L'instant retrouvé
25 juillet 2013

petite

IMGElisa

Cette petite fille assise c’est moi,

une image de mon enfance dans la brousse.

Je me souviens de la terre de latérite, rouge par terre,

de l’odeur de l’Afrique si chaude et âpre que j’aime tant.

Je me souviens de ce costume d’infirmière que j’adorais porter.

Petite je voulais soigner les gens,

il paraît que je voulais être astronaute ou femme grenouille aussi.

Je grimpais aux arbres et plongeais du portail,

j’avais des bleus partout et ne gardais pas une robe propre.

Je rêvais tout le temps, j’étais très solitaire.

J’ai eu une enfance différente

de mille façons.

Mais c’est ce qui fait celle que je suis aujourd’hui.

Alors je regarde cette petite fille assise

et j’ai envie de lui dire que ça y est on y est arrivées

et que je ne l’oublie pas, toute petite au fond de moi.

merci la vie.

ce soir j’ai une pensée pour Stéphanie et son mail si touchant

et j’ai envie de lui dire que la vie est pleine de surprises toujours si belles.

Ajouter un commentaire

11 commentaires

J’aimerai tellement que tu nous racontes l’afrique. je vous embrasse toi petite et toi si grandie.

Merci Elisa ….. tes posts sont comme des petits poèmes que l’on prends toujours plaisir à lire ….. mille bisous

Dès fois j’aimerais avoir eu une enfance différente aussi. Celle que j’ai eu m’a faite telle que je suis. Je n’imagine pas ce que peu ressentir un enfant qui voit tant de choses différentes. C’est vrai que pour un enfant chaque petite chose, lointaine ou toute proche est une nouvelle chose à découvrir et c’est ça qui est chouette. Nous prévoyons de beaucoup voyager avec ma fille, et moi je serai l’adulte. Probablement celui qui prend la photo de la petite fille. Et j’ai hâte ! J’espère que tout ça lui fera de beaux souvenirs.

Ca fait quelques temps que je suis ton blog mais je n’ose écrire un petit mot que maintenant alors j’en profite pour te féliciter pour tous tes jolis mots. Et pour tes petites idées aussi, dont je m’inspire de temps en temps.

Les Mistinguettes sont très belles aussi.

Bonne continuation.

oh oui racontes nous l’Afrique 🙂

Et c’est la plus belle chose que vous puissiez lui dire à cette « petite fille assise : « Nous y sommes arrivées ». Je crois qu’elle avait bien raison d’être rêveuse 🙂 Les rêves conduisent loin !
Merci beaucoup pour ces jolis mots du soir. Je m’en vais ouvrir ma boîte à souvenir et je l’espère prendre conscience du chemin parcouru.

Une petite fille bien jolie. Si tu y es arrivée c’est merveilleux, fou et si précieux.

tu es une pépite d’or, tu nous apportes tellement … merci à la petite infirmière

Oui, la vie est parfois dure, mais offre beaucoup de belles surprises, et tant mieux!

Juste pour te dire que j’ai grandi en Afrique aussi…et ton post évoque plein de choses en moi !

Moi aussi j’ai passé 2 ans sur ce continent. Ils m’ont façonné, ils m’ont permis de m’ouvrir, de découvrir d’autres horizons, … de grandir. Là-bas aussi, j’escaladais les arbres, je débusquais des serpents, je suivais mon frère à la trace, marchant dans ses pas, … Deux années merveilleuses, une parenthèse enchantée
(et rien à voir mais je ne sais pas si je te l’ai dit encore mais depuis ta « nouvelle interface », impossible de voir ton blog de mon bureau 🙁 ça bug…)

Un jour à cette époque là nous nous sommes sauvées et nous n’avons emmené avec nous que très peu de choses dont ton petit ours blanc et justement ce costume d’infirmière, t’en souviens-tu ? Nous avons eu un intermède de quelques mois chez mamie Reine, puis je suis, nous sommes retournées, j’ai rejoint l’écurie en quelque sorte …. j’ai remis le licol . Pardon . Je t’embrasse si fort .

Ajouter un commentaire

  • Top Tags