Je fais comme je peux

In Humeurs

F92A7857 F92A7861 (1)

Je viens ici depuis dix ans. Il y a eu ici nombre de changements, probablement autant que dans ma vie.

Et dieu que cette vie a été riche et intense ces dernières années.

Ce blog est le reflet de mes instants du quotidien, il m’accompagne et évolue avec moi.

Il ne peut être figé.

J’y suis parfois extrêmement active, parfois un peu moins.

Mais j’y suis toujours, presque tous les jours depuis dix ans.

A côté, il y a ma vie la “vraie”, mes enfants, mon compagnon, mes amis, mon emploi.

Il y a mes joies, mais aussi mes soucis.

Ces derniers temps, j’ai été débordée: de travail, de mouvements de vie.

Alors je n’ai plus posté que nos voyages, ces moments off, justement libérés du quotidien.

J’ai posté quand j’en avais l’occasion, l’envie et le courage.

J’ai aussi posté ce que je préfère en ce moment: ces évasions.

J’ai la chance de pouvoir voyager plus que la moyenne, étant employée par certains organismes de voyage pour lesquels je rédige des contenus, qui n’ont rien à voir avec ce que vous lisez ici.

Je ne boude pas cette chance, elle est le résultat d’un travail que j’accomplis mais aussi l’opportunité de réaliser ce rêve d’emmener mes enfants partout.

Ce que je ne pourrais faire autrement.

J’ai regretté ce manque de temps, mais j’ai choisi de ne pas m’imposer non plus une présence ici, au détriment de ma vie de famille.

Vos commentaires ont été forts de soutien et d’encouragement et les visites sur cette page de plus en plus nombreuses.

Parfois, lorsque je réalise combien nous sommes ici, chaque jour, je me dis que c’est fou!

Je vous en remercie.

J’ai toutefois reçu quelques messages me réclamant: des recettes, des diy, certaines anciennes rubriques.

Ne vous inquiétez pas tout reviendra, peut être différemment, juste en adéquation avec mon moment…Je retrouve peu à peu un rythme normal.

Je vais pouvoir moins travailler et m’adonner d’avantage à ce que j’aime faire…

J’ai la chance d’être pratiquement épargnée par les commentaires négatifs, mais j’en reçois parfois: l’un plutôt virulent a critiqué mon rythme intense et le fait que je ne m’attelais plus à mes anciennes rubriques, que je ne me ressemblais plus.

Sachez juste, que je ne travaille pas autant par plaisir mais par nécessité, mon compagnon ayant retrouvé une activité salariée, je vais pouvoir lever le pied, à mon grand soulagement.

Je suis une mère mais surtout une femme, comme les autres, bourrées de défauts, d’ambivalences, de contradictions.

Je fais des choses bien, d’autres mal.

J’écris des articles qui vont vous plaire, d’autres dans lesquels vous ne vous retrouverez pas.

Je ne m’égare pas, je suis juste moi, en mouvance perpétuelle, en accord aussi avec tout ce qui m’entoure dans ma vie personnelle.

Je fais juste, finalement, comme je peux et c’est déjà pas mal non?

Allez promis, je remonte vite mes manches pour des recettes à nouveau!

Je vous embrasse

Elisa

55 Comments

  1. Mais de quel droit peut-on juger l’espace de liberté que tu as créé ici ? Ton blog est un lieu de partage, construit avec beaucoup d’amour et de patience. Ce n’est heureusement pas un magazine où on se devrait d’alimenter des rubriques. Un blog est tout le contraire, c’est le reflet de la vie, tout simplement !

    Alors oui, ce n’est forcément qu’un prisme qui donne une vision déformée de la réalité, mais j’aime ce que tu choisis de partager. Tout fait sens et respire la bienveillance.

