Haarlem, la vie douce

In Ailleurs, Enfants

De cette journée à  Haarlem, petit Amsterdam, je garderai le souvenir d’une vie douce et idéale pour les familles.

Je suis à chaque fois surprise, de constater à quel point la vie et le rythme peuvent être différents ailleurs, et c’est cette fois ci encore plus marquant.

Ma copine Annabelle, qui nous a si gentiment reçus et fait découvrir les alentours, en parle parfaitement.

Au Pays Bas, le rythme de travail est d’avantage axé sur celui du respect et du bien être de la famille.

On privilégie le télétravail et les temps partiels, et ce, même à des postes de cadres supérieurs.

Les gens ne travaillent pas moins, mais différemment, et les pères accordent autant de temps à leur famille que les mères.

Ainsi dans une famille, les deux parents s’arrangent avec leur emploi du temps, afin que les enfants ne soient pas gardés plus de trois jours par semaine à la crèche.

.
F92A3198 F92A3204 F92A3207 F92A3209 F92A3210 F92A3217 F92A3219 F92A3225 F92A3229 F92A3230 F92A3232 F92A3241 F92A3245 F92A3248 F92A3250 F92A3252 F92A3255 F92A3256 F92A3261 F92A3265 F92A3270 F92A3277 F92A3280 F92A3281 F92A3282 F92A3286 F92A3288 F92A3290 F92A3292 F92A3297 F92A3299 F92A3303 F92A3307 F92A3311 F92A3315 F92A3318 F92A3319 F92A3348 F92A3353 F92A3355 F92A3365 F92A3367 F92A3373 F92A3376 F92A3379.

De la même manière, les journées se terminent plus tôt et chacun se retrouve pour dîner vers 18h….

Tout cela me laissant bien songeuse, alors que je ne suis jamais chez moi avant 20h le soir.

Alors, bien entendu, le climat est un peu plus extrême et le fromage n’est pas aussi bon qu’en France (ceci est une plaisanterie pour qui se reconnaîtra).

Mais, après avoir découvert ces endroits multiples où les enfants sont accueillis à bras ouverts, où personne ne sera gêné par le bruit ou les jeux de ces derniers. Après avoir découvert le rythme à vélo, les enfants seuls à trottinette dans la rue car ce n’est pas dangereux, la si grande courtoisie et le calme ambiant…

Je me dis que j’amènerais bien un peu d’Amsterdam et de Haarlem dans mon beau Paris.

Ce serait si bon que les employeurs en France, perçoivent l’intérêt du télé travail et des horaires aménagés!

Si bon que l’on ne s’excuse plus en arrivant quelque part avec trois enfants, si bon que l’on ne passe plus son temps à dire “chut!” ou “ne bouge pas!” de peur de gêner.

Un bisou particulier pour tous les parents français et leur rythme un peu fou.

Je vous embrasse 

Elisa

37 Comments

  1. Comme j’adhère à tes mots Elisa; je suis belge, et après être descendue dans le sud de la France pour rejoindre mon chéri, je me demande souvent si je ne ferais pas le chemin inverse pour aller m’installer aux Pays-Bas. Chaque échange de maison là-bas me confirme à quel point la vie de famille y est douce, et Haarlem est sans conteste ma ville préférée. Si proche d’Amsterdam et tellement calme. Quand je parle de ce désir à des copains, on me regarde un peu comme une folle; la jolie maison avec piscine dans le sud de la France n’est-elle pas un rêve qu’on est nombreux à partager ?

    Lundi, en revenant de Thaïlande, j’ai fait une escale à l’aéroport d’Amsterdam; même là, tout est parfaitement conçu pour qu’on s’y sente bien et Schiphol dispose même d’un musée et bibliothèque publique; n’est-ce pas un rêve quand on attend son avion ?

    Bref, j’y retournerai volontiers en échangeant ma maison.

  2. La vie nordique fait rêver, même au niveau éducatif ! Nous avons beaucoup à apprendre d’eux, et j’ai l’impression que nous sommes de plus en plus de cet avis alors qui sait, les choses finiront peut être par bouger ?

  3. J’avais regretté de ne pas pousser la route jusqu’à haarlem, avec tes images je regrette d’autant plus. Au Danemark j’ai trouvé que cet interet pour la vie de famille etait encore plus présent..

