Humeurs
13 octobre 2016

Il n’y a pas de rêve trop grand pour eux.

Il y a les caustiques, les pessimistes. Il y a les indifférents, les dubitatifs, les critiques.

Il y a les pragmatiques, les hyper réalistes et les cartésiens.

Et puis il y a les doux rêveurs, ceux qui soit disant ne sont pas armés pour la réalité.

Les hyper sensibles qui non pas le droit d’exister, ces enfants que l’on se doit de forger.

Mais si la plus grande force c’était celle là? Celle d’avoir cette part d’enfance en soi, ce trésor que peu possèdent et qui vous offre un monde aux merveilles?

f92a7976 f92a7978 f92a7979 f92a7980 f92a7981 f92a7982 f92a7983 f92a7987 f92a7992 f92a7997 f92a8002

Cette force d’y croire, d’espérer, de continuer coûte que coûte à voir le meilleur en tout, partout.

Comme toutes les mères je fais des choses bien. Comme toutes les mères je fais des choses mal.

Peu m’importe ce qui se passe chez les autres. Peu m’importe ce qu’en pensent les autres.

Ma seule ligne de conduite étant, d’appendre à mes enfants qu’il n’y a pas de rêve trop grand pour eux.

Ma seule ligne de conduite étant, de continuer, moi même, à rêver comme une enfant.

Je vous embrasse

Elisa

Ajouter un commentaire

31 commentaires

Et tu as bien raison 🙂 On a bien assez à faire chez soi, et une seule vie. Des bisous à toute ta tribu

Comme toujours j’adore ton discours, et tes mots sont si joliment posés

Sublime cette série de photos, vous etes beaux tout les 4 et c’est tellement bien écrit..!!.

Quatre petites bouilles pleines de bonne humeur et un discours ultra positif! Tu me gonfles le moral à bloc pour affronter mon vendredi. Thanks Elisa!

You rock Elisa !

Je n’en ai qu’une, alors j’essaie chaque jour de me créer la vie dont j’ai envie. Chaque brique qu’on pose fait sens pour aller vers ce qu’on désire réellement, loin des rêves qu’on nous vend.

Mais surtout, mon rêve est de permettre à mes enfants d’accomplir les leurs, même s’ils ne sont pas les miens. De leur donner des racines et des ailes pour s’envoler dans la vie.

Merci d’être toujours aussi positive! Ça fait du bien!

Merci pour ce bel article qui nous rappelle les choses essentielles de la vie.

Tout à fait d accord ma belle
C est la mienne aussi….

bisous bon week!

Ces bouilles que vous avez…!
Merci pour tes mots Elisa, ça me parle tellement! Bises

Ici aussi ça rêve, ça rêve… Maxime qui a 9 ans et demi voudrait être magicien et avoir sa chaine youtube (alors pour le faire rêver encore plus, je viens de réserver deux places pour un super magicien qui passe vers chez nous au mois de Mai. Ce sera son cadeau de Noël). Et ma petite Romane de deux ans et demi, voudrait avoir un beau cartable pour aller à l’école (l’année prochaine mais elle en parle tout le temps). J’aime les entendre rêver, se projeter. Et moi aussi je rêve. En ce moment je rêve de me trouver une jolie robe pour épouser mon chéri 😉 Je voudrai être une princesse 😉 et je rêve de voyage en famille.
Garder une part d’enfant en soi est une chance, avoir des rêves, des projets c’est ce qui nous fait avancer 😉
Bonne journée Elisa.

C’est une bien belle philosophie ! Tu dois certainement connaître cette situation de Dr Seuss (attention, grande référence culturelle ;)): Say what you think and do what you feel, because those who matter don’t mind, and those who mind don’t matter !

nos enfants ont tout le temps de rêver; c’est le privilège de l’enfance !
Nous les adultes, nous devons juste nous forcer à écouter l’enfant en nous de temps en temps !
c’est une belle philosophie de vie …c’est comme ça qu’on vit mieux… même si c’est pas toujours facile !
j’encourage mes enfants à rêver et à tout faire pour réaliser leurs rêves !
j’aurais donc un créateur de dessins animés et une princesse !

