Humeurs
5 septembre 2014

Maman de trois enfants: douce folie ou bonheur simple? mes réponses à vos questions

10432098_10152186382174103_1737009435974796004_n-1

Alors voilà, depuis que je suis devenue maman pour la troisième fois,

les questions pleuvent ici ou encore là.

Souvent elles viennent de mères de deux enfants, tentées par ce « petit » troisième mais qui hésitent et me demandent comment je fais, si j’y arrive, si je peux leur donner mon avis.

Alors mon avis, le voilà. Je suis tout sauf une référence, je n’ai pas la prétention de vous dire ici ce qu’il faut faire ou pas et encore moins de vous inciter à sauter le pas…ou pas.

Je vais juste répondre à vos questions de la manière la plus honnête qui soit. Avec les bons et les mauvais côtés.

Selon MON vécu.

Vivre à Paris avec trois enfants, comment fais tu? Sincèrement je n’ai jamais eu la sensation qu’avoir des enfants à Paris était plus compliqué qu’ailleurs et certainement pas plus désagréable ni pour eux ni pour moi. Je me souviens d’une conversation, ou une connaissance m’avait dit avec beaucoup de pitié « mais ils ne courent jamais dehors, ne prennent pas l’air… ». Alors oui nous n’avons pas de jardin, mais Paris et ses environs offrent une multitude de parcs, ballades, expos et autres activités si bien pensées pour les enfants. Je vous garantis que nous ne nous ennuyons pas et que lorsqu’il s’agit de courir dehors, les enfants ont plus que leur dose. Il y a très peu de jours dans l’année, ou nous restons enfermés et les enfants ont accès à un nombre d’activités incalculable. Le deuxième sens de la question, que je comprends beaucoup mieux est: comment faites vous pour vous déplacer dans Paris? Encore une fois, aucun souci à ce niveau là, nous faisons tout en transport et porte bébé. Je sais voyager très léger, ne m’encombre jamais du superflu. Ce qui me manque réellement c’est mon permis de conduire, lorsque nous partons en vacances, mais ça c’est un autre sujet.

Comment t’en sors tu entre ton travail à plein temps et tes enfants? Mon amoureux et moi avons trouvé l’organisation qui correspond à notre famille. Je travaille les samedis: il garde les enfants, nous partageons nos dimanche tous en famille, les mercredi sont réservés aux enfants. J’ai également un autre travail, lié plus directement à mon blog, je fais du rédactionnel web pour trois marques et ce travail là je le fais lorsque les enfants sont couchés. Notre système roule, c’est à dire que tout s’emboîte parfaitement en terme d’horaires etc, notamment grâce à une organisation assez poussée. Maintenant la vérité, c’est un rythme hyper soutenu, je dors peu, j’ai très très peu de temps pour moi et je suis obligée d’être hyper organisée sinon tout fiche le camp en deux secondes. Il se trouve que cette vie me plaît pour l’instant, notamment car j’adore développer ma deuxième activité, MAIS je ne me vois pas tenir ce rythme 10 ans. Le but est de faire cela quelques temps et de passer rapidement à un autre mode de vie plus calme. D’autre part, certains jours tout fonctionne à merveille et puis il y a ces jours ou tu laisses un peu tomber et ou la maison ressemble à Beyrouth, c’est comme ça, ne vous imaginez pas que ma vie est un long fleuve tranquille semé de petites pâquerettes. En revanche, j’ai appris à ne pas prendre ces écueils au sérieux et à assumer les moments ou tout est vraiment imparfait. J’ai choisi de ne partager avec vous que les bons moments, car je préfère garder le reste pour moi et surtout vite oublier.