  4. C’est ce que je me dis à chaque fois que nous allons explorer un petit bout de Pays-Bas … et nous y allons de plus en plus souvent . un sentiment de sérénité et d’apaisement… Ma dernière rêve d’y vivre, mon aînée s’y installe quelques mois l’année prochaine, à Maastricht que nous avons exploré la semaine dernière – très agréable, c’est vivant, joyeux et tranquille. Pédaler en ville, à la campagne sans jamais se sentir en danger, même sur les routes partagées avec les voitures, j’adore. Fin août, nous avons vécu comme des robinsons près d’Utrecht, des vacances qui ressemblaient aux sensations de liberté et de douceur de mes vacances enfant . Et effectivement , ce rapport au temps bien différent du nôtre.

  5. J’ai découvert avec plaisir ce rythme le meme week end que votre famille!!! A peine posé le pied a Haarlem que je voulai deja une maison la bas, une de ces maisons petites collés aux autres, avec ces enfants qui joue autour! Mais changer de vie et de pays est difficile!

  6. Tes photos sont superbes, j’adore l’ambiance qui s’en dégage ! Et je te trouve super jolie aussi, si je peux me permettre le compliment (:.

    Je suis plutôt du genre à vouloir vivre dans le sud (non, en fait : je suis carrément obsédée par le sud !) mais j’avoue que la vie aux Pays-Bas comme tu la décris a l’air très belle, sans compter l’architecture que j’adore… Y’a juste la langue que j’ai beaucoup de mal à supporter (oups).

  7. Olala mais je valide à 2000% tes mots….. En france quand tu pars à 17h pour chercher ton enfant à la crèche, on te dit bonne après midi. : (
    Et j’ai réalisé, il n’y a pas si longtemps, que les super puéricultrice de la crèche ont passé plus de temps avec mon fils que moi depuis sa naissance… tristesse…. Mais il faut bien aller travailler.

  8. Je suis allée à Boston en octobre et j’ai été frappée par la courtoisie des gens alors que c’est une grande ville. Je m’attendais à une ambiance comme Paris et finalement il n’en était rien. Les gens laissent descendre du métro avant de monter, s’il voit une personne avec un enfant ils laissent passer et laissent parfois leur place, les restaurateurs et les serveurs sont aimables et ont toujours de quoi occuper les enfants etc. Une semaine dans cette ambiance nous a fait beaucoup de bien et je me dis que les Français ont beaucoup d’efforts à faire sur le respect de l’autre et la politesse!

  9. Tes photos sont magnifiques !
    Nous avons tellement à apprendre ici en France.
    Nous devrions plus regarder ce qui marche ailleurs, notamment dans les pays Nordiques, pour remonter la France.

  10. Je suis tellement d’accord ! Ce rythme paraît idéal et met la famille au centre de la vie. En France, le présentéisme est encore trop ancré dans les mentalités. L’investissement ne se mesure au nombres d’heures passées au bureau après 18 heures et les femmes font souvent le sacrifice d’une partie de leur carrière dès lors qu’elle ont des enfants.

    A la maison,, c’et mon mari qui est plus présent, pour l’instant. Et ce choix est incompris de notre entourage, d’autant qu’il gagne mieux sa vie que moi. Un père qui s’occupe de son enfant, ce n’est pas très viril ! quelle bêtise !

  11. C’est une question à travailler. Je vis à Sitges dans la région de Barcelone et les horaires sont encore plus incensés. La conciliation travail/famille est vraiment très en retard. Je ne me lance pas dans l’explication se serait trop long. Belle journée.

  12. C’est fou ce contraste. On en souffre tellement en France … on va peut être finir par les envahir :)

  13. Je ne suis pas maman, mais je trouve vraiment que de manière générale, on laisse plus de place à l’humanité là bas. Comme si faire du bruit pour vivre n’était que positif pour la communauté toute entière.
    Je ne pense pas cependant que notre France actuelle soit prête à accueillir un peu de ce mode de vie, ça a l’air tellement ancré dans leur culture que je ne vois pas comment on pourrait apporter ça ici !
    Alors doucement, je songe à déménager, dans ce pays avec un climat moins clément, mais aux maisons plus conviviales, et qui laisse de l’air à la vie personnelle.
    J’adore vraiment ton blog, moi, la fille qui ne voulait pas de bébés. Au delà du fait que tu es maman, tu es avant tout une femme, belle et forte, et qui donne un sentiment très apaisant. Je te lis un peu comme une fiction, d’une vie aux jolies photos, mais qui vit parmi les vivants parisiens.
    Et ça, la douceur, on en a tous besoin!
    Merci pour ce partage quotidien de dents de devant tombées, de bouclettes folles, et des tes yeux azur plein d’histoires. :-*

  14. Tes photos donnent envie d’y repartir ! C’est un pays que j’aime beaucoup meme si j’y suis peu allée, souvent pour le travail visiter mes collègues! J’ai envié leur qualité de vie, sans le stress des grandes villes comme en région parisienne. J’y aime l’architecture, la douceur!
    J’y vivrais volontiers !

