Allaiter, et le faire longtemps

In Enfants
Scroll this

Vous avez été très nombreuses à m’écrire au sujet de mon expérience face à l’allaitement.

Aujourd’hui, j’allaite toujours Mia qui a 18 mois, je ne sais pas si je peux dire que c’est un choix?

Je dirais plutôt que cela s’est fait comme ça naturellement.

Je ne suis pas une pro allaitement, je suis plutôt une pro faites-ce-que-bon-vous-semble et vivez votre maternité de la manière qui vous épanouisse le plus.

IMG_6407.jpg_effected IMG_6408.jpg_effected IMG_6413.jpg_effected IMG_6415.jpg_effected IMG_6418.jpg_effected IMG_6420.jpg_effected IMG_6422.jpg_effected IMG_6427.jpg_effected IMG_6431.jpg_effected IMG_6432.jpg_effected IMG_6440.jpg_effected IMG_6442.jpg_effected IMG_6443.jpg_effected IMG_6446.jpg_effected

J’aimerais aujourd’hui, répondre à nombre de vos questions, les voici:

Comment fais-tu pour travailler et allaiter, n’es-tu pas fatiguée?

Non allaiter a toujours été pour moi le choix de la facilité et de l’évidence. Cela m’a permis de plutôt bien me reposer, en me rendormant notamment avec mes bébés au sein. Je connais la fatigue classique d’une mère qui travaille, je ne crois pas être plus fatiguée qu’une autre

Tires-tu ton lait au travail? si oui quel tire lait me recommandes tu?

Je ne le tire plus vraiment au travail, car Mia est parfaitement diversifiée, je le fais si je sors le soir. Cependant je l’ai fait pendant de longs mois, c’est à mon sens ce qui “sauve” un allaitement prolongé après la reprise du travail. Vous pouvez le faire au travail et conservez votre lait au frais ou dans un petit sac glacière. Même si votre bébé prend des biberons d’un autre lait la journée, cela active la lactation.

J’aimais bien utiliser le tire lait Philips AVENT, après en avoir testé plusieurs, j’ai trouvé celui ci simple, facile à utiliser, pratique avec ses petits pots vissés directement. De plus il est plutôt discret dans un sac à main et vous permet d’arriver au travail sans un énorme sac plein de matériel.

Je vous recommande également une bonne crème pour les seins (surtout si c’est votre premier bébé) et des soutiens gorge adaptés. C’est un investissement que vous ne regretterez pas.

Mia boit elle un autre lait? non, jamais

As-tu assez de lait? Oui, comme la plupart des femmes, mon lait répond aux besoins de mon bébé. Elle tête plus pendant quelques jours si ma lactation nécessite une ré activation, cela ne signifie pas que je n’ai pas assez de lait, mais plutôt que ses besoins changent.

N’as-tu pas peur de rendre Mia trop dépendante de toi? Je crois que cela n’a rien à voir. Tous mes enfants sont très indépendants, j’essaie de leur donner des bases solides et l’assurance qui leur permettent de s’envoler sans crainte

Que pense ton compagnon de cet allaitement long? Il est entièrement d’accord avec ce choix, c’est bien entendu une décision de couple et de parents

Le regard des autres te gêne-t-il? Allaites tu en public? Je me moque complètement du regard des autres, j’assume mon choix, je sais que c’est le bon pour ma fille et moi. Je n’allaite plus en public car Mia ne tête désormais plus qu’au réveil et au coucher, mais je n’ai jamais eu de souci avec l’allaitement en public. Le sein que je montrais à ce moment là était un sein maternel, nourricier, en aucun cas un attribut sexuel. De plus on peut allaiter discrètement avec des vêtements adaptés, et sincèrement à part un bout de peau, on ne voit pas grand chose.

