Chère Elisa…Le renouveau

In Humeurs
Scroll this

Le renouveau,

Chère Elisa,

Je t’écris aujourd’hui pour te faire part de mon expérience, du haut de mes 31 ans, qui pourrait je l’espère aider des lectrices dans le besoin.

J’ai rencontré X alors que j’avais 18 ans. Je n’avais vécu aucune relation auparavant et étant plus jeune que lui, je me suis laissée endormir par ses paroles, naïve que j’étais !

Mes parents m’ont mis en garde, fait attention, cette personne n’est pas faite pour toi. Mais je ne les ai pas écoutés. A 18 ans, on croit tout connaitre de la vie et être assez fort pour déplacer des montagnes !

Nous nous sommes installés ensemble. Et sans m’en rendre, la manipulation a commencé, insidieuse : « tu es trop grosse », « tu n’as pas assez de poitrine », « tu me dois tout, sans moi tu n’es rien », « tes parents ne veulent plus de toi », «  personne ne pourrait jamais supporter de vivre avec toi, tu es insupportable »… et j’ai cru en toutes ces paroles. J’avais perdu toute confiance en moi.  Il m’a éloigné de ma famille et de mes amis, forcément, selon lui personne ne voulait mon bien, seulement lui le voulait. Toutes ses paroles se sont imprimées dans ma tête.

Deux enfants sont nés. Et la violence verbale a redoublé de plus belle : «  tu ne sers à rien », «  tout ce que tu as, c’est grâce à moi » « tu es capable de gérer ton travail et les enfants mais tu es incapable de t’occuper correctement de la maison »… La violence corporelle a fait son entré également.

Et la vie m’a fait un cadeau. Il a trouvé l’amour ailleurs. Il m’a trompé pendant des mois et des mois. Un jour, il m’a tout avoué. C’était son âme sœur, qu’elle lui donnait ce que moi je n’avais jamais réussi à lui donné en 8 ans. Mais, bien sûr, je serais à jamais la femme de sa vie. Que forcément un jour, l’on se remettra en ensemble.

Et il est parti un jour, sans que je sache où il était exactement. J’ai cru, mourir de douleur. Un pervers narcissique fait très bien son travail. Il ruine sa victime de l’intérieur, la contrôle, fait et l’écrase.

Je me suis battue de toutes mes forces pour mes enfants. Chaque jour qui passée était une victoire sur lui et sur la vie. Mon travail, dans lequel je me donnais à 3000%, a été mon échappatoire.

Au bout de deux ans à l’attendre grâce à son petit jeu de « tu es la femme de ma vie », « je vais revenir, nous serons de nouveau une famille », j’ai dit STOP.

C’est deux années écoulées avaient permis que je me reconstruise, que je renoue avec ma famille, mes amis et surtout me donne la force de divorcer, ce que j’ai fait.

Nous avons divorcé un 8 mars  – le jour de la journée de la femme… Un petit clin d’œil de la vie.

J’ai continué à me battre pour moi, pour mes enfants. J’ai été augmenté de plus de 80% au travail en 4 ans, j’ai repris mes études, et j’ai passé avec succès une VAE. Toute seule. En ayant deux enfants à charge et à gérer seule et un travail à plein temps. J’ai acheté, toute seule, un appartement en début d’année. Mon bras d’honneur à mon passé.

Pendant quelques années, j’ai enchainé les relations sans engagements, pour moi les hommes étaient une espèce à abattre après cette unique relation.

Et puis, celui pour qui mon cœur bat, est rentré dans ma vie début 2017. Je ne voulais tellement pas qui rentre dans ma vie ! Un homme, jamais de la vie ! Mais il a su, avec énormément de patience et de douceur, m’apprivoiser. Mes craintes, mes peurs, mes doutes.

Aujourd’hui, je suis heureuse et épanouie. J’ai de beaux projets, nous avons de beaux projets à 4.

La vie est belle désormais.

16 Comments

  1. C’est que j’appelle “des fleurs qui parviennent à fleurir dans des poubelles”. Magnifique. Bravo

  2. Une belle histoire de vie, qui montre que tout est possible. Merci pour ce partage.

  3. Quelle jolie histoire, je pars du principe que la roue finie toujours pas tourner et c’est ce qui vous est arrivée. Je vous souhaite beaucoup de bonheur

  4. et oui merci pour ce beau témoignage, d’effort, de lutte, de travail, de courage. L’amour n’isole pas, il enrichit, il rayonne.

  5. Je suis touchée par votre histoire, une belle revanche. C’est généreux de partager cette histoire ici, pour donner de l’espoir aux femmes qui sont actuellement en train de se débattre avec la vie. Merci 🙂

  6. Cette histoire fait étrangement écho à la mienne… Je suis partie il y a 1 an 1/2 et je suis en phase de reconstruction car, en plus, mon travail était lié au sien… Il est toujours un peu là à déverser des textos haineux quand il ne va pas bien… votre témoignage me donne espoir ☀️ Merci

  7. C’est vraiment génial pour vous qu’il ait rencontré une autre personne. Maintenant je ne peux pas m’empêcher d’avoir de la peine pour cette dernière.
    J’espère qu’il ne continue pas à exercer sa violence par le biais des enfants.
    Belle vie à 4.
    Fatima

  8. Wahou! Quel témoignage et quelle force!!!!! Bravo!
    Rien n’est jamais perdu, au contraire, tout est à faire 🙂 Une belle leçon de vie aussi pour vos enfants, nous sommes leur meilleur exemple!
    Bises
    Marion

  9. Elle est belle cette histoire !
    J’aime surtout le fait que tu n’aies pas hésité à te construire seule, avec les enfants : boulot, achat d’appart… C’est seulement après qu’un nouvel homme est arrivé dans ta vie. Preuve que tu pouvais réussir seule, après ces années avec un homme qui avait sapé ta confiance en toi. Bravo !

Submit a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *