Ailleurs
19 avril 2021

Un week end à Lacanau en famille

Les événements de cette dernière année auront tout chamboulé dans notre quotidien…

Je me souviens qu’en arrivant dans notre nouvelle région, j’avais rêvé de la découvrir, un peu plus chaque week-end, en roulant sur la côte et en passant des nuits dans de nouveaux lieux.
Cela a évidemment été impossible et c’est pourquoi cette escapade inespérée pour le week end de Pâques a eu un goût très particulier.
Pour l’occasion, nous avons cherché une maison sur Amivac avec l’espoir d’en trouver une qui nous donne la sensation d’avoir toujours vécu ici.
C’est toujours comme cela que je cherche les lieux pour nos escapades, j’essaie de trouver au coeur de ces maisons une part de rêve…soit à travers des cabanes, des tiny house, soit avec des lieux où je m’imaginais  totalement vivre.
.
.
J’avais déjà repéré plusieurs fois le style particulier de ces maisons Girolle propre à la région, construites dans les années 60/70 et fortement inspirées d’une qualité de vie californienne.
En grande fan d’habitat, j’avais envie d’expérimenter cette architecture particulière complètement tournée vers l’extérieur, toute en fenêtres et conçue pour une vie dedans/dehors; celle ci était de plus idéalement placée à quelques mètres de la plage.
Nous avons passé un week- end magique, comme tous ceux qui ont ce goût particulier de l’exception, nous savions qu’au retour nous allions être reconfinés et nous avons fait le plein de soleil, d’océan, de chasse aux œufs, de barbecue et de rires d’enfants.
Je sais que nous avons une chance incroyable de vivre sur la côte et que cela rend bien moins difficile ces périodes de semi-liberté mais j’ai eu un brin de nostalgie en quittant cette maison où nous nous étions sentis si bien…
Depuis j’explore à nouveau le site en quête d’une maison pour cet été.
Cette fois ci nous aimerions nous perdre en pleine nature en Ardèche; en effet nos vacances de l’année dernière et toutes ses baignades dans les rivières nous ont donné un goût de « reviens-y »…
Je crois que, finalement, pendant cette période si anxiogène ce sont ces bulles pendant lesquelles on peut imaginer des vacances ailleurs, se projeter, qui nous font tenir.
Et si je ne devais garder que le positif, je dirais qu’au moins nous avons réappris ces escapades de bout de chemin; nous n’avons en effet pas besoin d’aller bien loin pour rompre avec le quotidien.
Je vous embrasse et vous dis à très vite
Elisa
Nous avons adoré ce séjour et le fait qu’en passant par Amivac, il y ait un contact très humain avec les propriétaires, une vraie rencontre: Voici le lien direct vers la maison 
Et si vous désirez voir d’autres locations à Lacanau
Ajouter un commentaire

3 commentaires

Quel plaisir de te relire ici !

quel bonheur de vous lire à nouveau 🙂
belle journée ensoleillée à vous à votre petite tribu

Quelle joie de relire le blog, ça m’avait manqué ! Des bises à toi

Ajouter un commentaire

  • Top Tags