l'Astuce Naturelle
7 February 2013

l’astuce naturelle: apprendre le tri sélectif aux enfants

A la maison nous trions nos déchets. Jules nous voit donc faire et Lou s’amuse déjà à mettre le papier dans la bonne poubelle.

Est ce suffisant, je ne le crois pas, l’idée pour moi serait de réussir peu à peu à ce que notre famille produise moins de déchets.

Prochaine étape.

En attendant nous nous amusons à fabriquer des objets avec des emballages, comme ce vase ici en photo.

J’ai également trouvé sur ce site un lien que je trouve très bien fait et qui m’a servi de support pour expliquer à Jules, l’utilité du recyclage et la deuxième vie que nous pouvons donner aux matériaux que nous jetons, je vous le recommande vivement: ici

J’essaie de transmettre à mes enfants cette idée que nous devons respecter notre environnement.

Nous sommes loin d’être parfaits et gardons encore de mauvaises habitudes mais c’est un premier pas.

Pour exemple, je viens de garder suffisemment de bocaux pour ne plus acheter de denrées d’épicerie empaquetées: pâtes, farine etc empaquetées et je vais désormais les acheter en vrac,

je compte le faire à la Biocoop de mon quartier mais c’est également possible par internet en achat et transport groupés: ici

j’aimerais beaucoup échanger à ce sujet avec vous et savoir ce que vous avez mis en place dans votre quotidien pour gaspiller moins, être plus respectueux de notre environnement?

Je suis preneuse de toutes les bonnes idées.

Je vous souhaite une belle journée!

Ajouter un commentaire

35 comments

Bonjour! J’ai découvert ton blog hier et j’ai passé une bonne partie de l’après-midi à le lire et découvrir ton univers, j’aime beaucoup!
Pas plus d’astuces que toi concernant le tri sélectif, je pense aussi qu’il faut associer les enfants dès le plus jeune âge et cela leur semblera tout à fait naturel. Ma fille de 3 ans est horrifée quand elle voit quelqu’un jeter un papier à terre dans la rue!

Ici aussi nous trions, en espérant que le geste est devenu banal dans tous les foyers. J’achète toujours en supermarché :/ Mais je privilégie les produits qui ne sont pas sur-emballés. Nous faisons attention à acheter de saison aussi et à ne pas jeter: je liste les repas de la semaine avant de faire les courses. En prévoyant qu’en début de semaine nous cuisinons avec ce qui reste dans le frigo du plein de courses de la semaine passée. Bref des efforts, mais encore beaucoup à faire pour consommer raisonnable.

Tout d’abord merci pour tes nouvelles/post, qui rythme mon quotidien et que je m’empresse de regarder chaque matin en arrivant au bureau.
Tu es inspirante, reposante, thérapeutique même… et tu m’as aussi donné envie de faire un blog, mais j’y parviens mal… bref

Côté consommation, j’opte pour le circuit court via les paniers, ils proviennent le plus souvent d’AMAP, de producteurs locaux et s’accompagnent de produits de saison, de produits oubliés et de recettes pour les redécouvrir et c’est génial!! mais je n’habite pas Paris…. j”ai donc la possibilité d’avoir suffisamment de producteur qui le fond et de pouvoir aller moi même cueillir mes fruits selon les saisons etc…
A l’échelle de la France et via des zooms par département, ville , ce site donne un chouette appercu des offres bio, consommation durable etc :
http://www.lemarchecitoyen.net/

Côtés déchets, dans le meilleur des mondes il faut opter pour les poules!!!! ces petites choses, en plus de vous donner des oeufs et de devenir l’attraction de vos enfants, permette de réduire considérablement les déchets organiques… mais bon on est d’accord en appart on oublie, ya les petits vert de terre pour le compost et ça marche aussi en appart… mais je n’en suis pas encore là de mon côté non plus…
Bref la route est longue et c’est véritablement d’efforts qu’il s’agit pour passer outre le cercle du sur-emballage… l’idée d’acheter en vrac et bien bonne!!
Belle journée

