à vous apporter mon témoignage.
j’ai allaité ma fille pendant plus de 3 ans ,mon fils 8 mois (il avait un souci de santé) et mon dernier jusquà l’age de 4 ans .
Alors vous pouvez vous imaginer tous les préjugés que j’ai pu entendre ,mais je vous rassure tous mes enfants sont équilibrés.
Ils sont aujourd’hui agés de 28 ans,23 ans et 13 ans.
Ma fille est enseignante et son frère infirmier pédiatrique ,il travaille dans un service d’oncologie ; Ce sont de belles personnes et pourtant on me promettait le pire lorsqu’ils étaient petits.
A la maternité on a tenté de me dissuader d’allaiter puisque j’ai accouché par césarienne à chaque fois mais c’était une telle évidence pour moi que tout s’est passé d’une façon simple et naturelle.
Belle journée avec vos enfants

Chouette tous ces témoignages ! Pour ma part, allaiter me semblait aussi une évidence et une question de simplicité. Je voulais donc allaiter et puis rien n’a marche comme prévu ! Montée de lait très tardive, seins extrêmement douloureux, reflux chez ma fille, prise minime de poids et surtout beaucoup de frustrations ! Finalement ce n’était pas aussi simple ou naturel que je le pensais ! Et ce moment qui aurait dû être agréable pour toutes les d’ex n’était finalement qu’une source d’angoisse ! J’ai finalement arrêté l’allaitement au bout de deux mois et je ne regrette pas : je me sens vraiment épanouie maintenant avec ma princesse ! Je reste persuadée que l’allaitement est une question très personnelle et qui touche bien plus à notre intimité que je ne le pensais ! Ce que j’ai appris ? Qu’un bebe vous fait valser toutes vos certitudes ! Après tout, chaque femme fait ce qu’elle veut (ou ce qu’elle peut ! :D). L’important est de respecter le choix de chacune et d’être en harmonie avec sois même et son bébé ! Et tu as l’air d’être hyper épanouie 😀 et les photos sont vraiment magnifiques ! Bonne continuation à vous deux !

C’est un joli témoignage et de belles photos!
Comme beaucoup je suis gènée d’allaiter en public pour diverses raisons. Et puis hier j’ai lu ton article et quand je me suis retrouvée dans la salle d’attente de la pédiatre avec mon bébé qui avait un petit creux je me suis dis : « et puis flûte » et je l’ai nourris. Je crois que ça a perturbé les deux autres parents (plus par peur de me gèner je pense) mais j’ai l’impression d’avoir un peu fait un acte militant XD

Merci beaucoup pour ton témoignage et l’attention que tu accordes à chacune des tes réponses ! J’ai allaité ma fille pendant deux mois après avoir été très mais très mal conseillée (voire pas du tout) j’ai été obligée d’arrêter car j’étais totalement épuisée et à bout. Pourtant j’aimerais vraiment retenter l’expérience car je suis convaincue que cela peut être un pur bonheur si on en a fait intimement le choix. Alors à ce moment là je reviendrai faire un tour ici pour relire tout tes conseils (et je n’hésiterai pas à me faire aider). Bonne continuation !

C’est super tous ces témoignages d’allaitement ! J’ai allaité mon fils 13 mois. Je suis juste surprise et triste de lire les nombreux problèmes de crevasses et de douleur que plusieurs ont eu à subir au début de l’allaitement. J’habite en Suisse et je suppose que nous sommes mieux aidées et encadrées par les sages-femmes à ce sujet. Lors de la mise au sein les premiers jours de l’allaitement, il n’est pas normal d’avoir mal plus d’une minute. Si la douleur reste passé ce délai, c’est que le bébé est mal positionné et qu’il faut le changer de position (sinon les crevasses arrivent très vites). Ma sage-femme disait qu’il faut mieux prévenir plutôt que guérir les crevasses et donc appliquer de la crème lanoline les premiers temps après chaque tétée. En cas de crevasses ou de douleurs, il existe des sortes de compresses à l’aloe vera « Multi-Mam » extrêmement efficaces, ainsi que les coupelles en argent. Bref, je voulais juste vous dire que les débuts de l’allaitement ne doivent pas toujours rimer avec douleur et crevasses.

Bonjour Elisa! Chouette billet qui motive mon souhait d’allaiter! L’arrivée de mon ptit garçon s’annonce dans un mois (c’est mon 1er) et j’aimerai vraiment que cela fonctionne mais j’avoue que je crains aussi beaucoup ce moment car les témoignages que je lis ou j’entends sont tout de même loin d’exprimer l’aspect naturel de l’allaitement! Crevasses, douleurs, fatigue, ca n’a pas l’air si évident que ça … Je me suis déjà équipée de Lanoline comme le mentionne Isaline plus haut dans les commentaires, une pharmacienne m’a parlé aussi des protections pour les tétons.. J’ai un cours sur l’allaitement cette semaine à la maternité, j’ai hâte d’en savoir plus! Et je croise les doigts pour que tout se passe bien!! On fera au mieux!!