    Je travaillais ce soir sur un article pour mon blog et me disais qu’on ne réalise souvent pas le travail qu’il y a derrière un article. Dans le cas d’un DIY, ce sont souvent des heures passées à peaufiner idée, texte et photos. C’est une passion qui prend du temps, souvent au détriment d’autres choses de la vie. Mais c’est aussi un joli carnet de bord et un moteur pour avancer, en totale liberté.

    Alors longue vie à Et Dieu Créa, et surtout prend le temps de faire les choses exactement comme bon te semble, et toujours avec plaisir. On est si bien chez toi !

  2. Oh oui, c’est déjà pas mal, et même mieux que ça 😉 Merci d’être là, tout simplement.
    Et bravo à ton compagnon pour ce nouveau boulot, un nouveau souffle apporté à la famille, c’est top!
    Bises,

  3. Ici c’est TON journal Elisa et on aime tout ce que tu y écris.
    à ceux à qui ça ne plait pas : qu’ils écrivent leur propre journal de vie.

    c’est tout à fait normal de parfois avoir moins le temps, moins l’envie, nous sommes exactement comme toi.
    Ne t’excuse pas,
    de toute façon ce que je préfère lire ici ce sont tes voyages, tes tranches de vie et les “chère Elisa” :-)

    ps : félicitation pour ton amoureux

  4. Il faut toujours prendre son temps avec les choses que l’on aime pour que celles-ci restent un plaisir. Je me suis faite la remarque il n’y a pas longtemps moi aussi pour mon blog, j’ai dû ralentir un peu pour pouvoir faire le point et continuer par plaisir et non par obligation.
    Alors prends ton temps et fais comme tu peux :-)

  5. Ne changez rien Elisa!!
    Bravo pour l’emploi de votre amoureux, j’imagine sa joie (quand mon chéri était au chômage, je rentrais le soir et il gémissait en me disant qu’il avait un “chômite” et qu’il n’en pouvait plus. L’horreur pour lui, et pour nous du coup!!).
    Votre blog est vraiment très chouette à regarder, à lire, je l’adore.

  6. Moi c’est justement ce que j’aime chez toi Elisa…ce changement, cette évolution permanente…que tout ne soit pas figé…et si cela ne plait pas, libre à nous de ne pas te lire.
    Le manque crée l’envie justement…et ce que tu n’as pas eu le temps de faire ces derniers temps reviendra ou pas, peu importe…ce qui compte à mes yeux c’est de toujours croire à ta sincérité.
    Et ça, je n’en doute pas.
    Et pour ne rien te cacher, cela me rassure plutôt que tu ne puisses tout gérer de front…que tu ne puisses chaque jour continuer à nous transmettre des recettes et des photos parfaites!!
    non parce que franchement, cela me déprimerait totalement d’être aussi nulle à côté de toi!!!
    Continue à faire comme tu peux…et surtout à faire comme tu aimes…
    Belle journée Elisa

  7. Personne n’a à te dicter ta conduite Elisa. Si ce que tu postes ne leur plait pas qu’ils aillent voir ailleurs et c’est tout. Tu es une femme vraie et tu as une vie, comme nous toutes. Vie-là comme bon te semble! <3

  8. Mais oui, je ne comment que rarement mais cette fois je dis oui, ce blog est un espace qui t’appartient, il te ressemble et je dis oui pour faire comme tu peux, c’est déjà beaucoup !

  9. C’est très joli ce que tu nous dit là.
    C’est normal qu’un blog change, car on change toutes, plus ou moins. Mais avec les années, les envies et les priorités évoluent… et c’est tant mieux!

  10. Toujours au TOP Elisa 😉 C’est toujours un plaisir de venir ici 😉
    Merciiiiiii

  11. Sans commentaire pour ces commentaires que tu as reçus … J’ai mis beaucoup de temps à apprendre à ne tenir compte que des remarques – positives ou négatives – qui font avancer et à laisser tomber les autres. Mais quelle libération !!! Ta vie, tes choix ou ton blog ne conviennent pas à tout le monde ?? et bien qu’ils passent leur chemin, tout simplement. J’ai souvent l’impression que nos vies de femme consistent à faire tourner des assiettes japonaises au bout de leur bâton. Parfois, c’est fluide, parfois l’une d’entre elles tombent. Néanmoins, si je me peux me dire que j’ai fait au mieux de ce que je pouvais et bien c’est suffisant pour moi. Plein de bisous et merci pour tout.