Peux-tu me donner quelques conseils pour réussir mon allaitement? Ecoute toi, respecte le rythme de ton enfant sans t’imposer des règles de temps ou de quantité. Repose toi et n’écoute pas les autres (ah ah)

Jusqu’à quel âge souhaites tu allaiter Mia? J’aimerais aller vers un sevrage naturel, ce serait bien toutefois qu’elle se sèvre avant sa majorité (ah ah)

Voilà, j’espère avoir pu répondre à toutes vos interrogations.

Les commentaires sont là si vous avez d’autres requêtes.

Je vous embrasse et vous souhaite une belle soirée 

Elisa

26 Comments

  1. Loona 19 mois tjrs allaitée!
    Le matin et le soir en rentrant du travail, mais je suis entrain de m’endormir comme une grande ( bon maman allongée contre moi) sans le tété !! Car voyez-vous celui était mon doudou pour m’endormir )
    Mais moi j’aime bien un petit biberon de “chociola “aussi le matin!
    Et qd maman ne travaille pas je réclame avant la sieste et des que j’ai un petit coup de mou!!
    Merci pour tes posts!

  2. L’allaitement a été pour moi une des plus belles choses qui me soit arrivée.
    J’ai allaité mon fils jusqu’à 3 ans alors que les débuts s’annonçaient difficiles : il n’arrivait pas à téter et sans les bouts de seins en silicone Avent (cette marque est super !) pendant les premières semaines, je n’y serais pas arrivée (j’aurai toujours une pensée pour l’auxiliaire de puériculture qui m’a proposé cette solution à la maternité alors que j’étais désespérée, elle a sauvé mon allaitement). Après c’était tellement facile, pratique, une évidence pour mon bébé et moi. C’est moi qui ai souhaité arrêter quand il a eu 3 ans, lui aurait bien prolongé un peu je pense mais l’entrée en maternelle l’a aidé à devenir grand 😉 L’allaitement développe une relation forte et instinctive entre la mère et son enfant mais ne crée pas pour autant de dépendance, au contraire ! C’est une sécurité affective qui lui permet d’être en confiance. Mon fils qui a 10 ans maintenant est joyeux, curieux et ultra sociable.
    Tu as mille fois raison de dire qu’il faut se faire confiance, allaitement ou pas. Ce sont des choix personnels et quoi que l’on décide on reste la meilleure maman pour notre enfant. Je te souhaite de poursuivre sereinement ta belle relation avec Mia que l’on voit épanouie et pleine de vie.

  3. Bonjour Elisa et merci pour cet article. J’allaite ma petite Valentine de 3mois et je viens de reprendre le travail. Le tire lait etsy devenu mon meilleur ami! J’ai un petit tire lait électrique Ameda que je loue et franchement c’est très pratique, je tire la quantité pour ma fille le lendemain chez nounou en peu de temps et je peu reprendre mon travail très rapidement après. Il faut juste un endroit à l’écart et qui ferme à clé pour être tranquille. Certaines de mes collègues sont au courant, certaines me soutiennent et d’autres sont très surprises “tu t’embêtes pour pas grand chose, il y a de bons LA…, tu vas pas tenir le rythme, tu vas t’abimer les seins… Ça ça être dur pour Valentine de se séparer de toi…” Bref, ça se fait assez facilement mais il faut juste aller au delà des remarques des autres!! Quel bonheur de se retrouver pour une tétée câlin après une journée de travail et de séparation!!

  4. Merci pour ces conseils !
    Est-ce que je peux te demander quelle crème tu utilises ? J’hésite entre la mustela et la welleda, je suis un peu perdue.