  15. Parfois je rêve de déménager, et pourtant j’adore mon pays …

  16. Nous adorons Haarlem, à chaque fois j’en ramène une tranche d’inspiration (ah ces café avec des plaids pour boire un thé dehors l’hiver!) et la prochaine fois, nous irons en famille!

  17. Il y a tellement d’endroits dans le monde où c’est le cas… Depuis notre retour de tour du monde, on n’a qu’une envie : s’installer ailleurs, passer un bout de vie à l’étranger…
    Sans parler du rapport à la nature, à l’environnement, au respect des lieux publics et des autres…

  18. Tu n’as pas envie parfois de quitter Paris ? Dans ma tête, je me vois difficilement élever des enfants à la capitale, même si je sais plein d’enfants comme les tiens y sont très heureux et épanouis, je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’il y a tellement mieux que Paris pour élever tes enfants…

  19. Les Pays Bas, mon amour.
    On se tâte énormément de vivre là bas.
    On verra après les élections…..
    Gros bisous

  20. J’adore aussi les pays nordiques : leurs avancées sociales, leur préoccupation pour l’environnement, leur système éducatif….
    Les lieux kids friendly OK mais cela ne dispense pas les parents d’inculquer quelques règles de vivre-ensemble aux enfants.
    Je suis moi-même maman de deux filles effrontées et réticentes aux règles juste ce qu’il faut. Je ne souhaite pas en faire de bons petits soldats (surtout pas) mais je ne leur laisse pas faire tout ce qu’elles veulent. J’écris cela car je suis souvent atterrée de constater qu’il est parfois difficile de supporter certains enfants dans des lieux publics car leurs parents leur laissent tout faire. Je pense qu’il est important de sortir avec ses enfants mais aussi de leur apprendre à avoir un comportement adapté, à la mesure de ce qu’ils peuvent faire. Oui, les enfants parlent plus fort, sont très vifs et je les aime comme cela mais cela ne doit pas dispenser les parents de faire leur boulot.
    Voici un article intéressant : http://www.slate.fr/monde/83599/suede-generation-education-enfant-roi

  21. Cela laisse songeur… Pourquoi les pays du Nord ont autant de réflexion sur la famille, la condition des enfants, etc… alors que dans d’autres pays, comme chez nous, cela semble impossible? Pourquoi eux y arrivent -ils et pas nous? Qu’est – ce – qui cloche? C’est fou ça. Je vais aller vivre dans le Nord ah ah.

  22. Complétement d’accord. On se prive tellement en France parce qu’on considère nos enfants comme des boulets alors que ce sont seulement des êtres humains!! Combien de fois je vais au resto et ils n’ont même pas un siège enfant!!! J’ai la chance de travailler dans le public et je trouve qu’il y a plus de bienveillance que dans le privée ( j’aménage mes horaires, j’ai demandé un 80% qui est passé comme une lettre à la poste, j’ai mes mercredis et des jours enfants malades ) Mais quand je raconte ça tout le monde me regarde avec des yeux ronds alors que moi je trouve ça NORMAL!!!! Je crois malheureusement que c’est ancré dans les têtes françaises. On est pas prêt à changer…

  23. Je suis totalement d’accord avec toi ! J’avais senti ça à Amsterdam, ainsi qu’à Copenhague où j’ai failli vivre en 2015.
    Les amis de mon copain de l’époque (un danois donc), avaient des enfants et me disaient que c’était vraiment pensé pour le bien de la famille : le congé maternité peut durer 8 à 12 mois, les pères prennent aussi un congé plus long, les horaires sont aménagés, … C’est bien plus simple !
    Disons que parfois, je trouve ça dommage de se dire “non, je ne vais pas pouvoir faire d’enfant maintenant car ça va poser problème au niveau du boulot/de la garde/…”.
    Bref, tes photos me font voyager un peu et ça fait du bien :)