Avez vous encore du temps pour vous deux? votre couple? Mathématiquement dix fois moins qu’avant. Bien souvent nos moments à deux se résument à regarder un film vers 23h devant lequel je m’endors lamentablement après une journée démarrée à six heures du matin. Et oui forcément les sorties deux fois par semaine n’existent plus. Par manque de temps mais aussi d’argent. Je crois qu’il faut vraiment être très solide pour faire des enfants, c’est une vraie épreuve pour un couple. Notre luxe? un abonnement au cinéma qui date de notre rencontre et que nous avons eu la foi de ne jamais résilier, c’est notre bataille à nous. On s’arrange pour sortir tôt du travail, on garde deux heures de plus la nounou qui va chercher les enfants à l’école et on se donne rendez vous au ciné. Puis on prend des sushis à emporter en on rentre très vite pour que les deux heures de nounou en plus ne se transforment pas en trois heures. MAIS on s’aime. Il y a eu des coups de mou, la fatigue, mais on est toujours heureux de se retrouver. Alors tout peut devenir une fête, je fais des dîners quand les enfants sont couchés, il me dit que je suis jolie et hop on rigole comme il y a six ans…Et puis voilà je sais qu’avec notre vécu, on peut traverser beaucoup de choses et je sais aussi que bientôt nous aurons plus de temps ensemble. Tant que l’on s’amuse  c’est le principal. Mais surtout n’oublions pas ce temps, ces moments et ces souvenirs que nous construisons avec nos enfants parfois heureux, parfois plus difficiles mais toujours intenses et vrais.

Les gens acceptent ils encore de garder tes enfants quand tu en as trois? Accepter oui! en revanche c’est plus compliqué et plus cher, d’ou le fait que nous les faisons peu garder….Autre bémol, tu es beaucoup moins invité avec trois enfants ou alors sans eux…je le comprends d’ailleurs parfaitement

Et financièrement, comment fait on, lorsque l’on a trois enfants? C’est le changement le plus radical. Cela a été mûrement réfléchi et c’est aussi la raison pour laquelle j’ai développé une deuxième activité, afin « d’arrondir nos fins de mois », mon compagnon est indépendant, commence tout juste son activité, nous n’avons pas de marge de sécurité. J’ai coupé énormément de dépenses, je cuisine beaucoup pour cette raison, quand tout est fait maison c’est moins cher. J’achète beaucoup d’occasion pour les vêtements des enfants. c’est un peu système D pour tout, nous sommes partis en vacances car nous étions invités etc…MAIS nous le savions, ce n’est pas une surprise. Alors je bricole, je me débrouille, cela force l’imagination. Ce que je regrette un peu c’est que justement l’argent permet l’improviste et que parfois nous aimerions nous faire plus plaisir. Mais nous sommes tout sauf à plaindre, le contexte économique est morose pour tous et souvent je suis heureuse de dépenser moins qu’avant: j’ai aussi pris conscience que j’exagérais sur beaucoup de choses. Cela m’a aussi poussée à me mettre à plein de nouvelles activités comme la couture et ça je ne le regrette pas.

Voilà mes réponses à ces questions qui reviennent si souvent, j’ai été honnête, j’espère que ces réponses vous aideront dans votre cheminement. J’ajouterai juste que si cela était à refaire, je n’hésiterais pas une seconde et que cette vie n’est pas celle dont je rêvais mais qu’elle est finalement bien plus réelle, bien plus riche et que c’est la mienne tout simplement. C’est celle que j’ai choisi, construit. Voilà pourquoi j’essaie de la rendre plus belle chaque jour, en n’en retenant que le meilleur, mais aussi en offrant la plus jolie enfance possible à Jules, Lou et Mia.

Parce qu’avec de petits détails on transforme tout.

Bref, je fais de mon mieux.

Je vous souhaite une douce soirée

Elisa

Ajouter un commentaire

82 commentaires

La débrouillardise et le Système D ça ça me connait!!
tout est vrai dans ce que tu écris il en ressort beaucoup d’amour et selon moi c’est la plus grande richesse Quand au matériel c’est secondaire !!
j’ai vécu dans une grande ville pendant 20 ans et nous voilà Lot et Garonnais depuis 5 ans dans un PETIT village c’est bien certes
mais la ville me manque par ce que tu décris Les parcs les musées etc…
J ai beaucoup ri et l ai fait lire à mon mari ce »ils ne prennent pas l’air » lol
et ce pourrait etre moi qui l’écrit tout y ressemble tout est vrai !!!
Comment je le sais…Nous avons 8 enfants agés de 24 ans à 19 mois
alors moi j en ai des anecdotes à « comment faites vous » bien on y arrive avec de l amour et du courage et beaucoup de fatigue aussi ^^
belle continuation a toi ta famille vous etes magnifiques et j adore te lire

