Humeurs
11 septembre 2014

Aujourd’hui plus particulièrement.

IMG_4023.JPG_effected

IMG_4001.JPG_effected

IMG_4036.JPG_effected

IMG_4037.JPG_effected

IMG_4067.JPG_effectedOn ne se fait jamais à l’idée, de n’avoir son enfant qu’une semaine sur deux.

On ne devient jamais une maman à mi temps.

Mais il y a les moments ou il me manque encore plus.

Des moments ou se dire, que lui est heureux comme ça, reste une bien maigre consolation.

Aujourd’hui, j’ai retrouvé le chemin du travail.

Tout s’est très bien passé, j’avais tout prévu, tout balisé.

Et lorsque je suis rentrée, ils étaient là à m’attendre, à me sauter au cou, à m’embrasser.

Il ne manquait que lui.

Lui à qui j’aurais aimé raconter cette première journée.

Lui avec qui j’aurais voulu partager ce petit apéro préparé pour mon retour.

Tu me manques tout le temps.

Mais aujourd’hui plus particulièrement.

C’était une bonne journée mon chéri, j’ai hâte de t’en parler.

en attendant cette série de lui, tout grand, si beau.

Son petit côté pré ado et les cochonneries qu’il se met à aimer…comme les copains!

Merci pour vos mots ici et là pour ma première journée.

Cela m’a donné du courage.

Je vous embrasse fort

Elisa

Ajouter un commentaire

17 commentaires

Tu m’as ému Elisa. Je vous embrasse bien fort tous les deux.

oh ce post est touchant et plein d’amour. J’espère que tu te sens bien après cette journée nouvelle.

Ton article me serre le cœur !

oh ! comme ça doit être dur …
Le problème avec les enfants, c’est qu’une fois qu’ils sont là, on ne peut plus s’en passer ! et on ne se souvient même plus comment on vivait avant … sans eux.
Bon courage :-*

Emouvant comme article,j’éspère que pour votre 1ére journée ça été.?!..

Bonsoir, J’imagine que cette 1ère journée de reprise était mélée de positif et à la fois cela ne doit pas être évident de repasser à la « vie active » ainsi du jour au lendemain…Mia ca à l’air d’aller à la crèche et je pense que cela doit te soulager quand à Lou j’espère que la rentrée à la maternelle ca va aussi…
Oui j’imagine bien aussi que de ne pas voir son enfant chaque jour que la vie fait cela doit être fort douloureux et je comprends que tu aurais voulue pour cette journée « spéciale » qu’il soit là…
Je te souhaite plein de force, de courage pour les journées à venir tu vas voir ca va aller.
Bises

J’ai vécu cela.
C’est dur très dur.
Alors pour ce que tu lui as écrit, pour toutes les mamans qui se reconnaîtront merci de mettre des mots à nos émotions.

Oh comme j’ai eu ma larme en te lisant, j’imagine à quel point ce doit être difficile !!!!! C’est fou, même dans un supermarché, tes photos sont superbes 😉

Tres touchant, tres emouvant. Je ne peux imaginer comme ca doit etre dur mais vos retrouvailles ne sont que plus fortes!
Belle journee Elisa

Coca – Kinder pour tout le monde ! wèèèèèè !

Juste beaux. Ton fils, et ton texte…

Tes mots sont très justes
Je suis de l’autre côté. Je suis « Belle Maman » d’une jeune fille que j’ai connu connu à l^’age 3 ans et qui a aujourd’hui 13 ans
Durant toutes ces années, je tentais de me mettre à la place des parents
Puis, j’ai profondément compris quand à mon tour j’ai eu un enfant …

Ah la bouille de Jules quand il prend le pack de Coca, style de rien!
Contente que ta première journée se soit bien passée, tu la raconteras vite à Jules.
Ton post me ramène à mon enfance, je n’avais jamais vraiment réfléchi à ce que ma mère pouvait ressentir quand on partait mes soeurs et moi pour le week-end chez mon père et qu’elle restait seule. Aujourd’hui on fait attention pour Noel par exemple à être au moins une ou deux avec elle, mais à 8-10 ans on n’y pensait pas trop, c’était déjà un grand changement à gérer pour nous…
Plein de courage pour cette semaine alors, bises!

Je suis émue… ça me serre le cœur…
Cette vie-là m’attend aussi.
Courage ♥♥♥

Très joli texte… émouvant !

http://unlokoumaparis.com/ vendredi 19 septembre - Répondre

Oh là là , Oui ca ne doit pas être facile d’être en temps partagé avec son enfant, Personnellement , je ne m’imagine pas une seconde sans le voir un jour, Mais la vie de tout un chacun est bien différente.
Et comme tu dis la vie de pré Ado commence, il verra la vie d’une autre façon, moins collé à maman
Ca aussi c’est pas facile pour nous les mamans
Déjà le bisou journalier de l’école, ca devient presque dur dur, même si c’est un rituel plaisant.
Mais c’est la vie, faut bien qu’elle se fasse comme on dit …

Bisous et Courage pour ces moments là.

Ici, mon pt gars est parti vivre définitivement chez son papa a 15 ans parce que trop compliqué pour lui avec le reste de la famille, la soeur, la demi et le beau père…ce fut comme un deuil pour moi, je n’ai pas pu rentrer dans sa chambre pendant des mois ou bien en pleurant (zut, c’est la poussière ! )..Aujoud’hui ca fait 2 ans, il en a 17 …C’est toujours dur..un peu moins, mais dur…j’essaye de profiter des courts moments ou il est là…

Ajouter un commentaire

  • Top Tags