N’oubliez pas de danser en rangeant les chaussettes

In Humeurs
Scroll this

J’ai reçu quelques messages ces derniers temps qui avaient pour point commun de me demander comment j’y arrivais…Comment je réussissais à tout gérer.

Ce qui ressortait de tous ces mails, était finalement la constante commune: c’est dur! Et oui, en effet, ça l’est, on travaille, on élève nos enfants, on doit maintenir la maison à flots etc, etc…

Alors certes, avec le temps, l’habitude et l’expérience, il y a nombre de choses que je gère avec plus de facilité, plus de rapidité, plus d’organisation: simple question de survie, en somme….

Il est également vrai que le papa de mes filles m’aide beaucoup et que l’on se serre les coudes malgré les hauts et les bas, malgré les difficultés que rencontrent tous les parents.

Mais finalement mon unique secret, c’est que je ne gère pas tout. la seule chose que les années m’aient réellement appris, c’est le lâché prise.

Je pars le matin au travail, avec une maison pas vraiment rangée, des lits jamais faits et des machines de linge en retard.

Je rentre et j’improvise la quatrième soirée pasta de la semaine, parce que je n’ai pas eu le temps de faire les courses, encore une fois.

Lou quitte la maison avec les chaussettes de son frère parce que je n’ai pas lavé les siennes (et pourtant elle en a au moins 6 paires)…Il est impossible de mettre un pied devant l’autre dans la chambre de Jules et j’ai trois messages sur mon répondeur parce que j’ai zappé tout autant de rendez vous dans la journée.

Parfois je me dit que tout tient du domaine de la haute voltige, que cela va s’écrouler et puis hop finalement on finit toujours par y arriver.

Le seul secret que j’ai face à tout cela, les jours où j’ai l’impression que tout fiche le camp, que je n’assure pas une cacahuète c’est encore le lâché prise…

Je préfère rentrer dans une maison qui ressemble à un terrain miné et crier “apéro!” puis passer ensuite un long moment à rire avec les enfants que de stresser en m’acharnant quatre heures à faire le ménage.

Et vous savez quoi? Les enfants sont bien plus heureux après l’un de ces fameux pique nique sur la table basse, qu’en me voyant survoltée devant une montage de repassage.

D’ailleurs je ne repasse pas. Jamais.

Alors je suis désolée, je ne vais pas vous parler planning ou organisation: car même si j’ai fait toutes ces listes, je ne les ai jamais vraiment tenues.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que ce qui prime c’est votre bonheur, celui de votre famille et que tout se passera toujours mieux avec du linge sale en retard et une grande dose de bonne humeur que de vivre dans une maison impeccable en étant crevée.

Je gère les urgences: les trucs à payer, les papiers à rendre pour l’école, et le fait que chaque enfant parte chaussé…pour le reste je fais comme je peux…

Parfois j’ai une dose d’énergie, je brique et range et puis parfois il y a les semaines folles au boulot et on fait “comme on peut”.

Au final, cela se passe mieux: avec mon amoureux on ne s’engeule plus parce que je suis insupportable à cause du stress accumulé: on fait les choses ensemble, car à deux c’est bien plus simple…

Il ne fait rien comme je l’aurais fait, il ne comprend pas les piles de t shirts et de pulls dans le placard, il mélange toutes les tailles de chaussettes, mais il me fait danser pendant que l’on plie le linge et vous savez quoi? Tout cela permet de relativiser.

Je suis désolée de n’avoir pu vous être utile côté organisation, j’aurais adoré pouvoir vous confier une formule secrète…Mais surtout n’oubliez pas de danser en rangeant les chaussettes.

Je vous embrasse

Elisa

photo pour le Kids Magazine que j’adore! Mais vous voyez dans la vraie vie je ne porte JAMAIS de chemise blanche…parceque c’est blanc et que cela se repasse!

 

38 Comments

  1. Mais tu as tellement raison … j’ai toujours privilégié les enfants même si j’ai souvent entendu que je ferais mieux de faire mon ménage que de dessiner avec eux mais quels souvenirs sont le plus importants : un fou rire avec ses enfants ou une maison rangée ?? Je ne repasse que très très rarement, le blanc j’hésite toujours à en porter, il y a toujours de la poussière sur les meubles hauts, le ménage de la chambre des ados se fait en groupe et en chantant Téléphone …