Il suffit de les regarder pour voir que tu réussis à leur donner une vie heureuse et il suffit de te regarder pour voir que tu en es heureuse . Beaucoup de bonheur, fous rires , plaisir et imprévus dans votre vie, c’est ce que je te souhaite .
Vous êtes une belle famille .
Que la soirée te comble et bisous .

ce post simple et vrai respire l’amour

Merci . Après ces dernières semaines éprouvantes et faites de mauvaises surprises, ton post fait du bien. J’espère bientôt retrouver l’énergie que tu nous transmets ici.

c’est beau, juste et vrai

Bravo Elisa pour tout, merci pour ce que tu m’insuffles chaque jour

Merci.vraiment.

j’aime tant te lire Elisa, merci pour cette sincérité, bravo pour tout

Merci pour votre simplicité sincère. Nous avons le choix, et faisons des choix, là est notre luxe.

Bonjour. J ai beaucoup aimé ton post, ta forme si naturelle de raconter les choses! Il faut s adapter et s organiser. Bye 🙂

Tu m’impressionnes toujours Élisa. Par ta sincérité, ton désir d’être heureuse et que tout le monde soit heureux autour de toi. Et ce que tu es prête à faire pour réaliser ce rêve… Moi ce sont les personnes comme toi qui m’inspirent. Apprécier les petits bonheurs tout simples est devenu une pholosophie…
Mille mercis <3
Fanny

alors je doit dire compliment pour l’organisation, c’est top! compliments comme toujours pour les photos et les articles, toujours si beaux à lire ^___^
une petite question: vous n’avez pas de permis de conduire? moi je l’ai passé il y a 2 ans (à 36 ans! et avec deux enfants en bas age!mai j’ai reussi!) saluti!

Je me retrouve carrément dans tes propos… merci Elisa

Un très joli post, plein de sincérité; comme toujours…
Je n’ai que ma petite fille pour l’instant, et elle restera très certainement enfant unique pour plein de raisons mais j’admire énormément les mamans ( et les papas ne les oublions pas ! ) qui mènent de front carrière et vie de famille. Après tout, le principal comme tu le dis si bien, c’est d’offrir du bonheur à tes enfants !

Merci pour ce billet ! Je me reconnais beaucoup dans ton histoire. La fatigue et le côté financier sont pour moi les aspects les plus difficiles. Mais quand je regarde mes 3 filles (11, 8 ans et 13 mois) je ne peux m’empêcher de penser que j’ai sous les yeux de précieux trésors dont il faut profiter. Alors tant pis si les mois sont difficiles dès le 5. J’aimerai juste arriver à avoir un peu de ta sérénité ! Belle soirée

j’adore te lire….tu sais mettre des mots sur ce que je pense et ressent……merci….
PS: quand on à 4 enfants, on est plus trop invités non plus!!!!! ¨_°

Ton histoire est juste magnifique … Et tellement bien racontée …avec cette sincérité qui semble te caractériser … Bref j’adore

1000 mercis Elisa pour ce post qui me réconforte à quelques semaines / jours de mon accouchement.
Ici les « grand-frères  » ont 3 ans et 4 ans1/2…
Tout à fait consciente de ce que tu décris, je suis cependant heureuse de le lire.
J’ai bieh aimé aussi que tu nous confies qu’ici, tu ne partages que le meilleur ;o)
La lecture de ton blog -découverte peu avant la naissance de Mia- est devenue quasiment quotidienne, c’estbune lecture qui me rassure.
Finalement, je ne suis pas aussi folle ou inconsciente que ça.
Merci!

Je dis chapeau !

Les P'tits Bouda - Marie vendredi 5 septembre - Répondre

C’est un témoignage très émouvant voire motivant 🙂
Bonne continuation !

