Humeurs
10 juin 2013

une main contre ma peau

IMG_0123.JPG_effected

IMG_0124.JPG_effected

Lou est une petite fille téméraire, casse cou et volontaire

depuis toujours elle a été indépendante, un brin aventurière.

Alors elle part, elle court, elle explore,

elle nous fait courir aussi.

Beaucoup.

Mais il y a toujours ces moments ou elle revient vers moi,

et ou sans un bruit elle glisse sa main

contre ma peau, bien au chaud.

Ces moments ou je suis heureuse que ma noisette soit à la fois si libre et si câline,

et ou il est bon de savoir que si elle est si habile à partir

c’est par ce qu’elle sait qu’elle peut, à n’importe quel instant, revenir se blottir,

une main contre ma peau.

Ajouter un commentaire

35 commentaires

J’ai la même, elle a 2,5 ans, est casse cou, aventurière (partir sans nous au parc/magasin ne lui fait pas peur… nous on se prend de belles frayeurs!!!), elle nous fait BEAUCOUP courir mais lorsqu’elle vient se lover sur mes genoux en suçant son pouce et en triturant mes cheveux, je suis IN LOVE!!!!!

J’ai l’impression que tu decris mon bibou 😉 j’aime aussi ce grand écart entre indépendance et dépendance 😀

oh… ma petite chérie glisse sa main juste au même endroit quand elle a besoin d’un calin 😉

c’est marrant ça. Nina se frotte contre nos oreilles ou nous caresse les bras, j’adore

C’est beau ces moments la:)

Je ne sais pas si ça a un lien, mais mes deux plus petites, allaitées plus longtemps que l’aînée, font toujours la même chose et mettent leur main sous mon tshirt pour les moments câlins… J’ai toujours pensé qu’il y avait un lien avec le prolongement de l’allaitement 😉

C’est merveilleux et on s’en souvient toujours … Toi tu venais te blottir pour que je te caresse entre les deux yeux comme un petit chat et Eugénie disait  » mon dos  » pour que je lui fasse des chroucs chroucs dans le cou et sur les épaules …

C’est si beau! et tellement bien dit!
Happy Monday!

Ah ces moments de douceur… Je n’avais toujours pas eu le temps de commenter tes articles en ce moment, alors j’en profite pour te dire un gros Wouaouh pour le nouveau design du blog, il cartonne! Bises

Vous êtes magnifiques !!! Et c’est le plus important finalement, les laisser s’envoler mais en étant toujours là 🙂
ps: ton haut / ta robe (?) déchire 😉 Bises

Ma poupette elle, quand elle veut un câlin, vient se blottir contre moi et tripatouille mes mains, doigts et ce qu’il y a dans la alentours (bagues, bracelets etc) et ça me fait fondre 🙂
(hors sujet mais ta blouse est sublime, puis-je savoir d’où elle vient ?)
Belle journée !

Vous êtes toutes belles, bises à vous 2.

J’adore ces bons moments où enfin ils se posent…. Le mien met sa joue contre la mienne et triture mes cheveux, et ce genre de câlin n’est réservé qu’à moi!
J’ai flashé aussi sur ton haut!

Han cet article est tellement touchant, dans tous les sens du termes (oui le jeu de mot est terrible mais on fait ce qu’on peut).
J’adore cette série de photos. Ta Lou est très belle.

Quelle jolie et touchante série de photos… vous êtes rayonnantes 🙂

c’est adorable! des bises!

Bonjour,

Je suis régulièrement ton blog, l’aime beaucoup, mais n’ai encore jamais posté de message. Aujourd’hui, je me lance, car ce sujet me fait penser à un joli album, très poétique, de l’Ecole des loisirs: « Moi, je vais là! » de Sabine de Greef, histoire pour les tous-petits d’une petite chouette qui aimerait bien s’envoler du nid, mais qui a encore besoin de sa maman calin aux bisous si doux. En tout cas, je te le conseille, j’ai une petite puce qui aura 3 ans cet été qui l’adore. Merci également pour le blog, très frais et vivant.

Emilie

quelle tendresse… pas que dans les gestes, dans ses yeux aussi !
mais on perçoit également une petite pointe animale qui dit que juste là, c’est sa place…
la tendresse animale de Lou !
elle est adorable et tu en parles avec tellement d’amour !
Lili a un irrépressible besoin de câlin de cheveux, et son inquiétude les rares fois où elle n’a pas dormi à la maison avec nous, était de savoir si mamie Atoue savait faire les câlins de cheveux !
Basile est davantage comme Lou, il a besoin de toucher ma peau, sans doute un lien avec l’allaitement prolongé…
douce journée à toi !

quel bonheur! c’est si joli à voir. des doux bisous pour toutes les deux

Ajouter un commentaire