  12. il s’agit de TON espace sur lequel de TU choisis de livrer certaines choses et pas d’autres…!
    et pour ceux à qui cela ne plait pas, bon vent !!!

  13. Je trouve normal et sain que ton blog évolue, à l’image de toi-même qui est en constante évolution, comme nous tous.
    J’ai toujours beaucoup de plaisir à te lire, quelles que soient les rubriques. Et j’apprécie particulièrement tes récits de voyage avec tes enfants. Bravo pour partager avec eux cette ouverture au monde !

  14. Merci pour ces mots. J’ai aussi été tentée parfois de réclamer l’ancien blog et son côté “trucs et astuces beaux et inspirants pour mamans débordées”, mais quand je me lasse d’un blog, d’un site, d’un magazine, je préfère ne plus le lire qu’être blessante envers la personne qui le rédige. Et voilà, je suis encore là ! C’est donc que cet espace est très apprécié !
    C’est chouette de nous livrer cet “envers du décor” et rassurant que nous dises ces mots “je fais comme je peux”, parce qu’on peut vite tomber dans la jalousie, et finalement, on est toutes pareilles, on fait comme on peut !
    😉

  15. Tu es juste toi et c’est parfait ainsi, et il faut rappeler aux personnes mal intentionnées de ne pas oublier que tu ne nous doit rien.
    j’aime ton univers pas si éloigné du mien (peut-être un peu + trendy si on considère que tu vis à la Capitale et moi dans un petit village :-))
    des bises,

  16. Chère Elisa,

    Ton blog a évolué et j’apprécie cela beaucoup. L’originalité de proposer de nouvelles rubriques . Et tes escapades, d’abord insolites, puis à l’étranger avec les enfants sont agréables à lire. J’adore la qualité de tes photos (parfois en overdose) et la sensibilité de tes textes. Pour moi, il est tout à fait normal que tu sois récompensée en retour par des voyages, car ton blog est un vrai travail qui te prend du temps. J’avoue que parfois, je m’inquiète pour toi, quand tu as un rythme intense et que tu tiens à jour malgré tout ton blog. Sache qu’avec moins de post, je te suivrai toujours autant.
    Concernant le portage de Mia pour les vacances, j’ai loué un manduca pour mon fils de 18 mois, parfait en randonnée. Je te conseille de te rapprocher d’une association de portage en écharpe qui propose une location de grand choix de portage: tu pourras essayer avec Mia et louer celle qui te convient.

  17. Bonjour Elisa,
    Rien ne m’énerve le plus lorsque je vois des blogueuses que je suis depuis des années devoir se justifier auprès de certaines lectrices de leurs absences régulières ou de l’évolution de leurs blogs au fils des années. J’aimais par exemple bcp vos recettes, surtout les formules express pour mamans pressées ms je comprends aussi votre besoin de vous renouveler. Je suis même admirative de toutes les rubriques que vous avez créées depuis toutes ces années, et j imagine le temps de réflexion que cela vous demande alors que votre vie, familiale et professionnelle, est déjà très riche. Il y a une telle diversité ds les sujets abordés… et je dois même vous avouer qu’à un moment difficile de ma vie, vos articles sur la résilience m’ont aidé à relever la tête et à me concentrer sur les petits bonheurs du quotidien. Alors oui on vous a vu évoluer, comme nous évoluons nous mêmes ds nos vies, et surtout on vous a vu vous épanouir en surmontant tout un tas d’épreuves (du moins celles que vous avez voulu rendre publiques). Pour la première fois Elisa, je vous dit MERCI pour tout ça. Si un jour je ne suis plus en accord avec le contenu de votre blog, je partirai sur la pointe des pieds… ms en attendant je prends ce qui m intéresse de ces petits moments de vie que vous acceptez de partager et qui m’inspirent pour tout un tas de raisons !!