  5. J’ai allaité ma première fille jusqu’à ses 18 mois et la seconde de 4 mois est allaitée. L’allaitement : je ne me suis jamais vraiment posé la question c’était pour moi comme évident comme la suite logique de mes grossesses. Je viens de reprendre le travail et j’ai mis en place un allaitement mixte. Impossible pour moi de tirer mon lait sur mon lieu de travail. Ma fille tête donc le matin et le soir et la journée elle prend des biberons de lait infantile. Cela s’est mis en place très facilement et ma poupée passe du sein au biberon sans difficulté. Je ne sais pas combien de temps cela durera car ma lactation va être moins stimulée et baissée…mais je suis confiante et surtout je fais confiance à mon bébé c’est elle qui me guide.
    Selon moi pour un allaitement réussi il faut : 1/ en avoir vraiment et profondément envie et le faire pour soi et son bébé uniquement…et bien-sûr avec tout le soutien bienveillant du papa 2/ être bien informée car même si l’allaitement est naturel nous avons besoin d’être accompagnée surtout au début
    3/ et une fois bien informée se faire confiance, écouter son corps et son bébé et surtout n’écouter plus personne d’autre !! Malheureusement beaucoup d’idées reçues avec leurs lots de “mauvais bons” conseils circulent sur l’allaitement.
    Merci pour ton post

  6. Merci beaucoup Elisa pour cet article et tes conseils pleins de douceur !
    J’allaite mon fils qui a 9 mois et qui tète toujours 5-6 fois dans la journée. Je me demandais quand est ce que Mia est passée à seulement deux tétées (réveil et coucher) ?

    Merci beaucoup !

  7. De mon côté pas d’allaitement, un essai sans réel plaisir avec l’aîné puis passage au bib pour lui et sa petite soeur sans regret mais toujours des remarques désobligeantes de la part de certaines copines allaitantes (et oui quand on donne le bib on est une mauvaise mère !). Aussi, merci de ce doux témoignage, qui rappelle l’essentiel, à chacun sa façon de faire, celle qui convient à une maman et son bébé est toujours la bonne ; ton article déculpabilise !!!

  8. Bonjour
    peut tu me dire si l’allaitement ta abîmé la Poitrine? car je pense à l’après .il ne faut pas se mentir suite à une grossesse il faut se sentir désirable pour le papa et ne pas en oublié la relation de couple.et également pense tu que se soi mal de tirer son lait à la place de donner directement le sein au nourrisson? Merci de tes réponse

  9. hello Elisa, j’adore tes photos en train d’allaiter mia. Je suis aussi très attachde a ce lien avec mon fils de 15 mois. Le seul truc qui me stresse c’est le sevrage… Surtout que j’aimerai retomber enceinte et Je me vois mal l’allaiter longtemps avec un gros bidou. Comment ça s’est passe pour toi entre Lou et mia? Sest elle sevrée toute seule aussi? Mon fils n’a pas du tout l’air pressé de lâcher ….
    Merci de ton retour et merci de rendre mes journées plus gaies, de me faire sourire toi et tes merveilleux enfants dans ce joli monde que tu leur créées !

  10. Une expérience un peu similaire ici, sauf que comme Kiki n’a que six mois, je tire mon lait tous les jours. Et comme rien que l’idée de nettoyer le tire lait tous les jours me fatiguait, eh bien… je tire à la main ! J’ai les mêmes petits pots Avent, un sac isotherme, quelques pains de glace, et vogue la galère ! Ca va aussi vite qu’un tire-lait et je trouve cela plus pratique (et moins douloureux aussi).
    Bref, tout ça pour dire : c’est possible !

  11. J’ai allaité ma fille, Mia aussi…jusqu’à ses 32 mois. A 3 ans et demi, elle a besoin encore chaque matin de “dire bonjour à mes tétés” comme elle le dit, et je pense que ce câlin durera encore longtemps. Ces moments intenses partagés lors de l’allaitement restent parmi les plus beaux dans ma mémoire

  12. Merci Elisa pour ce nouveau post sur l’allaitement. Il me permet de vous remercier pour le naturel et la franchise que vous avez toujours dans vos propos!
    J’ai eu plaisir à allaiter ma fille Héloïse jusqu’à ses presque 3 ans, le sevrage s’est fait naturellement à l’approche de l’entrée à l’école, je crois que nous étions prêtes toutes les 2!! Héloïse est plutôt indépendante de nature je pense, je ne sais pas si l’allaitement peut avoir un rapport avec cela? Mais il nous a donné beaucoup de bonheur à 2!
    Et puis Célia est arrivée, deuxième allaitement un peu plus dur à mettre en place, mais là aussi, avec l’aide des petites fées de la maternité et de la PMI, j’ai poursuivi l’allaitement tout en tirant mon lait avec le fameux Avent (électrique). Célia a eu 18 mois le 9 octobre :), elle tête matin et soir et avant la sieste si je suis là.J’ai arrêté le tire lait vers ses 15 mois car elle prenait aussi volontier des laitages chez sa nounou.
    Nous verrons bien pour la suite… j’aimerais aussi un sevrage naturel, un peu d'”optimisme” et ça ira!
    Bon week-end et merci encore.