Ne retenir que le meilleur! quelle jolie façon de voir la vie!
Je suis aussi comme ça et c’est ce que je voudrais transmettre mes enfants,malgr les coups durs et les moments de blues. J’aimerais qu’ils voient les choses du bon cote.
Quels sont vos secrets pour etre si organisee??;)

    merci beaucoup! pas de « secret » pour l’organisation, juste des années de pratique qui font que maintenant tout est simplifié à l’extrême justement pour me rendre la vie plus simple

J’aime bien ton post!
Moi, j’ai quatre enfants de 32, 29, 17 et 9 ans…de quoi bien s’amuser! Et…je vais être grand-mère en novembre! La gloire!

Bonsoir,
J’imaginais bien que ton secret était une organisation gérée au millimétre. Je n’ai qu’une fille qui va en crèche mais j’organise aussi beaucoup de choses quand elle dort pour que quand nous nous retrouvons tous les 3, nous n’ayons qu’à profiter ! C’est d’une certaine façon donner de soi à sa famille et si j’ai perdu une partie de ma liberté, j’ai gagné en humanité.
Depuis que j’ai découvert ton blog, je guette les articles avec impatience, Capucine me demande aussi à voir « la petite fille » sur Instagram 😉
Merci pour tes bons plans, tes idées, tes recettes, ton imagination, tes photos et ta positivité sur la vie.
Juliette

J’aime beaucoup te lire, merci pour ta sincérité, ta joie de vivre et toutes tes bonnes idées !

Merci pour ta sincérité et d’avoir pris le temps de répondre à ces questions.

Coucou ELisa je regarde ton blog depuis un petit moment et je l’adore surtout ne change rien ,j’adore le naturel et la spontanéité qu’il s’y dégage .J’ai 28 ans et quatres enfants de 11 ,5,2 et 1 an et je te comprend quand tu parles d’organisation mais il nous donne tellement de force nos petits bout qu’on pourrait déplacer des montagnes pour eux !! Bonne continuation au plaisir de te lire .virginie

Oh merci , merci infiniment pour cet article . Je suis maman de trois petites merveilles , trois petits bijoux , et je suis tellement lasse des regards alternants pitié , et compassion !!
Bien sur c est pas tout rose, toujours , bien sur, le temps se raccourcit et il faut faire des ordres de priorités . Cependant c est aussi trois fois plus de rires , de baisers tout doux , de câlins si précieux , de moments magiques . ET aussi trois fois plus de paires de chaussettes !!!
D habitude pour les vacances on part loin avec des budgets plus important , mais cette année j ai emmené tout mon petit monde camper , je crois que je n ai jamais vu mes enfants aussi heureux , tous les soirs ils nous réclamaient d aller sur la plage observer les etoiles.
Le tout n est ce pas d être heureux dans sa vie, dans ses choix , et surtout de faire de son mieux .
Le bonheur est un chemin et non pas une destination , et ce sont tous ces détails de la vie qui font que le chemin est doux .
C est article m a fait beaucoup de bien ce matin .
Alors merci encore pour ça ! Et vive la Vie !

    oui je partage complètement ton point de vue! je rêve d’emmener mes enfants camper, mais c’est mon amoureux qui est plus difficile à convaincre, il a un certain goût pour le confort 😉

Très beau témoignage
Merci pour le rayon de soleil qu’est ton blog

Merci pour ce joli témoignage… Comme ton compagnon et toi, nous travaillons tous les 2, et nous avons 4 enfants entre 2 et 11 ans, alors j’approuve à 100% quand tu parles d’organisation millimétrée

Mais ce billet et le délicieux spectacle quotidien de tes petits et grands bonheurs vont finir par me faire envie d’en faire un…. deuxième ! (c’est surtout le papa qu’il va falloir convaincre)

Merci beaucoup pour cette mise au point ! Nous aussi nous culminons à 3 la moitié du temps et il faut avouer… que nous avons abandonné notre carte de ciné…

Bonjour,
J’attends mon premier enfant donc loin de ce que tu décris !
Mais on a grandit à 3, une bonne partie de l’enfance à Paris. Et l’rganisation, la simplicité, les difficultés et le bonheur dont tu parles fut notre quotidien ! Et pour nous ça a été la recette d’une enfance parfaite ! Pas idyllique, comment serai ce possible ?, mais suffisamment belle pour me donner l’envie à mon futur enfant de connaître ce genre de fraterie et de bonheur construit à 5 !
Je vous souhaite encore bien du bonheur !

Bonjour Elisa,
merci pour ce post si sincère, je suis maman de deux enfants de 3 ans et 10 mois j’ai arrété de travailler pour m’occuper d’eux alors les sacrifices financier je connais! Mais je suis couturière ça aide bien! Moi j’en ai juste marre que les gens me regarde de travers quand je leur dis que je suis au foyer! alors parfois il y a aussi des coups de mou, je n’ai pas non plus une minute à moi ! lire un blog comme le tien aide à recharger les batteries merci encore!

salut Elisa,
Tu es une femme formidable et tu as raison de vouloir voir les choses du bon côté. je crois que le plus dur à gérer quotidiennement est la fatigue.
Nous nous efforçons toutes et tous de faire le meilleur mais il est vrai que c’est difficile de tout concilier.

J’attends mon deuxième bébé pour février, je suis très contente. j’ai fait des choix professionnels drastiques pour m’occuper de mon premier et du futur bébé. Mon compagnon me soutient mais c’est vrai que gagner moins d’argent induit beaucoup de frustrations. Je prépare déjà les vacances d’été prochain…pour savoir combien économiser tout au long de l’année.

Quant aux vêtements, je fonctionne aussi avec le système D. Les collègues me donnent beaucoup de vêtements. Je vais essayer Emmaus prochainement mais cela reste malgré tout des démarches qui, pour ma part, restent marginales.

Même si tu as du mal à endosser ce rôle, sache que pour moi, tu es un vrai modèle car parsemer sa vie de jolis moments l’égaye définitivement.

On vient d’avoir le deuxième et même si je suis épuisée en ce moment, je ne perds pas de vue ma petite famille de 3 🙂
Pour le permis, même combat ici, mais c’est décidé je me réinscrit la semaine prochaine!
Rien que d’y penser ça m’angoisse…

(Re)bonjour Elisa,
Mon iphone avait mangé les 3/4 de mon commentaire initial 😉
Je t’y disais que je suis admirative de tout ce que tu fais à côté (cuisine, créations & bricolage), car de mon côté, l’adaptation à la vie avec 4 enfants a surtout consisté à tout simplifier à l’extrême, et je ne fais notamment quasi-plus aucune vraie cuisine 🙁 On ne mange pas industriel à gogo non plus, mais des produits le plus souvent « bruts »…
Concernant la vie à Paris, je suis 100% d’accord avec toi, je trouve plutôt facile et pratique d’élever une famille nombreuse à Paris, on peut vivre en faisant tout à pied, trajets à l’école, activités extra-scolaires -quel choix nous avons!- en province il faudrait forcément prendre la voiture…
Sinon, j’aimerais beaucoup que parfois tu nous parles de ta première activité (mais ce n’est probablement pas l’objet du blog), j’ai cru comprendre que tu travaillais dans une boutique de parfums, c’est une de mes grandes passions 🙂
Et pour finir: un grand merci pour ce joli blog -qui doit aussi te prendre un temps fou- c’est une pause bien agréable chaque jour ou presque….
Bonne continuation à cette si belle famille.

Aaaaaaaaaaaaaaaaah Elisa ce témoignage est génial!

Merci merci, jeune maman parisienne je n’en suis qu’à ma première (petite Giulia dit Poup’s de 10 mois) et j’aimerais agrandir la famille plus tard. Etant à deux minutes du parc Montsouris, 3 min d’une piscine, 10 minutes de la ménagerie et 15 du musée d’Orsay etc. La question du dehors ne se pose pas. Pour les finances c’est encore gérable même si je veux toujours gâter ma fille mais le sujet du couple et du fait d’avoir des moments à nous même minime soit il est vraiment important et merci d’avoir évoqué cette partie.

Rien n’est facile mais il ne faut pas se laisser aper par le temps, les enfants etc. Et j’ai aimé ton commentaire en disant: « e crois qu’il faut vraiment être très solide pour faire des enfants, c’est une vraie épreuve pour un couple » et « on rigole comme il y a six ans », c’est simplement super.

Et je vous souhaite une très bonne continuation.