  18. Chère Elisa, de lire que tu reçois ce genre de commentaires ne devrait pas surprendre, pourtant ça me peine un peu. Je suis surement vieux-jeu (vive la quarantaine!) mais je ne m’habitue pas au fait que des gens qu’on ne connaît même pas pensent qu’ils ont le droit de dire aux autres comment ils doivent vivre leur vie, du moment qu’on est sur un réseau social. Oui, il y a plus de voyages qu’autres choses sur ton blog ces derniers temps, et alors? On aime, on suit. On aime moins? On suit moins. Tu partages ce dont tu as envie, ce que tu peux, ce que tu veux et il existe cette chose magnifique qui s’appelle libre arbitre et qui permet à chacun de faire clic ailleurs s’il préfère. Ne t’excuse surtout donc de rien. Tu fais comme tu peux, et c’est très bien ainsi.
    Belle journée à toutes et à tous!

  19. Mais c’est fou que vous receviez des commentaires de cette sorte! Ce blog est votre et vous en faites ce que vous voulez, que vous postiez tous les jours, ou une fois par semaine. Pour ma part, j’aimais avant, j’aime maintenant. Si un article me plait moins, je ne vais pas pour autant vous en vouloir! Et puis quelque soit le sujet, les photos sont toujours aussi belles, et rien que pour çà, je suis accro! 😉 Continuez à faire ce qu’il vous plait…et même si çà déplaît à certains! vous savez c’ qu’on dit…

  20. Tu fais ce que tu peux certes mais surtout tu fais ce que tu veux! Diantre, flûte, zut, crotte, saperlipopette!
    Des baisers

  21. Elisa vous nous gatez tellement
    Merci beaucoup
    Chaque personne a ses limites ! et vous nous donnez deja beaucoup.
    donc pensez a vous c’est un tres bon choix.
    Bravo

  22. Bonjour Elisa,
    Je me permets de répondre à ta question concernant un porte bébé adapté pour Mia. Lors de notre voyage à la Réunion, j’ai porté ma fille dans un Tula. Il est très confortable, plus que l’Ergo que j’ai eu l’occasion de tester plus tard. Et surtout, si tu n’es pas très grande, le Tula se règle facilement et s’adapte mieux aux petits gabarits.
    Bon voyage !

  23. Bonsoir Elisa,
    Jeune maman d’une jolie de 17 mois, je souhaitais de remercier.
    Merci d’exister et nous offrir ces lignes, ces photos…une douce évasion….qui me font dire que oui voyager avec un bébé c’est possible…de se dire que tout est possible….
    Bonne et douce soirée

  24. Mais Heureusement que vous faites ce que vous, voulez de votre blog enfin c’est votre Espace Perso et vous partager déjà tellement de belle chose..!!.Et vos photos sont toujours aussi sublime..!!.
    Passez une belle soirée ..

  25. Avoir des idées fixes, cela empêche d’avancer!
    Merci de nous donner à lire, à voir, à contempler, à penser, à partager.
    Reste ce que tu es, une femme libre, une belle personne et une mère-veilleuse. Belle soirée.

  26. Et moi, je suis toujours heureuse de ce blog si sincère. Je rêve devant les escapades, je me nourrie de bienveillance pour transmettre à mon tour ces valeurs de tolérance et d’ouverture à mes enfants, je me projette dans la quarantaine qui arrivera bientôt.
    Continue à partager ce qui te semble important, toutes ces petites miettes qui font du bon pain…

  27. On se doute bien que c’est un choix délibéré de sélectionner le joli, d’en faire un carnet de bord, une philosophie de vie aussi.
    C’est nourrissant, frais et inspirant.
    On se doute bien qu’il y a chez toi aussi, le linge sale , le salon sans dessus dessous, parfois même à côté de la jolie photo. Et alors?!