Bonjour,
Chez nous, je trouve que les choses se sont mises en place naturellement sans que l’on enseigne particulièrement aux enfants la façon de faire. Depuis toujours, ils ont sous les yeux les différentes poubelles de tri, et ils ont très vite compris où vont les choses. C’est d’ailleurs très drôle de voir mon fils nous reprendre quand on se trompe. Pareil pour le compost, mais il est vrai que nous avons la chance de vivre en maison (j’avais tenté en appartement, mais sans balcon et sans endroit à proximité pour vider les épluchures, j’ai trouvé ça trop compliqué). Par contre on essaie de leur faire comprendre pourquoi on ne mange pas de tomates en hiver, bref, pourquoi on ne consomme que les fruits ou les légumes de saison, et c’est un peu plus compliqué surtout quand ils voient dans les magasins des gens acheter des fraises en ce moment 🙁 Comme toi, j’essaie au maximum de cuisiner, je fais mes yaourts, etc, ce qui nous a pas mal permis de réduire les déchets. Je n’achète la plupart du temps que des produits locaux. En tout cas je trouve que mon fils est très conscient de notre environnement, il n’est pas rare qu’il me fasse remarquer des détritus hors des poubelles!

Je crois Élisa que c’est déjà beaucoup que de parvenir à trier, de privilégier le vrac, les produits de saison, les vêtements vintages… Il faudra toujours des gens qui consomment beaucoup et sans compter pour que d’autres aient l’idée de recycler, de chiner etc… Mais il est vrai que l’on peut faire beaucoup de trois fois rien, ce qui ressort de tes billets.
Je partage tes convictions et ici nous faisons de même, sauf que pour ce qui est du tri ce n’est pas évident, nous sommes encore les mauvais élèves sur ce point.
Je crois que l’idée de partage semble à promouvoir en ces temps de crise, idée anglaise, qui implique depuis des années des plantations citadines à partager, idée reprise en France depuis un an. Je reste persuadée que le partage peut beaucoup dans de nombreux domaines, et notamment dans notre approche simple de consommer.

Alors oui, bravo pour ce joli blog qui fait du bien!!!

Je t’embrasse fort

Leur apprendre le plus tôt possible , leur montrer , leur expliquer
Matteo a compris l’histoire des deux poubelles et du tri grâce à la petite flèche sur la bouteille de lait : et voilà , un idéogramme a réussi à tout résumer !
on a fait parti d’une Amap pendant 5 ans et maintenant marché Bio , mais le plus important c’est de leur faire goûter d’autres choses, non ?
merci aussi pour tes idées de cuisine et ton inspiration … aujourd’hui, je vais leur faire un cake au lieu des biscuits pour le gouter …. et c’est aussi une façon de mieux consommer ! belle journée …

il y a aussi toutes les initiatives de ressourcerie, nous sommes en train d’en monter une dans notre village, il y en a à Paris je crois (http://www.paris.fr/pratique/ordures-menageres-tri/recyclage/ressourcerie/rub_5434_stand_49418_port_11682) et des ateliers de récupération / recyclage ont aussi été mis en place dans les écoles de notre village, les kids adorent!

Ici on trie les déchets et on essaie de respecter la planète du mieux qu’on peut aussi !
Mes filles sont bonnes élèves à ce sujet, elles ont surtout bien compris pourquoi on le faisait et c’est ce qui compte pour moi.
Comme toi j’essaie de limiter avant tout les déchets produits, j’achète en vrac ou en grosse quantité (par sacs de 5 kg) ce qui peut l’être. J’ai pleins de bocaux moi aussi pour ranger toutes ces denrées mais pour les gros sacs de riz ou de farine qui ne rentre pas en entier dans un bocal, je les range dans des grandes caisses de rangement en plastique avec un couvercle, ils sont ainsi à l’abri des souris. Ceci m’est possible car j’ai un cellier qui me permet d’avoir du stock. Je n’achète jamais de plats préparés. Par contre, je ne fais mes yaourts qu’une partie de l’année quand j’ai du lait de mes chèvres, je ne trouve pas facilement du bon lait de chèvres ou de brebis bio (parce qu’on évite le lait de vache) le reste du temps alors j’achète les yaourts de brebis bio tous faits, et là c’est fou ce qu’on jète comme pots !
Autrement je vis à la campagne donc je peux faire un compost avec tous les déchets organiques, ça réduit bien le volume des poubelles.
Un autre point noir question déchet quand on a des enfants: les couches ! J’ai utilisé des lavables pour ma 3e petite et ce jusqu’ à presque deux ans mais là j’ai craqué, les tâches devenait trop difficile à ravoir, donc je prends les Douce nature qui sont presque entièrement biodégrable. Et j’ai le réflexe lingettes lavables bien sûr! Ah là dessus je n’ai rien lâché !
Et puis il y a une certaine période du mois chez nous les femmes où personnellement j’utilise la Luna cup pour réduire le nombre de serviettes hygiéniques utilisées.
Voilà je crois avoir fait le tour de mes solutions !

