Brève de métro…prémices

In Humeurs
Scroll this

Elle s’assoit dans la rame, son casque sur les oreilles.

Regard dans le vide, elle est jolie.

En la détaillant je me dis qu’elle a l’air triste, mais finalement nous le sommes tous un peu, ici.

Deux stations, elle ne bouge pas.

Il monte à Saint lazare, elle lève un oeil et fait comme si de rien n’était, mais j’ai noté le tressaillement de son épaule.

Il ne voit rien.

F92A4109 F92A4120

“Samuel?! tu te souviens de moi?”….Je n’écoute plus, finalement je préfère les regarder.

Il est posé, très beau, et la fixe droit dans les yeux.

Elle s’agite un peu, touche ses yeux, le regarde par en dessous.

C’est sa station, il va partir et prend son numéro.

Les portes se referment déjà,  j’ai compris qu’elle s’appelle Sandrine et qu’elle gardera son sourire toute la journée.

Ce matin, cela sentait les prémices de l’amour dans le métro.

Je vous embrasse, n’oubliez pas de regarder les gens autour de vous!

Elisa

Les photos n’ont rien à voir, mais je les aime particulièrement.

17 Comments

  1. Moi aussi j’aime bien regarder qui se passe autour de moi, parfois nous trouvons des jolies histoires comme ça….

    Besos Elisa 🙂

  2. Jolie petite histoire..!!.
    Tellement belle Lou et Mia..
    Passez une bonne journée..

  3. Le métro un endroit spécial dans Paris on y voit tellement de choses. Peut être un début de bonheur. Ces photos des filles sont superbes elles laissent entre voir leurs personnalités.
    Belle journée Elisa dans la grisaille parisienne
    Lucie

  4. j’étais encore bloquée pendant une demi-heure dans le métro ce matin, alors tant mieux s’il s’y passe de jolies choses pour certaiones ! Pour les autres, c’est plutôt une vraie galère ! 😉

  5. Cela me rappelle mes années d’études à Paris … Le métro paradoxalement m’a toujours manqué. La vie qui grouille, la vraie, la brute de décoffrage. Les têtes baissées, les sourires parfois, les bagarres, la misère, la musique, les éclats de rire…

  6. ahahaha! ce matin ce n’était pas la même pour moi…
    Un jeune bougon qui marmonne “handicapé de la vie, pauvre naze”.
    Je les plains ces personnes qui ne savent pas profiter de la vie chaque instant!
    Belle journée!
    Marion

    • Hier dans le métro un mec très saoul criait fort des choses dures et des insultes mais il y avait de la vérité dans ses paroles, on devinait une histoire difficile, un immigré, en colère contre la France, les injustices et le racisme. Et puis il a commencé à discuter avec sa voisine d’en face une jeune fille sans doute étudiante et ils ont rigolé. Elle a sûrement illuminé la soirée de cet homme détruit…
      Bref, tout n’est pas perdu pour les bougons ! 🙂

  7. C’est tellement ce que j’aime dans les transports! Un regard, une oreille qui traîne, une histoire! La vie est tellement riche! Une bise à toi et ta jolie famille!

Submit a comment