  28. Toujours un vrai plaisir en vous lisant. On fait comme un peu et ce tres bien comme ca!!! Merci Elisa!!!

  29. Tu es ici chez toi, fais comme il te plaira ! Et libre aux mécontents d’aller voir ailleurs…
    Tant mieux pour toi et ta vie de famille si tu peux lever un peu le pied.
    Plein de bisous affectueux !

  30. Tu n’as pas à t’excuser ni à te justifier. L’erreur commune que l’on fait souvent à trop tout avoir si facilement, à commander exactement ce que l’on veut manger chez soi, pouvoir se faire livrer dans le quart d’heure qui nous convient, à trop devoir tout choisir et sélectionner, c’est doubler qu’un blog, en plus personnel comme le tien, n’est pas un outil commercial. Tu n’es pas là pour vendre du contenu personnalisé qui plaise à chacun mais tu livres ta patte, ton ADN, toute ta personnalité véritablement à coeur ouvert et c’est assez magique, que l’on aime ou non, que l’on s’y retrouve et se reconnaisse ou non. Je t’admire pour beaucoup de raisons. Et te remercie pour tout le travail que tu fournis.

    T’embrasse.

  31. Je trouve ça assez dingue que des personnes aient pu émettre des jugements en fait ! C’est pas mal culotté tout de même! J’aime le “on fait comme on peut” ne change rien je t’embrasse tiens

  32. Juste un mot chère Elisa MERCI pour tout, votre présence ici vos encouragements mais surtout pour votre bienveillance et votre altruisme.
    Merci d’être ce joli lien et tendre lien entre nous toutes

  33. Elisa, on t’aime comme tu es. On aime ton blog, même s’il est évolue au fil du temps.
    Elisa, je t’admire, je me dis souvent, mais comment fait-elle? Elle travaille énormément, voyage et arrive à prendre le temps d’écrire sur son blog.
    Tu as bien le droit de t’absenter de ton blog, et surtout de faire comme tu veux. Je ne comprends pas les gens qui écrivent aux bloggers pour critiquer ce qui y est fait. Autant qu’ils passent leur chemin et se tourne vers des choses qu’ils aiment plutôt que de perdre du temps à critiquer juste pour faire mal, juste par jalousie.
    Belle fin de semaine.

  34. C’est un plaisir de vous lire chaque fois, et continuez à votre rythme c’est ce qu’on aime! C’est parce que vos articles sont généreux et fait par plaisir qu’on les aime! Belles bises!

  35. Je n’en reviens pas que des gens puissent se permettre ce genre de réflexion, par e-mail en plus c’est bien facile! Mais il y a des gens qui ne sont pas foncièrement mauvais, mais qui ne savent pas voir le positif (finalement je ne vois pas ce qu’ils font là d’ailleurs…). C’est bien dommage… Mais ça s’apprends!

    Tu donnes déjà tellement Elisa. Moi j’aime ce que je trouve quand je viens ici, je “prends” et ça me fait du bien (Je serais bien sûr triste si un jour tu décidais de ne plus publier) j’aime justement que les choses ne soient pas figées, que le blog évolue avec toi et ta vie.
    Je te souhaite surtout du repos, et ne te pose pas trop de question, il y aura toujours des médisants et des jaloux.
    bisous

  36. C’est parce que tu es sincère et que tu es toi que j’aime te lire…

    Merci à toi

  37. Merci de rester telle que tu es
    Merci de ne pas être une superwoman
    Merci de vivre ta vie tel que tu l’entends
    Merci d’être un être humain comme nous

  38. Quand je viens ici, je ne m’attends à rien, ou plutôt si, je m’attends à ma bouffée d’air frais, à ce que vous m’ameniez ailleurs. Et vous y parvenez toujours, en nous racontant un beau voyage, en nous noyant dans les yeux de Lou ou en découvrant des recettes d’ailleurs. Merci pour tout ça et vive vous !