  2. Et bien on se ressemble Elisa!! Le lâcher prise domestique est ma philosophie 😉 Et ça me va super bien!! Aucune culpabilité ou mal-être.
    Je ne repasse jamais (sauf mariage), je cuisine pas mal le dimanche soir comme ça j’ai de l’avance pour la semaine et ça me permet d’être tranquillou en rentrant du boulot, si on est à la bourre c’est soirée pizza ou pâtes, les lits aussi ne sont presque jamais fait, le linge on gère comme on peut, Merci grand seigneur lave-vaisselle (j’y met tout! parfois même le lendemain), on fait le strict minimum pour que la maison reste vivable… Le soir, avec mon chéri, on boit un petit verre assis sur le plan de travail de la cuisine pendant que les enfants se lavent,on se parle, on rigole, parfois on s’engueule, mais on se réconcilie aussi 😉 C’est notre petit rituel de parents. Après c’est pour les enfants et une fois couchés c’est pour nous 😉 enfin ça doit être pareil chez tout le monde. Moi j’aime bien le quotidien, j’y suis heureuse.
    Bonne journée.

  3. Comme cela fait du bien à lire. J’ai souvent des accès de culpabilité devant ma maison ni rangée ni décorée et mes piles de linge à laver qui s’entassent. Mais je prends le temps d’aller au parc, de jouer aux playmobil, de faire de la peinture. Ce n’est pas toujours facile à faire de lâcher prise. J’ai surtout réalisé que depuis que je prends ce temps pour nous, la maison n’est pas plus en désordre qu’avant…de toute façon, ça a toujours été un grand bazar, j’ai des enfants qui retournent une maison en 10 minutes chrono.

  4. j’adore, et je fais de mon mieux pour danser au lieu de me prendre la tête!!!! et j’aime finalement mon bazar!!!
    le temps et mon chéri m’y ont aidé…..
    belle journée!!! à toutes les danseuses qui passeront ici, et à toi Elisa, merci pour ta vérité…..

  5. Un gros bisou à toutes les danseuses du quotidien ! Et envoyons parfois tout valser ! Ici aussi, préparations des repas de la semaine le dimanche. Les filles font leur lit le matin -aka rabattent la couette une fois la chambre aérée-, merci au lave-vaisselle, chéri s occupe du linge, courses en drive et au marché, et une maison sans trop de babiole à epousseter. Ouf !

  6. J’aime que la maison soit rangé alors dans ma tête ça l’est aussi.
    Avec la grossesse, je lâche prise, je fais tout au ralenti et j’ai même fait un stock de surgelés.
    Je préserve mon énergie pour l’essentiel.
    L’essentiel étant d’être dispo et suffisamment en forme en fin de journée avec les enfants.
    Ils oublieront la poussière, le bazar, mais pas nos parties de qui est ce.
    ps: le fer à repasser n’a pas été rebranché depuis la naissance de ma fille. Il y a quatre ans 1/2

  7. Ah cet équilibre du quotidien ; c’est exactement pareil ici !

    La table à repasser ne sort que pour les perles Hama. Côté ménage, on s’y met en famille avec de la bonne musique une fois par semaine et j’ai toujours un plat tout prêt au congélateur pour les soirs de flemme.

    Grâce aux échanges de maison, on fait plusieurs grands ménages par an ; je ne connais pas de meilleure motivation que la perspective des vacances pour s’y mettre joyeusement !

  8. Tu as tellement raison, et j’avoue être un peu moi aussi dans ce mood qui finalement fait tant de bien
    Belle journée
    Je t’embrasse fort

  9. Vive l’interdiction du repassage !! Mes copines qui me pleurent d’avance en pensant à leurs soirées repassage me rendent vraiment triste… mon mec se repasse chaque matin sa chemise avant d’aller bosser, et le reste, on plie tout bien et ça va ! (exit le lin et les robes en popeline de coton..)
    Le soir, on saute sur le lit en écoutant du rock, on fait des cabanes sous la table, on vit ! Je cuisine à fond le week-end pendant les siestes, pour avoir un peu d’avance la semaine.
    Et puis on s’est offert le luxe d’une femme de ménage, chaque mercredi soir on range la maison à fond avant qu’elle vienne, c’est un budget, mais qui nous a changé la vie, et a drastiquement diminué le stress et les engueulades 😉

  10. Salut Élisa,
    Je crois que tu viens aussi de révéler pourquoi ton blog est autant suivi : parce que les photos ne sont pas blanches immaculées, les enfants n’ont pas l’air sages comme des images, les billets ne sont pas des conseils pour mieux s’organiser à coups de bullet journal et de tas d’outils de la ménagère 2.0. Je vais même te confier un truc : je ne t’envie pas. Et pourtant je trouve ravie extraordinaire, mais lire ton blog ne génère pas ce sentiment de frustration que nous pouvons être nombreuses à ressentir à la lecture de certains autres blogs connus. Quand je lis et dieu créa, c’est pour ma dose de tourbillon. Ta vie est bien trop intense pour moi ! Mais j’adore la lire, j’aime tes récits de voyage (Venise avec des gosses, j’aurais pas pensé mais c’est le rêve de ma petite Charlotte alors maintenant que j’ai vu ton voyage je me dis excellent, on peut y aller avec les kids!), je suis accro aux “chère Élisa” et par dessus tout j’aime ce billet de Madame pas parfaite qui, manifestement, a du se prendre la tête avec son mec sur le ménage et le rangement et a su évoluer dans le bon sens… je suis sur ce chemin la avec mon homme aussi ! Bref MERCI Élisa pour cette folie et cette liberté là.