Merci pour ce post, ces idées et ces inspirations ! Perso devenir maman m’a vraiment fait changer ma vision des choses sur beaucoup, on essayait déjà avant de limiter notre impact, mais depuis que j’ai des petits bouts, je réalise encore plus l’importance de montrer l’exemple !
Chez nous, c’est encore loin d’être parfait, mais en vrac: le jardin pour le compost, ou les poules de chez la grand-mère (qui nous échange nos déchets contre des oeufs au jaune incomparable!), le tri de déchets (obligatoire dans ma commune). Côté beauté j’ai arrêté depuis longtemps les lingettes démaquillantes et je viens même d’acheter un coton démaquillant lavable (comme j’avais des coussinets d’allaitement lavables). Je limite les lingettes pour bébé un maximum (on essaye que quand on n’est pas à la maison, en route ou autre). On boit l’eau de distribution et même si je trie mes déchets, je pense à plutôt m’orienter vers de contenants en verre pour l’eau pétillante par exemple. Encore beaucoup beaucoup de chemin à parcourir, mais déjà une prise de conscience ça et là… Belle journée !

En novembre je suis tombée sur cet article du Monde et je pense souvent que je devrais m’inspirer des conseils de cette famille qui ne produit aucun déchet depuis 3 ans:
http://alternatives.blog.lemonde.fr/2012/11/25/zero-waste-home-les-johnson-un-couple-deux-enfants-et-zero-dechet-depuis-trois-ans/
Chez nous, on est encore bien loin du compte mais je suis drôlement contente car on s’est inscrits récemment dans une AMAP ( garantie de produits locaux et de saison, motivation pour cuisiner, réduction du nombre de sacs plastique ..).

    j’avais vu cet article! INCROYABLE! mais je ne crois pas que nous soyons prêts! surtout pour la partie savoir se séparer des objets inutiles 😉

Coucou!

Ici aussi nous trions nos déchets et je suis catastrophée de voir tous ces emballages plastiques/cartons que nous jetons systématiquement.
Moi aussi j’essaie d’acheter en vrac (riz/légumineuses/céréales/sucre) ou en gros (farine par exemple): je mets tout ça dans mes bocaux “Le parfait” et en plus je toruve ça joli dans la cuisine! 🙂
Je compte essayer ça aussi pour le liquide vaisselle.
Pour le fromage blanc, je privilégie un gros pot plutôt que plusieurs petits par exemple.
Ce genre de petites choses, toutes petites, mais cumulées, c’est déjà pas si mal…!

Après tout comme dans votre petite famille, on ne cuisine que du “saison” et on essaie au maximum d’investir dans du “local”, on donne, on achète d’occas’, on retape…et on est heureux ainsi!!

Ah j’oubliais, nous vivons à la campagne et nous avons donc un compost ou nous mettons tous nos déchets organiques ainsi que les branchages, les herbes lorsque nous jardinons!

voilà!

Je viens de découvrir ton blog et moi aussi de faire pas mal d’archives. J’adore ton univers (je regrette de ne pas l’avoir découvert avant). Alors forcément ton post du jour me parle car le respect de la planète, c’est l’idée de mon blog. Ici aussi, on essaie de faire passer le message aux enfants (6 et 3 ans) et en tout cas, mon aînée a parfaitement compris qu’il ne fallait pas jeter des choses dans la nature, c’est déjà un premier pas.

