Humeurs
8 décembre 2013

des chips et du vinaigre

IMG_3741

j’ai envie de faire pipi.oh non je suis trop fatiguée.tant pis je n’irai pas, je pense à autre chose.bon j’y vais je n’en peux plus.4h, j’y suis déjà allée à 2h.je rampe vers le bas du lit, je pèse deux tonnes, un camion m’a roulé dessus.je me lève dans deux heures et quelques.bon je dors.oh le bébé me donne des coups de pied.j’adore.tu es là et ça me rassure.bon je ne dors pas, je crois que j’ai encore envie de faire pipi.maman?!!oui oui je me lève, je pèse trois tonnes mais je me lève, c’est fou que je pèse trois tonnes alors que je n’ai pris que 4 kilos.tu veux quoi pour le petit dej mon amour? des tartines de brioche!ok! avec du fromage? non du beurre salé, non par ce que tu vois je mangerais bien du fromage et puis je pourrais le tartiner de moutarde, rah tout à l’heure à la boutique avant que tout le monde arrive je mangerai des cornichons, il m’en reste trois dans le bocal d’hier, rah des cornichons eux aussi je pourrais les tremper dans la moutarde!bon je m’habille, on se dépêche, ma robe est trop serrée mais si tu peux la fermer, regarde j’arrête de respirer! bon ok je change de robe, je ferme mon manteau, plus trop, mince je ne vais quand même pas m’acheter un manteau exprès?! après je ne le mettrai plus, ou alors si? avec le porte bébé? le porte bébé oui je le mets sur le côté, viens ma belle, oui je te porte encore, je profite toi et moi tout contre, tant que je peux, ça me manque déjà.on court chez la nounou entre mon ventre et le porté bébé je ne vois plus mes pieds, plus à cause du porte bébé que du ventre, un coup d’oeil dans la glace du boulanger ben non de profil je ne suis pas si grosse, sinon pourquoi personne ne se lève dans le métro?rah personne encore au travail, mes cornichons!!!!qui a fini mes cornichons? pourtant je suis la seule à aimer? je les ai fini hier? ah bon? peut être que ce soir en rentrant il m’aura préparé à dîner, un chili con carne?bonjour madame! que puis je faire pour vous? non c’est mon troisième, et oui! non ça va , je peux m’asseoir quand je veux, non le parfum ne me gêne pas, je dirais même que je le sens si bien, que je peux en détacher chaque note, là ça sent la poire et le jasmin, chut! j’ai envie de faire pipi.ce soir avant de me coucher je ne boirai pas de thé.je sors, ah! tout est beau! et ça c’est du un mois? mais non! c’est si petit! c’est fou je ne me rappelais pas que c’était si petit! non en gris je ne sais pas si c’est une fille ou un garçon.j’ai envie de tout acheter, tout ce qu’il y a de plus beau.mais non j’attends, encore un peu.ah bon si j’ai envie de vinaigre c’est un garçon? parce que là je pourrais tuer pour du vinaigre! oh des coups de pied! tu es là! j’ai hâte de rentrer, je n’aime pas l’hiver il fait nuit trop tôt, j’ai envie de retrouver ton papa, ton frère et ta soeur, peut être aussi qu’il y aura du chili con carne. je suis dans le métro, je pèse six tonnes, mais personne ne s’en rend compte, je suis debout,ils ne me voient pas, j’ai quand même un gros ventre mais personne ne me voit ils regardent leurs pieds. moi je regarde loin devant je pense à toi. je souris, je m’en fiche d’être debout.après tout ça fait 12 heures que je suis debout. vite les retrouver! j’entends leur pas courir vers moi, je ne suis plus fatiguée! ah je l’aime il y a des chips et du vinaigre!

6ème mois, je t’aime.

écrit à la manière de ma copine Céleste.

Ajouter un commentaire

20 commentaires

Tout simplement merveilleux!

Magnifique! J’adore! Un joli 6e mois à toi 😉

J’adore ! Et c’est superbement écrit !
(Et oui j’ai rattrapé le retard de lecture que j’avais sur ton blog :P)

j’ai pensé à Celeste en lisant ton billet avant de voir la dédicace . c’est très chouette . et très touchant . bisous ma douce

…entrant dans le 6e mois je te lis et c’est un peu comme si je me lisais (en plus poétique)
… non que tout cela soit universel, au contraire, si personnel intime… mais quand même je me retrouve bien là (par contre il est vrai que pour les 4kgs là je ne me reconnais pas… et j’admire!)

je te souhaite un Joli 6e mois.

Oh, j’adore ! Ces moments, au milieu de la foule, où tu sens les coups de pied, et soudain tu n’es plus dehors, mais dedans, avec le bébé : ❤❤❤. (Mais folle que tu es, dans le métro, tu regardes les gens assis droit dans les yeux. Crois-moi, c’est imparable. Je n’ai jamais fait un trajet debout.)

j’adore j’ai envie d’être enceinte moi aussi !

« Du Elisa » dans le fond, sous une autre forme, c’est génial aussi…

Merveilleuse Elisa 🙂 Quand je serai mère je voudrai être comme toi.

Merci. C’est mon cinquième moi et je me suis beaucoup reconnue.

On a tellement l’impression d’y être… ça donne envie de s’y remettre!!!

génial ce poste Céleste like!

Joliment dit ce prestement vécu … Et dire que je suis si loin … Sinon je serais ta fournisseuse en chef de cornichons !

Je souris en lisant tes mots. Mon petit bout a 7 mois et j’étais dans le même état que toi il n’y a pas si longtemps. Je n’ai qu’un mot, profite. Ces moments sont si beaux. Bises et belle semaine.

Oh il est drôle vrai et touchant, ton post…moi aussi, je devais être très mince enceinte au 6eme mois, personne ne se levait pas non plus. Vaut mieux en rigoler va..

J’aime beaucoup cette façon d’écrire.

Et tu as essayé les chips au vinaigre !!! Il y a quelques mois j’en faisait une consommation folle…
Happy 6ème mois !

je ne sais pas… mais moi j’avais les mêmes envies de vinaigre en attendant Armand.

J’adore… Le vinaigre et les cornichons… J’aurais tué pour des cornichons lors de ma dernière grossesse… Je pensais à ça toute la journée ^__^

très joli récit! je suis aussi à 6 mois (mais c’est mon premier!) et je ne pensais pas que ce serait aussi fatigant! je dois tout faire au ralenti, c’est surprenant! mais c’est aussi tellement chouette de sentir maintenant bébé bouger tous les jours 🙂
bon 6ème mois!

Ajouter un commentaire