  39. Cela fait longtemps maintenant que je te suis, et je réalise en lisant ce post que j’ai suivi les changements du blog sans vraiment m’en rendre compte, justement parce que, tout comme Emma, je viens ici sans me poser de questions juste pour te suivre dans tes aventures quotidiennes…et Dieu qu’elles sont belles ! Merci.

  40. Elisa, continue à ton rythme et surtout continue de nous enchanter avec tes mots si justes et tes éclats de vie si sincères.
    Merci d’embellir un petit peu chaque jour nos petits moments de vie

  41. Ne change pas, Elisa, et continue d’embellir les petits riens de nos quotidiens au rythme auquel va le tien!
    Comme beaucoup, beaucoup d’autres ici, j’aime les variations de tes posts, les reflets de tes journées effrénées… Nos vies changent, c’est ce qui est beau! Merci!

  42. Personnellement vous m’épatez ! Un boulot, 3 enfants, un blog et sans doute pleins d’autres choses …j’aime vous lire justement pour votre diversité. Il est tout à fait normal d’évoluer, ne changez pas. Vous arriver à nous conter de belles histoires, de beaux voyages, je vous lis pendant ma pose déjeuner et je m’évade, et je vous en remercie. C’est parfait ! Continuez longtemps Elisa. Bises.

  43. Et bien moi je me sens super bien ici, je ne te suis pas depuis des années mais je suis fidèle depuis le premier jour où je t’ai lue, j’aime ta sincérité, ta spontanéité, tes jolis mots, ta bienveillance… et bien sûr tes sublimes photos, tes instants de vie et toutes ces jolies choses que tu partages avec nous, alors j’ai envie de te dire que tu en fais déjà tellement, des DIY et des recettes de cuisine il y en a partout sur d’autres blogs mais la douceur qui règne ici est unique <3

  44. Bonjour Elisa, je ne commente jamais tes posts que je lis pourtant régulièrement depuis quelques années maintenant. Mais là je ne peux pas me taire ! Bon sang de bois, c’est ton blog et tu en fais bien ce que tu en veux ! tu n’as pas à te justifier de faire plus ceci ou moins cela. Tu ne nous dois rien et si nous ne nous retrouvons plus dans ce que tu écris et bien libre à nous de partir. Tu es libre et nous aussi. Ton blog évolue effectivement et c’est heureux. Il est comme ta vie, comme toi. Moi je l’aime et je le prends comme il est, comme il vient et c’est très bien comme ça. J’adore que tu nous emmènes en voyage avec tes enfants, et j’adore que tu rentres à la maison faire des tartes. J’adore tes photos. J’adore que tu partages tout ça gentiment avec nous. Bref ne change rien.

  45. Rien à dire d’autre que “enjoy your life” et continue de partager le plus beau côté de celle ci.
    Bise

  46. Je suis surprise de lire ces mots qui laissent penser que tes lectrices ont pu se permettre de te faire des reproches. Perso, si je viens ici de temps à autres c’est pour m’évader, rêver, réaliser ou me dire que c’est possible en te lisant ou en “nous” lisant.

  47. C’est là que je vois que j’ai vécu en parallèle durant 10 jours à cause de cette fichue gastro… J’ai loupé pas mal de tes articles et aussi ces nouvelles ! C’est génial pour Denis ! et pour toi aussi de fait ! je suis si contente !
    Je t’embrasse bien fort à très vite !

  48. Bonjour Elisa,
    Il faut parfois savoir faire preuve d’égoïsme, tu es ici pour toi et ceux à qui cela ne plait pas n’ont qu’à passer leur chemin !
    Ton blog est beau et inspirant, j’y puise des idées sorties, cuisine et joie de vivre.
    Jamais je ne me permettrais de te critiquer alors que je ne te connais qu’à travers ce reflet que tu as la bonté d’exposer et partager.
    Protège-toi, on s’en fiche des râleurs. Bisous

Submit a comment