Au bout du monde: l’île de Mull

In Ailleurs
Scroll this

Il y a ces destinations évidentes, faciles et sur lesquelles tout le mode s’accorde.

Il y a ces noms que l’on inscrit en premier sur une liste, ces endroits qu’il faut voir, les évocations qui jaillissent.

Et puis le temps fait son oeuvre, les voyages font la place à d’autres voyages et avec, cette volonté de chercher mieux, ailleurs.

Il y a aussi des lieux qui s’accordent à des moments d’âme, et cette envie parfois de s’échapper de tout, dans un très loin qui vous donnerait l’impression d’être parti, vraiment.

Je ne pouvais pas aller en Islande, cette fois ci, manque de temps, d’argent, je ne pouvais pas non plus faire ce projet fou de partir au Groenland avec un kayak.

Je les garde au chaud pour plus tard ces envies là, alors en attendant je nous ai offert, le temps de quelques journées, un intermédiaire jusque là méconnu pour nous et pourtant si beau.

Ce bout détaché de l’Ecosse avec ses airs de Brontë, nous a fait un bien fou.

Il y a eu les pluies battantes et les éclaircies, les paysages lunaires et les couleurs rousses.

Il n’y a eu surtout personne et l’immensité autour, l’air de la mer qui fait du bien et le poêle pour réchauffer.

Il y a eu les gens dans le petit port, ceux qui s’en foutent de quoi tu as l’air et qui t’offrent un whisky en riant.

il y a eu cet accent si fort, truculent et descendant tout droit des clans.

il y a eu quelques jours à Mull et cette question toujours qui revient: vais je encore rentrer cette fois ci?.

.

Mull est idéale pour les petits budgets, c’est à mon sens le voyage parfait pour se préparer à un premier road trip.

Pour y aller, plusieurs solutions: la voiture jusqu’au ferry à Calais et traverser l’Angleterre, puis l’Ecosse avec des étapes majeures. A préparer sur 15 jours et plutôt au printemps.

Pour une semaine, comme nous, la solution idéale est un départ en avion jusqu’à Glasgow, puis voiture jusqu’à Oban, où vous prenez un ferry pour l’île.

Nous avions lu beaucoup de choses à faire sur place, comme des étapes dans les îlots du Nord ou encore des châteaux à visiter, sachez le tout ferme dès mi octobre, pour laisser la place à un no man’s land que seuls les habitants fréquentent.

Nous avions envie de cela, d’une terre vide de tout, sans touristes… Si vous recherchez plus d’activités et d’animations, allez y à la belle saison!

Sur place, une voiture est obligatoire, tout est loin et désertique. de même prévoyez les courses pour une semaine avant le ferry…

Ne partez jamais en balade sans eau ou nourriture, sous peine de rentrer six heures plus tard AFFAME…

Point positif, vous ne manquerez toutefois jamais d’eau en Ecosse!

A savoir, également, il pleut tout le temps! Tous les jours! Vous serez heureux de bénéficier de quelques éclaircies.

Vous noterez d’ailleurs qu’aucun écossais ne porte de parapluie…. il se mouille c’est tout!

Pour la suite , nous avons traversé l’île en long en large et en travers en s’arrêtant devant tout ce que nous trouvions beau, et objectivement TOUT est sublime.

N’oubliez pas que vous ne bénéficierez d’aucune connexion sur l’île, oubliez le GPS et préparez vos itinéraires avant de partir

Si toutefois, vous souhaitez vous référer à quelques noms:

le Loch Beg peut vous emmener très vite ailleurs, avec un paysage qui vous rappellera ceux emblématiques des grands films sur les Highlands

Tomerbery, est LE petit village coloré de l’île, c’est la seule concentration d’habitants. Vous y achetez quelques souvenirs, dégustez du whisky à la distillerie et mangez des crabes tout juste péchés.

Ensuite, il faut tout simplement prendre la route qui longe la côte et faire le tour de l’île; ce sera l’occasion de découvrir les paysages changeants, les cascades et les falaises si particulières.

Je pense que mes images vous laisseront entendre que suis littéralement tombée amoureuse de ce bout de terre, et rêve d’y retourner avant de visiter également l’île de Skye.

Je vous embrasse

Elisa

 

20 Comments

  1. Les couleurs et les paysages sont incroyables! L’ambiance qui se dégage de tes photos me donne très envie d’y aller à cette saison. J’ai aussi très hâte de découvrir la suite de ton voyage à San Fransisco. Merci de nous faire partager tes photos et tes bon plans.
    Elisa

  2. L’Ecosse est magnifique. Nous y avons fait un road trip avec nos filles de 5 et 8 ans, d’Edimboug à Skye, en passant par Loch Lomond et les Trossachs, Glencoe, puis le Loch Ness et le parc des Cairngcorms sur le retour. Tout était parfait, y compris pour les enfants. C’est un de mes plus beaux voyages, et tes magnifiques photos me font revivre mes souvenirs. Je pense y retourner bientôt et pousser jusqu’aux îles de Lewis et Harris. Au nord, on y voit des aurores boréales!