C’est tellement vrai, il n’y a pas de meilleure étoile polaire que de leur apprendre à poursuivre leurs rêves. Au passage ils sauront voler 😉

Je vais garder tes deux phrases:
« Ma seule ligne de conduite étant, d’appendre à mes enfants qu’il n’y a pas de rêve trop grand pour eux. »
« Ma seule ligne de conduite étant, de continuer, moi même, à rêver comme une enfant. »

C’est tellement vrai!!!!

Besos Elise

Trop belle série de photos, et alors je fonds carrément sur la bouille de Mia; elle respire l’innocence et la joie de vivre! Mais Lou et Julot sont tops aussi 😉
Bisous à vous

Très jolis mots et sympa la série de photos !

J’aime beaucoup ces photos 🙂

En effet, on fait ce qu’on peut mais on le fait avec le cœur 🙂
Il faut toujours y croire et rêver!
Bises

Et oui, et c’est un bel enseignement, je crois aussi.
Belle journée et bon weekend à toutes!

Trop mignon ce petit regard coquin de Mia <3
La part d'enfance on l'a tous, suffit de l'accepter et de la vouloir. Moi je ne la quitterai pour rien au monde 🙂

Une belle fourchette de rêveurs!

ah oui quelle belle série de photos qui parlent d’elles même

et je poursuivrais avec cette belle phrase

 » fais de ta vie un rêve,
et de tes rêves une réalité « 

C’est l’essentiel ! et aussi mettre quelques pépites de confiance en eux, ce qui peut me manquer ! Rien est impossible non !
Très bon weekend avec ta jolie tribu !

Ton billet résonne en moi … A 41 ans, je suis toujours hypersensible (et zèbre aussi 😉 ), ça fait partie de toi, il faut apprendre à vivre avec, mais il est vrai que c’est compliqué à gérer et à être accepté, qu’on ait 11 ans ou 41 … Mes enfants (mon fils surtout) ont hérité de cette particuliarité, qui fait dire à mon fils de bientôt 7 ans qu’il refuse la bagarre à l’école, qu’il se sent fille mais qu’il a peur du regard des autres, qui fait encore jouer ma fille de bientôt 10 ans aux barbies quand ses copains sont à l’heure des pokemon go. Tu as raison de leur permettre de rêver, c’est important.

c’est exactement ma ligne de conduite!!

Le monde n’est pas fait pour nous, les hypersensibles, les doux rêveurs…mais en apprenant à nos enfants à continuer de rêver, peut être les choses changeront…

Et je rêve avec toi ! Merci à toi !

Aujourd’hui, à la récréation, je l’ai vu fondre en larmes, me montrer ses bras et son torse couverts d’hématomes causés par la ceinture de son beau-père. Aujourd’hui, je suis allée faire un signalement pour suspicion de violence aggravée sur mineur.
Aujourd’hui, je suis encore plus décidée à faire que mon fils adoré mais aussi tous ces ados que j’accompagne au quotidien continuent de rêver.
Merci Elisa. J’écris peu ici et pourtant, c’est le passage obligé chaque soir, ma thérapie du bonheur.

Je la trouve géniale cette série de photos!! Et concernant ta philosophie de vie, une fois de plus je ne peux qu’adhérer à fond (même si dans la réalité je suis loin de l’appliquer, de voir les choses toujours positives, bref, j’essaie de m’améliorer (-; )

Ces mots me parlent tout particulièrement car c’est en effet ce que je m’efforce de transmettre à ma fille, toujours garder cette candeur et rêver…je n’ai malheureusement jamais reçu ce message étant enfant, plutôt l’inverse, j’en connais d’autant plus la valeur…

Hello,
Ce que tu as dit est également ma philosophie ! Je pense qu’il est important de croire en ses rêves et de chasser les pensées négatives. Par ailleurs, les parents devraient motiver leurs enfants et toujours les encourager.

Ajouter un commentaire