  11. Merci merci Élisa pour ce post qui tombe à point nommé. Jeune maman de mon quatrième enfant,je me demande souvent comment je vais faire pour tout gérer,la fatigue des nuits,les trois grands entre école et crèche,la maison,le linge ,être présente et bienveillante pour eux même quand ils me rendent folles et j’ai souvent pleuré ces deux derniers mois de ne pas y arriver alors que d’autres le font! En puis finalement te lire ce matin me fait un bien fou parce que tes mots arrivent au bon moment et qu’ils sonnent juste comme toujours pour moi. Alors simplement merci.

  12. Promis, je vais apprendre à danser et à faire danser mes 3 puces!!!!
    Bravo et merci d’être là 🙂

  13. Mais comme tu as raison…parfaitement raison! Ras le bol de s’emprisonner dans un rôle de la parfaite maman ménagère!!! La prochaine fois que je range mes chaussettes, je danserai…et surtout, j’arrêterai de râler quand je retrouverai les chaussettes de ma fille dans ma penderie et les miennes dans son armoire. Sourire, rire, c’est ce qui compte au final…Merci Elisa et tu veux un petit secret ? Je ne repasse jamais jamais jamais sauf les étiquettes à coller sur les vêtements de ma fille. Belle et douce journée!

  14. Merci Élisa, ça fait plaisir de se sentir moins seule dans la team #ménagealternatif !

  15. Merci! Ça fait du bien de lire ce billet.
    Lâcher prise en cours d’acquisition ici…. enfin on espère !!
    Je travaille pas mal à la maison donc le salon doit être rangé, ça c’est non négociable…!
    Ailleurs c’est le boxon, et on s’en fout!
    Et côté cuisine, comme vous, merci les pâtes et les soirées sushis!
    Voilà, mais malgré tout, on a toujours des moments “d’immersion ” totale ( et là c’est duuuuuur!), et d’autres où on se sent wondermum!
    Belle semaine, vous êtes rayonnantes toutes les 3

  16. Bonjour chère Elisa,
    merci pour ce message… Je suis un peu perdue en ce moment (changement d’école -oui je suis maitresse- et changement de niveau) j’ai une masse de travail hallucinante et j’accumule un retard qui me semble irrécupérable… Ceci me rend malade (je suis une toquée de l’organisation et de la planification, un peu maniaque aussi). Je n’arrive pas à lâcher prise, ça fait 2 semaines que je n’ai pas fait le ménage (horreur), j’ai 3 lessives de retard, du linge pas plié sur le lit… Et je n’ai pas encore d’enfants…
    Alors merci… merci d’être si honnête. Oui, on ne peut pas toujours tout gérer et c’est pour moi très difficile à encaisser. Mais voir qu’on est tous dans la même galère m’aide… Allez, haut les coeurs, personne n’est parfait !
    Des bisous.
    Amélie B.

  17. Surtout ne soyez pas désolée Elisa. Je crois en revanche que vous avez tort de croire que vous ne nous avez pas aidées, et que vous l’avez tout à fait trouvé, la formule secrète : “n’oubliez pas de danser en rangeant les chaussettes”! Mille mercis^^

  18. ça fait trop de bien d’entendre ça, et ça fait réver aussi ! merci

  19. Après des années de galère ménage et courses impeccables, j’ai tout envoyé valser. Dur d’apprendre la valse pour le mari au début mais comme toute danse, une fois qu’il a choppé le rythme, il l’a eu dans la peau mon organisation ! Et depuis on a aussi des enfants qui adorent danser et surtout qui aident avec beaucoup de facilité car maman n’est plus bornée !!!!

  20. C’est tellement vrai. La semaine derniere ça faisait 3semaines que je n’avais pas lavé la maison, un après midi alors que je m’étais dit “aller grand ménage” je pouvais pas car trop crevé alors j’ai rangé un peu… Et passé l’aspirateur seulement, j’ai pas fais les meubles, pas fais le linge, et j’ai vissé mes fesses dans la canapé en mode sieste! Ba c’est pas grave car en rentrant mon 12ans était content de retrouver une belle maman en forme pour l’emmener au resto!!!