    Bonjour Lulu ! Je suis sûre que ton allaitement va bien se passer ! C’est une très bonne idée de faire un cours sur l’allaitement ! Ils vont pouvoir tout t’expliquer plus en détails. J’ai l’impression que c’est surtout les premiers jours qui peuvent être un peu difficiles et qu’il faut s’accrocher, mais ensuite tout devient plus simple. Si tu as des amies qui ont eu une bonne expérience de l’allaitement, c’est une bonne idée d’en parler avec elles. Elles pourront te soutenir et te donner des « petits astuces ». Je te souhaite un bel accouchement et un bel allaitement !

Bonjour,
Quelles belles photos pleine d’amour, de tendresse et de complicité…j’adore !!!
J’aurai une petite interrogation…ma fille a 6mois et demi et je l’allaite en mix. Le matin et le soir c’est tétée + biberon de lait infantil, le midi et le gouter diversification. Plus ca va et plus j’ai l’impression d’avoir moins de lait. J’ai repris le travail à ces 3mois et demi et les débuts fut difficile mais je me suis accrochée (fatigue, stress de la rerpise et stress car mon mari nous a laissé…). Je tire mon lait tous les midis afin de favoriser ma lactation.
Auriez-vous des astuces afin de relancer ma lactation.
Ces moments privilégiés avec ma princesse sont de véritables moments d’échanges entre nous…
J’ai découvert votre blog il y a deux jours et vous avez une très belle plume et une très belle façon de partager…
Belle continuation
Loly

Bonjour, j’ai allaité pour les mêmes raisons ( simplicité, pratique) + j’ai été tellement impressionnée par le changement du corps fait pour donner naissance et nourrir bébé, pourquoi contrarié la nature pour donner a manger un lait « usine » a bébé ?

Bonsoir Elisa, bravo pour votre blog: il est repli de belles photos de supers conseils, de douceurs , de poésie…Je vous suis depuis la grossesse de Mia; quelle joie de voir évoluer votre jolie fratrie.Je viens de relire ce post qui m’interesse énormément.J’allaite mon troisième depuis 9 mois dont 8 en exclusif. Allaitement plus que réussie mais je dois m’absenter une journée complète ce samedi. mon mari me garde notre bb.
En prévision de ce grand jour(c’est la toute premiere fois que je le laisse) cela fait une semaine que je tire mon lait et que je le congèle.J’ai acheté des biberons medela. je lui est donnné en début de semaine un bib de mon lait qu’il a bu en deux seconds.
J’étais ravie et est fait une autre tentative le soir meme : échec cuisant!!! mon leopold hurlant de rage et de faim secouant la tete de toute ses forces pour ne pas boire le lait!! rien n’ y a fait; ni le prendre dans mes bras en le bercant et le rassurant ni le mettre allongé dans son lit ou dans son transat. il refuse mon lait si je le tire.
C’est tu si en partant le matin et en revenant le soir vers minuit je peux le laisser sans inquiétude ou est ce à proscrire?
Si mon Leopold refuse de boire meme à la pipette peut il se désydrater sachant qu’il aura bien évidement des petits pots dont des compotes et que je l’allaiterai la matin?
Mon lait peut il se tarir en une journée ? je me pose la question, car depuis deux jours , je tire au moins 150 ml mais en deux heures et je n’ai pas beaucoup de vraies montées de lait.
Désolée du pavé , merci par avance de tes sages conseils

Bonjour Elisa, je te suis depuis longtemps sur instagram et je me souviens d’une photo de Mia et toi qui disait simplement: 8 mois d’allaitement. Moi j’en étais à quelques semaines de souffrance et galère (pourtant c’était ma troisième) et je me disais… 8 mois, si seulement je pouvais arriver jusque là. Et maintenant cela fait 12 mois. Matin et soir et plus le week end depuis ses 8 mois. Mi mars je dois partir 8 jours et je me demande si je dois sevrer. J’ai l’impression que tu pars parfois quelques jours, comment fait Mia en ton absence? Par quoi est remplacé la tétée du soir?
Si on m’avait dit un jour que j’allaiterais plus d’un an… J’avais sevré mes aînés dès la reprise du travail, étant mal informée (personne ne m’a dit que j’aurais pu aisément allaiter matin et soir.) Soit, je n’ai pas encore envie de sevrer, mais je ne veux pas traumatiser ma fille par une absence subite de tétée!! Merci, à très vite, Laetitia

Ajouter un commentaire