Chère Elisa…échanger un ciné contre le sourire d’un gamin

In Humeurs
Scroll this

9 Comments

  1. Merci d’en parler Brigitte. On parle souvent des dérivés du web, mais internet est aussi un accélérateur extraordinaire pour partager la générosité. Entre le blog d’Elisa, Rose et toi, voilà qui redonne envie de croire qu’un autre monde est possible.

    Le hasard de la vie a voulu que je rencontre un enseignant Népalais au décès de mon père. C’était juste avant le tremblement de terre et l’idée de l’aider s’est imposée à moi. Parce que ce partage est aussi notre richesse. Nos enfants ont la chance de pouvoir aller chaque jour à l’école sans marcher des km le ventre vide, d’avoir accès aux soins, une maison chaude et des parents présents. C’est une vraie chance, ne l’oublions pas.

    On ne peut sans doute pas changer le monde, mais on peut faire notre part.

  2. Merci pour ce beau partage. J’ai rejoins les rangs des marraines dans la foulée. On ne peut rester insensible à cette cause.

  3. C’est un beau partage Brigitte et vous avez bien raison d’en parler ici. J’essaie de sensibiliser mes enfants sur ce sujet, qu’ils aient conscience de ce qu’ils ont. Comme l’indique Daphné, même si nous ne pouvons pas changer le monde, on peut participer à son amélioration, à son changement.

  4. Merci pour ce partage! C’est vrai qu’un parrainage pour ces enfants ça peux sauver leurs vies, et nous ça ne nous coûte pas grand chose!
    Je pense parrainer une de ses petites, ça apportera aussi beaucoup à notre famille

  5. Merci Brigitte pour votre témoignage. J’étais depuis longtemps à la recherche d’une association, à taille humaine, fiable … afin de parrainer à mon tour un enfant de ce pays qui m’à profondément ému il y à 3 ans.
    Le mail est envoyé.
    Et merci à vous Élisa d’avoir publié ce touchant témoignage.

  6. Oh quelle beau partage <3 , cela donne vraiment envie d'apporter un peux de soleil a ses enfants qui n'on absolument rien. Quand je vois comment je coucoune mon bébé, j'ai le coeur serré pour ses enfants … Ce n'est pas une vie …

Submit a comment