  13. J’ai allaité mon aîné exclusivement jusqu’à ses 6 mois puis en mixte (lait artificiel en journée) jusqu’à ses 11 mois… J’ai dû arrêter à cause d’un soucis de santé important nécessitant un traitement incompatible avec l’allaitement mais je sentais que c’était le fin pour lui et moi de toute façon, juste un peu de regret que ça se finisse de façon un peu brusque (mais lui n’a pas eu de réactions particulière au fait de ne plus téter !). Et ma deuxième a 8mois, je l’allaite (en mixte aussi depuis ma reprise du travail à ses 6 mois) et j’aime ces moments juste pour elle et moi ! On verra jusqu’à quand, je ne me fixe pas d’objectif, je ferais selon elle et moi !
    Ces photos sont magnifiques, tu irradie dessus, elles sont belles et naturelles je trouve. Et merci pour le “je suis pro faites ce que bon vous semble” tellement bon à entendre en matière de maternité !

  14. je n’ai pas d’avis sur l’allaitement puisque j’ai raté les deux miens par manque de motivation….alors je pense que oui ça doit surtout être un choix aussi de la maman car ce n’est pas facile du tout pour elle au début.
    Mais je trouve très beau une maman qui allaite. Chacun fait comme il le veut, comme il le sent, le principal c’est de se sentir bien et épanoui dans le choix que l’on a fait!
    toujours des photos sublimes 😉
    bizz

  15. Très jolie photo de vous en allaitant Mia..!!.
    Un post très intérressant sur ce sujet et c’est super de partager votre expérience..!!.
    Bonne Soirée à vous Cinq et passez un agréable Week End..!!

  16. Coucou à toutes !
    De mon côté, je savais dès ma grossesse que je voulais allaiter. Juste après la naissance, grosse désillusion car ce n’était pas si facile ni aussi “naturel” que ça. L’allaitement ça s’apprend et il ne faut pas hésiter à demander conseils à des gens bienveillants. La position est fondamentale pour bien démarrer! Finalement mon petit de 24 mois vient tout juste de se sevrer, lui tout seul, car je suis à nouveau enceinte. Les enfants ressentent ces choses là même avant nous et en quelques semaines l’allaitement a diminué pour s’arrêter progressivement ! Bref, une très bonne expérience que je suis prête à renouveler dès mai !
    Bon courage à toutes et vive l’allaitement maternel. PS pour celles qui attendent leur premier enfant et qui s’intéresse à ces questions de maternage “proximal” : allaitement longue durée, cododo, portage, je vous recommande le très bon livre “Attendre bébé autrement, guide pour une grossesse au naturel”. Un très bel ouvrage ouvrant des perspectives intéressantes.

  17. Personnellement, l’allaitement n’a jamais “fonctionne” avec ma fille : nombreuses douleurs, ma fille qui ne prenait pas de poids, impossibilité pour elle de prendre un de mes seins correctement,… Bref, ça n’a jamais été un moment agréable. Je ne regrette pas de n’avoir allaité “que” 2 mois mais je regrette n’y avoir pris pratiquement aucun plaisir. J’avoue avoir du mal quand je vois des femmes comme toi qui allaitent so tard, mais je crois surtout que c’est de la jalousie de ma part 😉 je suis entièrement d’accord avec toi sur le fait que finalement tout couple maman-enfant (et papa !) doit trouver son propre équilibre sans écouter les autres : sûrement le plus difficile à faire 😉 merci pour tes précieux conseils !!!!!

  18. Magnifiques photos… Mes 3 enfants ont chacun été allaités plus ou moins un an, avec toujours une reprise du travail vers leur 3 mois. Quant à la question d’être ou pas pro-allaitement, moi, sans être extrémiste ou culpabilisante, je crois que, pour des raisons évidentes (écolo, santé etc), je crois qu’on peut difficilement ne pas être pro-allaitement (après , bien sûr, chacun fait comme il veut ;), dans la mesure de ses possibilités ! )

  19. Super ton article! tellement d’accord avec toi pour dire que l’allaitement est la solution de facilité contre la fatigue! Rien à préparer, pas de vaisselle, pas besoin d’aller jusqu’à la cuisine au milieu de la nuit on peut rester au chaud dans le cocon de la chambre! Un peu de regret de ne pas avoir réussi à continuer l’allaitement après ma reprise au travail vers ses 3 mois.. On verra pour le prochain!
    Et vive le principe du “faites comme bon vous semble”!!

  20. J’ai allaité mon fils jusqu’à 2 ans et demi … c’est que du bonheur !!!
    mais le plus important c’est bien sûre de faire comme on le souhaite sans se soucier de ce qu’en pense les autres …

  21. Bonjour Élisa,
    J’ai découvert ton blog il y a quelques mois (en passant une commande sur la Redoute !!! Il y avait sur leur site une magnifique photo de tes enfants et toi à l’occasion du concours photo de la fête des mères, et ta photo m’a tout de suite “tapé dans l’œil”, c’est comme ça que j’ai découvert ton blog!)
    C’est un réel plaisir de te lire, tes textes sont beaux, drôles, poétiques, et tes photos sont superbes, tes enfants et toi êtes sublimes, bref, c’est un bonheur pour les yeux et le moral 🙂
    Je n’avais encore jamais osé commenté… mais là, il le faut, ton article arrive tellement au bon moment 🙂
    J’allaite avec grand plaisir ma 2ème qui vient d’avoir six mois, et j’ai repris le travail depuis un peu plus d’un mois. Personne ne m’a encouragé en ce sens, à part ma chère maman. Même mon médecin m’a dit “vous n’y arriverez pas, vous allez être trop fatiguée”. Aucune de mes amies n’a poursuivi l’allaitement après avoir repris le travail, et j’entends déjà des “tu l’allaites ENCORE??” alors que c’est encore un bébé…
    Pour l’instant, elle tête encore une fois la nuit, ce n’est pas facile avec la reprise du boulot, mais je me dis que c’est pour la bonne cause et que ça “entretient” la lactation. Je tire mon lait une fois dans la journée, ça non plus, c’est pas toujours très pratique…
    Alors, bien que ce soit un réel bonheur de retrouver mon bébé tous les soirs en rentrant et de partager ce doux moment avec elle, les petits désagréments et la fatigue font que je commençais à douter de mon choix de poursuivre… et là, comme par magie, tu publies ton post sur l’allaitement!!
    Merci merci merci 🙂
    Quand je vois ces photos si douces de toi allaitant ta jolie Mia, je suis reboostée, alors vraiment merci de partager tout ça avec nous!

  22. Bel article comme toujours, bravo pour cet allaitement long… un don de soi et un beau cadeau pour Mia…
    J’en profite pour te remercier pour ton blog, tes photos, et tout ce que tu partages avec nous… quel bonheur! Maman moi aussi de trois enfants, je me régale à te lire.
    Amitiés
    Vanessa

  23. Merci merci !
    Pas si simple d’allaiter plus de 3 mois dans notre société.
    Tellement de questions : quand vas tu arrêter ? Il est grand non ? Tu n’es pas trop fatiguée? Tu as encore du lait ? ….
    Mais tu m’as remis les idées au clair ! J’allaite encore mon fils de 14 mois et je vais continuer.
    Le début a été un peu compliqué. J’ai du tirer mon lait pour stimuler la lactation puis le donner à mon fils avec le “DAL” pour qu’il ne s’habitue pas à la tétine …
    Des fois les débuts sont difficiles mais lorsque l’on est convaincu, ça peut marcher longtemps 🙂
    Bravo Elisa ! C’est chouette tout ça, ce blog, cet esprit ….

  24. Moi j’ai une autre question pratique : côté fringues où et comment les choisis-tu?

    Côté expérience, j’ai allaité mes 2 grands pas assez longtemps à mon gouts l’un parce qu’à la reprise du boulot je ne me sentais pas de le faire, l’autre parce qu’à cause d’un rgo non détecté j’ai cru que je n’avais pas assez de lait!
    Bref, je souhaiterais une expérience plus réussi pour la naissance de mon bébé en janvier. Me sentir jolie est aussi une question importante pour moi!

  25. “Ecoute toi, respecte le rythme de ton enfant sans t’imposer des règles de temps ou de quantité. Repose toi et n’écoute pas les autres (ah ah)”

    C’est exactement le conseil qui m’a manqué…

    Je n’étais pas prête à être dispo 24h/24 pour mon petit. A la maternité on m’avait mis la pression (déjà que je me la mettais toute seule) : “faite le téter 15mn à gauche, 15mn à droite”… Alors, lorsqu’il ne tétait que 5mn d’un côté et 30mn de l’autre… ça me perturbait ! Je n’étais pas du tout sereine… et épuisée ! J’ai rapidement tirer mon lait (dès la maternité : Sam ne tétait plus, perte de + de 10% de son poids…). Tirer mon lait me convenait plus : je pouvais ainsi gérer moi même mon “pompage” !
    Je saurai pour le prochain et serai, je pense, plus zen !

    Donc les filles futures mamans : NO STRESS !! L’allaitement est quelque chose de naturel, animal même, et ça doit être instinctif…

    Merci, encore une fois, de ce généreux partage et témoignage Elisa.

  26. Bonjour Elisa,

    J’ai découvert votre blog il y a peu et depuis je le “dévore”. Les photos sont magnifiques, et comme beaucoup, j’aime me plonger dans la magie de votre famille. Je commente cet article avec un peu, beaucoup de retard il faut l’avouer mais il me parle et me touche puisque j’ai un petit garçon de 15 mois bientôt, que j’allaite encore matin et soir. Souvent j’entends “Quoi ? Tu l’allaites encore ?”, “Tu penses arrêter un jour ?”, “Il va avoir beaucoup de mal à passer à autre chose”, “Non mais, il a plus d’un an, faudrait songer à arrêter maintenant” etc. En début de grossesse je ne voulais pas vraiment allaiter, puis finalement, je me suis dit qu’il n’y avait rien de mal à tenter cette aventure “naturelle” et d’abandonner si ça ne convenait pas. Mon petit ange est arrivé et je l’ai naturellement allaité, ne me posant plus aucune question. Je me disais alors “j’arrêterais dans 3 mois”, puis “j’arrêterais à la reprise du travail”, puis “j’arrêterais quand la diversification sera bien établie”, puis “quand il aura 1 an” et puis finalement, l’allaitement se poursuit. Je me suis à chaque fois fixée une étape, une date, comme s’il était important de la tenir et de se dire qu’il faudrait finalement arrêter. Pourtant comme toi, j’aimerais que la transition se fasse en douceur et que ce soit mon garçon qui décide qu’aujourd’hui, il ne souhaite plus forcément prendre le sein. Mais quand cela arrivera-t-il ? Du coup, je me demande si aujourd’hui tu allaites encore Mia ? Si oui, comment tu le vis, et si non comment s’est passé cette “fin d’allaitement” ?J’ai décidé de ne plus écouter les gens et les “qu’en dira-t-on” et de juste suivre mon instinct. Je me dis que nous trouverons certainement le bon moment pour …
    Merci pour ces articles que je prends plaisir à découvrir … Belle journée à vous,

Submit a comment