  21. Et bien moi, je suis admirative parce que lâcher prise, je ne sais pas ce que c’est. Je culpabilise de faire manger du jambon et des chips à mes enfants parce que je n’ai pas eu le temps de préparer un bon dîner en rentrant du boulot, après avoir géré les devoirs, les douches, les copies à corriger, les cours à préparer et tous les imprévus. Je culpabilise de ne pas avoir une maison briquée comme il se doit. Bref, je culpabilise de ne pas être parfaite et je ne sais pas comment vous faites, toutes, pour relativiser…mais j’aimerais votre formule magique.

  22. Merci pour cet article déculpabilisant. Dur de garder l’équilibre entre une maison qu’on aimerait aussi rangée et stylée que ces magazines sur papier glacé, le temps qu’on veut passer avec les enfants, les petits plats a preparer parce que c’est quand meme meilleur, et la fatigue a gerer… Je t’embrasse, prend bien soin de toi

  23. Et tu as finalement tellement raison… je suis sur ce chemin mais pas encore au point de danser en rangeant les chaussettes ! Je penserais à toi la prochaine fois !

    Belle journée

    Virginie

  24. Haha ! Que je me retrouve dans tes mots ! Mais je crois que je vais qd meme crier plus souvent apéro en rentrant ! Vivement ce soir ! 😉
    Très belle journée à toi douce Elisa !

  25. Tu as tellement raison Elisa, le lâcher prise c’est important. Encore faut il y arriver 😉
    Bonne journée

  26. Parfaitement !
    ne jamais repasser, idem ! On partage toutes les corvées ou on les fait ensemble . A lui le linge, à moi la cuisine, et parfois on échange suivant les envies; on va au marché ensemble; le ménage … on verra plus tard (lui, il brique la salle de bain et les wc, moi, la plaque de gaz ), et les enfants participent un peu (quand même) … Lâcher prise et danser (en rangeant les chaussettes ou pas), c’est l’essentiel ! Bonne journée Elisa , sur un air de swing, of course.

  27. Très bel article, très vrai, loin de cette culture destructrice de la performance ou de l’image fantasmée de “la famille parfaite” où tout le monde est beau et tout géré parfaitement.
    Une belle image de la réalité de ce que les parents font : de leur mieux, en faisant passer leurs enfants d’abord.

    Très beau témoignage – je repasserai avec plaisir
    Un papa

  28. Ah ah c’est pareil chez moi ! Un bordel organisé hihi jamais a l’heure sur le linge les papiers tout ça chaque matin cest la course aux chaussettes lol.
    Ms je m’en fiche je me suis toujours dit que quand ma maison sera rangée et impeccable mes enfants n’y seront plus et la je regretterai mon bordel
    Bisous à toutes !

  29. Pour quelqu un qui ne repasse pas, tu as beaucoup de chance que les liquettes blanches sur la photo sortent de la machine à laver aussi bien lissées

    • Il suffisait de lire jusqu’au bout de l’article: “photo pour le Kids Magazine que j’adore! Mais vous voyez dans la vraie vie je ne porte JAMAIS de chemise blanche…parceque c’est blanc et que cela se repasse!”

  30. Quelle poésie dans ta vie !
    Quelle générosité de nous la partager !
    Comme beaucoup d’entre vous j’essaie aussi de lâcher prise. J’ai pris quelques bonnes résolutions pour arrêter de culpabiliser, d’être frustrée, de m’énerver : on se partage les tâches et je fais entrer les rdv pour les enfants, les inscriptions et le suivi des activités, la prépa des vacances, l’organisation des anniversaires, le tri des habits… dans le partage !! Et quand une tâche lui est dédiée, je ne repasse pas derrière ni même la vérifie ! C’est lui qui habille nos garçons le matin. Avant, je pestais intérieurement
    car ça n’allait pas du tout ensemble. Finalement, je m’en fous. OK c’est pas Instagramable mais au moins, j’ai dix minutes pour me maquiller le matin et eux rigoleront bien quand ils verront les photos plus tard !! Et puis désormais, ce qui me soule, je ne le fais pas. Le repassage : jamais, les vitres : quand j’ai le temps… J’ai arrêté de lire les blogs “femmes parfaites mais qui affirment le contraire”. J’ai arrêté de culpabiliser pour les pâtes, les lits pas faits, les journées pyjama, les diners apéros (puisqu’ on y met des crudités ), les après midi à les regarder jouer un thé à la main au lieu de ranger ma maison, de regarder les maternelles un matin de rtt au lieu d’aller faire les courses… La vie peut être courte , pour eux comme pour nous, alors je ne transige pas sur les valeurs à leur inculquer mais le ménage et l’organisation parfaite passent loin loin derrière la douceur et la joie de vivre !

Submit a comment