    Bises,

    Manon

  24. Cela fait rêver en effet mon mari et moi essayons au maximum de passer du temps avec nos enfants mais au prix d’une fatigue intense mon mari qui a des horaires fous (la nuit, tôt le matin ou tard le soir week-end et jours fériés…) et moi qui travaille à 80 km nos enfants ne vont pas plus de 3 fois à la crèche le reste du temps on se relaient mais on se rend compte que nous avons sans cesse des bâtons dans les roues alors on se serre les coudes notre emblème de toujours le tandem et dieu sait qu’on pédale ensemble! Mais toujours dans le même sens et vers le même horizon…les joies de la famille! Vous avez le talent de transmettre au travers vos photos l’ambiance et ça fait du bien alors merci!

  25. Bonjour, désolée, je vais être un peu hors sujet, je viens de découvrir votre blog via Itg, eh bien ca fait longtemps que je n’ai pas été autant charmée par un blog! J’aime beaucoup votre univers Elisa, je vais découvrir plus d’articles pour rattraper mon retard.

  26. Rien à ajouter de plus que tout ce qui a déjà été dit mais une question subsiste : Qui est l’artiste du tableau “Mozambique” ? Merci Elisa !

  27. A Amterdam l”été dernier, j”en garde aussi un excellent souvenir !!
    C”est assez dépaysant en effet.
    J”y retournerai vraiment avec plaisir

  28. Doit-on attendre que cela arrive en France ? Non c’est à nous d’en décider et c’est tout à fait possible dès maintenant. Nous sommes nos propres patrons, parce-que il y’a 6 ans à l’arrivée de notre 3e enfants, nos emplois dans les nouvelles technologies devenaient trop envahissants dans nos quotidiens hors foyer. Aujourd’hui, tout n’est pas rose car la France a aussi à faire avec ses entrepreneurs (RSI, charges sociales tout ça) qu’avec les enfants mais on est plus souples. Notre 4e va 3 jours par semaine en halte garderie. Nos écoliers on va les chercher à pieds et à 17H30 on est tous à la maison. Certes on part en vacances qu’une fois par an et l’entreprise ne quitte pas notre foyer, mais cela fait “que” 5 ans, on espère embaucher, déléguer et “offrir” à d’autres personnes un rythme compatible avec leur vie et leurs aspirations. D’ailleurs notre 1er employé est en télétravail. Je suis tout à fait d’accord dans le “soyons le changement”, “faire sa part”… tous ses messages qui peuvent sembler barbant et utopiste n’ont rien de fou. On peut critiquer les patrons, les profs… les personnes qui râlent sur nos enfants trop bruyants pour eux… Comme dirait ma copine prof : tu veux mes vacances ? Passe le concours. Moi je dis tu veux être patron ? Lance-toi ! Et fais de ton entreprise un havre de paix pour les parents et toi-même ;^)

  29. La première fois que je suis allée aux Pays-Bas, j’avais 16 ans. J’étais incroyablement surprise de ne jamais me faire embêter dans la rue. Même au volant, les gens sont plus cool. Plein de maisons sont très “ouvertes” sans rideaux aux fenêtres mais personne n’est indiscret en passant devant. Même si nous avons fait le choix de vivre en France, ça nous fait un bien fou d’aller recharger les batteries dans notre autre pays minimum une fois par an. Je suis ravie que mes fils aient cette double culture et nationalité.

  30. Tes photos mettent en valeur ce beau pays. J’y suis allée quand j’étais ado alors ça date maintenant. Mais j’avais beaucoup aimé en particulier Amsterdam et ses musées.
    En lisant ton post, je me suis dis que moi aussi j’aimerai que les mentalités en France changent, qu’on puisse adapter nos horaires de travail aux rythmes de notre vie de famille afin de ne pas mettre nos enfants en collectivité de 7h30 à 18h30 voire plus. De profiter d’eux et de les voir grandir.

  31. Bonjour Elisa,
    Désolée de te solliciter pour ça mais je guette depuis votre retour d’Amsterdam la mise en ligne du lien du moulin dans lequel vous avez logé et je ne le trouve pas … J’ai bien essayé de chercher par moi même à plusieurs reprises mais en vain … Je serai très intéressée de l’avoir, merci beaucoup et merci infiniment pour tes partages et ta vision de la vie …

Submit a comment