Bonjour Elisa,

Joli billet (comme d’habitude!) mais celui ci me parle particulièrement ! Le tri des déchets, le recyclage, la protection de l’environnement, tout ça tout ça, c’est un peu mon métier.
C’est mon dada quoi !! et franchement, en connaissance de cause, je peux dire que toi et ta petite famille en faites déjà énormément ! Beaucoup n’en font pas la moitié malheureusement…
Je n’ai donc pas vraiment de conseils à te donner car beaucoup de choses ont déjà été dites…
à part, coller un stop pub sur ta boite aux lettres, si ce n’est déjà fait !

Par contre, cet après-midi, au boulot justement, je suis tombée sur ces deux liens (ça tombe bien dis donc ! Pile en rapport avec ton sujet!). Je trouve que c’est bien fait et je te les conseille pour tes petites merveilles :

http://www.youblisher.com/p/163934-cahier-activites-2009/
http://www.smd3.fr/fr/espace-com/jeune-public/cahier-de-coloriage/index.html

Sinon, pour toujours plus d’infos et de conseils, tu peux aussi te rendre dans un centre de tri. Les visites sont gratuites en général et ton grand bonhomme va adorer !!
L’émission C’est pas sorcier a réalisé des épisodes pas trop mal foutu sur ce sujet également.
Ou mieux encore !! je t’invite avec tes enfants à venir faire un tour en Bretagne cet été ! Car avec mon équipe, on déambule sur les plages, les marchés, les festivals pour faire de la prévention sur le tri et le recyclage et on propose tout plein de jeux sur ce thème avec beaucoup de cadeaux en matière recyclée à gagner 😉

Alors, nous pas encore d’enfant …. Mais je pense souvent qu’on devrait faire plus attention. On tri nos déchets certes, mais je pense que ça n’est pas assez. J’essaie de cuisiner un maximum avec de fruits de saison mais pas toujours je l’avoue. Encore de gros gros progrès à faire sur tout ça … Mais on y travaille !

Oui mais ton biosudis il va bien t’emballer tes produits pour te les envoyer non ?
raconte m’en plus 🙂

Ton post m’interpelle… Mon mari travaille dans le secteur du recyclage et ca fait des années qu’on trie ! (on a meme passé plusieurs années à PESER nos poubelles ! On est 50% en dessous de la moyenne francaise, ouf !). A 5 nous sortons la poubelle une fois par semeine (et elle n’est pas pleine) contre 2 fois pour les voisins qui ne sont que 2….
Bref on achete en vrac (lessive, liquide vaisselle, en plus des céréales, legumineux, riz et pates… L’alimentaire est entreposé dans des pots en verre ou en plastique hermétique (pour les 5kg de farine), local et bio au maximum.
Compost pour ce qui est déchets vegetaux.
J’essaye aussi de limiter les achats et de donner ce qui ne sert pas. Et puis j’utilise un principe feng shui : un truc qui rentre = un truc qui sort ! Donc si j’achète une paire de chaussures, et bien j’en donne une autre ! Cela évite de remplir les armoires de choses inutiles.

Concernant les enfants, ils jettent d’eux meme dans la bonne poubelle et ont très vite pris le pli !
La seule difficulté que j’ai c’est de les empecher de “gaspiller” du papier toilette ou des mouchoirs en papier ! Ils ont le geste large…. 🙁

Alors nous on a investi dans un lombricomposteur et c’est la révolution!

La plupart de ce qu’on fait a sûrement déjà été dit dans les commentaires ; acheter local et de saison (et pas ceulement pour les fruits et légumes, mais en viande, fromage et poisson aussi), trier les déchets, recycler, acheter d’occas’, vérifier la provenance de ce qu’on achète (autant en nourriture qu’en vêtements ou mobilier), je lis toutes les étiquettes que ce soit en cosmétique ou en alilmentaire (au début c’est long et fastidieux mais avec l’habitude, c’est rapide!), habitant en ville, on n’utilise quasiment jamais la voiture (mais vélo + métro), on privilégie le train à l’avion, quand on est en vacances en France ou à l’étranger, on en change pas nos habitudes, on fait attention à ce qu’on achète, etc…

Ajouter un commentaire