Stella

Merci pour ce post ! Je suis étudiante sans enfant, mais j’aime ce que tu écris parce que ça me fait prendre du recul par rapport à ma petite vie assez égoïste où je n’ai que moi à gérer. J’espère avoir la même énergie et la même joie de vivre que toi plus tard, et j’y travaille dès maintenant. Tu me donnes envie d’avoir trois enfants en tout cas !

Comme tu racontes tout si bien…
C’est beau, rassurant, encourageant, ça fait relativiser mille choses.
Merci Elisa pour toute cette si belle énergie que tu nous envoies avec tant de douceur et de simplicité.
<3

Merci a toi de te livrer comme ça! De mon téléphone je n ai pas lu les commentaires mais vu leur nombre tu as du touche beaucoup de monde avc ces mots! Je n ai qu une petite fille ( et 2 « grands « beaux fils) et je me reconnais déjà dans tout ça: plus ( ou peu) de sortie par rapport a avant, moins de sous ( mais envie aussi de mieux en dépenser) , plus de fatigue ( mais moins de gueule de bois le weeeend par contre :0)) alors merci d avoir racobté tout ça!

Superbe témoignage et vraiment tu mépates avec un temps plein et une 2e activité !

Merci pour ce billet agréable à lire et honnête ! Notre second enfant est un vrai BABI (bébé intense), qui nous a littéralement épuisé dès sa venue au monde, alors c’est compliqué, j’ai l’envie d’un troisième mais mon compagnon s’y refuse complètement et je peux comprendre…

Voilà un beau projet de vie, oui !
Pourquoi trois enfants ? Juste parce que ça te rend heureuse pardi !
Le reste s’adapte toujours…

J’ai découvert ton univers et ta jolie famille via IG puis j’ai découvert ton blog.. Je suis très touchée par ce que tu dégages, par tes photos et par la joie de vivre et la douceur de votre famille. Cet article me touche. Car je suis maman depuis presque 2 ans et je travaille de façon indépendante… Je me retrouve ds ce que tu dis, (même si je n’ai qu’une fille et que l’on vit ds une toute petite ville de province) , sur le fait dàvoir moins de temps pour soit, d’organiser ses journée comme un tetris et cet équilibre qui tient mais qui fini parfois par tomber mais qu’il faut relever…. Moins de sorties aussi, de dépenses (mais plus réfléchi alors aussi agréable) bref, j,ai aimé cet article, et bcp d’autres sur le blog …bonne soirée!

Je voulais tout d’abord te féliciter pour ton superbe blog!
Je l’ai découvert il y a quelques mois et c’est à chaque fois un plaisir de te lire.
J’aime beaucoup ta douceur, ta simplicité et ton honnêteté dans ta façon d’écrire.
Tes photos sont toujours aussi très poétiques, bref un vrai régal pour les yeux!
Je suis vraiment en admiration pour tout ce que tu fais!
J’ai 37 ans, je suis mariée et maman d’un petit Marius qui va bientôt avoir 3 ans.
Je me suis lancée dans la création de mon blog l’année dernière mais je dois dire que j’ai un peu du mal à trouver le temps de m’y consacrer aussi souvent que je le voudrais…
Enfin, je suppose, comme tu le dis, qu’il faut juste trouver le rythme car comme toi, mon projet serait de pouvoir travailler de la maison afin de faire un boulot que j’aime et surtout avoir plus de flexibilité pour pouvoir m’occuper de ma famille.
Mais alors toi qui a 2 jobs et 3 enfants, je dis BRAVO!!!!
Bises,
Jessica

Bonjour,

Je suis Wilma, une maman italienne, j’habite et je travaille à Marseille.

Je vous écris pour vous présenter mon projet: Piccolo Artista.

C’est l’endroit où les dessins des enfants prennent vie et deviennent des doudous!

http://www.piccoloartista.com

http://www.facebook.com/PiccoloArtista

Chaque création est une pièce unique, réalisée à main en France. Les doudous sont créés avec des tissus de haute qualité, très doux et chaque détail est soigné pour les rendre uniques.

J’espère que vous allez aimer et que vous aurez envie de partager !

Bien cordialement,

Wilma

Ajouter un commentaire