  3. En voilà un endroit qui fait partie de mes désirs lointains, un essentiel , un authentique, un revigorant, un isolé, un merveilleux dans sa solitude, sa simplicité, son cru, son froid, relatif en cette saison . Un de ces endroits dont tu ne veux plus partir .
    Comme tu as dû aimer ! Moi ce sont ces sortes d’endroits qui me viennent en premier à l’idée….
    Merci pour ces photos .
    Baisers

  4. Magnifique! je me demande comment vous faites pour voyager autant…! organisation, argent…
    j’adore votre blog, votre Instagram, je guette vos nouvelles, et je m’initie à la photo grâce à vous!!
    Des bises
    Aude

  5. On adore l’île de Skye ! Les autres îles écossaises sont sur notre to-do… et c’est sans doute un miracle mais nous n’avons jamais eu de pluie :-)… On aimerait également, comme vous, partir sans les enfants (pour une fois !) car nous sommes fans de whiskey et que les distilleries sont interdites aux enfants…

  6. Quelles magnifiques photos … qui me rappellent mon tout récent (il y a 1 semaine!) voyage en Ecosse avec un détour ((trop)rapide) sur l’Ile de Skye.
    J’ai adoré ces étendues sauvages, presque vierges… nous avons eu beau temps presque tout le temps sur 10 jours, une chance !
    Je suis tombée amoureuse des Highlands, il faudra que je revienne pour ressentir encore cette intensité propre à la nature écossaise ! Je note l’île de Mull du coup (que je n’ai vu que de loin).
    Merci Elisa pour ce voyage !

  7. C’est très très beau, j’adore la photo de la vue depuis la mer sur les maisons de pierre. 🙂

  8. C’est magnifique ! Merci pour ces superbes photos. Nous avons fait un road trip en famille au printemps dans les Highlands puis l’île de skye. Nous avons adoré et les enfants rêvent d’y retourner. La prochaine fois c’est sûr, on ira voir l’île de Mull!

  9. Qu’est-ce que c’est beau ! Ces paysage de landes, ta robe qui vole dans le vent, ça me fait penser aux romans des soeurs Brontë. Et ces cascades moussues, qu’on dirait droit sorties d’un conte de fées rappellent l’Islande aussi. J’ai failli aller sur l’île de Mull lors de nos échanges de maison à Edimbourg – je suis sûre que j’irai là-bas, et à Skye un jour ( d’autant que j’ai repéré au bout de l’île de Skye une auberge de jeunesse qui me fait rêver ).

    L’Islande, c’est vraiment sublime – mais certains coins commencent à être ravagés par le tourisme de masse en haute saison. Je me dis que la solution serait peut-être d’y retourner début juin, ou fin août, pour retrouver cette quiétude fabuleuse.

    As-tu déjà eu l’occasion d’aller dans le Dartmoor ? Cette micro-région adorée d’Agatha Christie, dans le Devon, ressemble tant aux paysages écossais. On y trouve des landes à perte de vue, rochers qui émergent, arbres tortueux et adorables cottages au toits de chaume. Un coin idyllique et méconnu de ce côté-ci de la Manche , comme l’île de Mull <3

  10. Merci Elisa pour ce partage… les photos, les ambiances ❤️❤️❤️. Étant de ceux qui aiment la mer en hiver, ton article me fait rêver ! Le rêve d’une prochaine destination, pour sûr ☺️

  11. Waouhh c’est juste sublime!!! Tu as réussi à me donner envie d’aller là où je ne pensais pas avoir envie! ça a l’ai incroyable, ces couleurs, ces paysages! MERCI pour la découverte! Belle Bises!!!!

  12. Merci pour ce voyage au bout du monde, c’est juste magnifique !

  13. Pour la météo… Il ne pleut pas tout le temps 🙂
    J’y suis allée 1 semaine en Avril, il y a plu une journée…!

  14. Encore une destination qui fait rêver. ET j’en profite pour travailler en écoutant le podcast sur helloblogzine !! chouette

  15. Magnifique ! Je n’ai pas vu cette Écosse là et je comprends que vous rêviez d’y retourner. Les photos son sublimes

  16. Je n’ai qu’un mot : enchanteresque ! ça n’existe pas mais c’est pour dire encore plus fort que enchanteur.
    Merci pour le partage, je n’irais sans doute jamais mais ça fait rêver et c’est déjà bcp

  17. Absolument sublime, je rêve d’aller en Ecosse depuis bien longtemps et tu m’as largement confirmé dans mon choix. Bonne reprise après ton joli week end à Londres. Des baisers à partager

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *